Le «chef d'orchestre» Steve Girard, designer

Steve Girard s'entoure de collaborateurs jeunes et créatifs.... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Steve Girard s'entoure de collaborateurs jeunes et créatifs. «Les meilleurs», dit-il.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) 2017 est une grosse année pour Steve Girard. Elle mar­que ses 20 ans de carrière comme designer d'intérieur, les 10 ans de la firme qui porte son nom et l'intégration du design, de l'architecture et de la construction à sa pratique en plein essor.

Une boîte et ses projets: «Des têtes qui dessinent»

Steve Girard rêvait de devenir architecte. Fort d'une carrière de 20 ans en design d'intérieur, il clame aujourd'hui : «J'en fais, de l'architecture!» Portrait d'un gars «parti seul» qui, tel «un chef d'orchestre», gère trois entreprises complémentaires.

Le qualificatif lui va bien. Parmi ses camarades, on l'identifie vite comme le patron. D'abord, c'est le plus vieux. Puis, il émane de lui une autorité naturelle. «J'ai le pif pour choisir des collaborateurs jeunes et créatifs, lâche-t-il. Je ne veux que les meilleurs. J'aime qu'ils me challengent.»

Le «chef d'orchestre» est aussi un «gars d'équipe». «Je ne fais aucun projet jusqu'à la fin», dit-il. Un client l'appelle. Son idée de maison l'allume. Steve Girard se met aussitôt sur les plans. «Je pars de l'intérieur, explique-t-il. Puis je sors.»

Il désigne ensuite un chargé de projet à qui il accorde toute sa confiance. Il sait que ce collègue respectera sa «signature», soit un design axé sur la lumière, les perspectives et les effets architecturaux. Steve Girard se targue de concevoir des «maisons proportionnelles».

«On est des têtes qui dessinent, pas des crayons, illustre-t-il. On a un ADN axé sur les détails.»

Remise en question

En janvier 2007, à 37 ans, il lançait, seul, un bureau de design à son propre nom, dans sa maison du quartier Saint-Sauveur, à Québec. Deux ans plus tard, il avait deux employés et se remettait déjà en question. Crise de la quarantaine, sans doute. «Je lançais des idées et je ne savais jamais si j'étais dans le budget», raconte-t-il.

Sa solution? Devenir entrepreneur général. Ce qu'il a fait, en 2011, acquérant «la formation et les licences» et créant la compagnie Corten. Aujourd'hui encore, cet aspect de son travail est celui qui lui pose le plus de défis. «Gérer, coordonner, administrer, suivre les codes de la construction, ça prend de la rigueur, expose-t-il. Il faut livrer un beau projet, respecter le budget et quand même être rentable.»

En 2015, il s'est associé à l'architecte Jonathan Aubin et a fondé A3Architecture. La table était mise pour une «intégration» en bonne et due forme de ses services de design, d'architecture et de construction.

En janvier, il mandatait la boîte LG2 pour qu'elle repense l'image de sa firme et qu'elle uniformise ses logos. Ce fut sa façon de souligner les 10 ans de son bureau de design.

Conception de haut niveau

Steve Girard est installé depuis juillet 2014 dans de beaux locaux de la rue Saint-Vallier Est. Murs de pierre, parois vitrées, mobilier contemporain, poutres apparentes : «Un vrai bureau de conception de haut niveau», s'enorgueillit-il. On y offre des projets clé en main. Mais aucun client n'est tenu de faire affaire avec ses trois départements. «Le concept est flexible et adaptable», précise-t-il.

Papa d'une fillette de 18 mois, il jure qu'il travaille 35 heures par semaine. «Je délègue», dit-il. Il n'a pas le choix.

Les projets s'accumulent. Des réalisations prestigieuses, comme le Laurie Raphaël, La Serre et le Sibéria des bois, pour lesquels sa firme a signé le design, l'architecture et la construction. Des résidences haut de gamme. La conception et les plans techniques d'une douzaine de Chocolats Favoris au Québec.

La firme a aussi «trois mandats principaux» à l'aéroport Jean-Lesage : concevoir en totalité l'aire centrale d'attente, le bar principal et les aires d'attente secondaires; coordonner l'intégration d'éléments technologiques; développer une ligne de design pour les restaurants, les boutiques et les services. Il sera sous sa responsabilité de rédiger un «cadre normatif» pour les aménagements des futurs commerces afin qu'ils s'intègrent dans le projet d'ensemble.

Steve Girard est également promoteur pour le développement immobilier Zone C, dans le secteur Saint-Nicolas, à Lévis, dont les maisons sont actuellement en vente. C'est là qu'il avait construit et aménagé la maison Expo Habitat 2015.

Steve Girard fait de l'architecture... et bien d'autres choses.

Information:

www.stevegirard.ca

www.a3architecture.ca

www.corten.ca

www.zone-c.ca

Maison LP... - image 3.0

Agrandir

Maison LP

Maison LP... - image 3.1

Agrandir

Maison LP

Des réalisations parmi d'autres

La résidence LP

Bâtie dans Sillery, sur le terrain d'une maison qui a été démolie, cette résidence neuve devait s'intégrer harmonieusement à ses voisines du quartier érigées dans les années 1940-50. Les designers ont opté pour une «volumétrie simple et équilibrée», ainsi que pour des détails architecturaux classiques, la frise en pierre, par exemple. À l'arrière, les baies vitrées sur deux niveaux et la terrasse couverte lui insufflent sa modernité. L'intérieur est à l'avenant: élégant et raffiné, actuel et confortable. Fidèle à son style, Steve Girard a travaillé dans les espaces ouverts avec des jeux de textures et de matériaux.

***

Maison Montmagny... (Photo Marjorie Roy, Optique Photo) - image 4.0

Agrandir

Maison Montmagny

Photo Marjorie Roy, Optique Photo

Maison Montmagny... (Photo Marjorie Roy, Optique Photo) - image 4.1

Agrandir

Maison Montmagny

Photo Marjorie Roy, Optique Photo

La maison Montmagny

Cette grande maison a été construite en 2014 sur un terrain qui offre une vue magnifique sur le Saint-Laurent. Ses lignes sont épurées et contemporaines. Dépourvue de sous-sol, elle est bâtie sur trois niveaux, sans qu'elle paraisse trop massive. Ses pièces de vie sont au deuxième et bénéficient ainsi d'une vue dégagée. À l'entrée, une mezzanine ouvre l'espace jusqu'à l'étage supérieur et chevauche un mur vitré qui a le fleuve comme horizon. L'escalier monumental sur limon d'acier est au centre. Les multiples percements du plancher permettent des connexions visuelles entre les niveaux et créent des effets de perspective. Les planchers de noyer huilé et de béton participent à ce décor luxueux et contemporain, à la fenestration abondante.

***

Sibéria Café... (Photo fournie par Steve Girard) - image 5.0

Agrandir

Sibéria Café

Photo fournie par Steve Girard

Sibéria Café... (Photo fournie par Steve Girard) - image 5.1

Agrandir

Sibéria Café

Photo fournie par Steve Girard

Le Sibéria Café

Située à côté du Sibéria Spa, à l'entrée de Lac-Beauport, cette chapelle à l'architecture triangulaire a été rénovée, modernisée et transformée. La fenestration a été redéfinie, grâce à l'ajout de deux lucarnes. La première, immense, ouvre le bâtiment sur le côté et relie visuellement l'agrandissement aux aménagements extérieurs du spa. La seconde, plus petite, sert d'issue de secours. La tôle à la canadienne en acier galvanisé blanc recouvre la grande lucarne et fait opposition à la toiture principale recouverte d'acier noir. À l'intérieur, les parements de cèdre ont été conservés. La chapelle est maintenant dotée d'un nouveau bain de vapeur, d'une salle de glace, d'une salle de réception, d'un café santé et de salles de repos en mezzanine.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer