Un bureau à son image

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) À la rentrée, les petits retrouvent leurs pupitres... et les grands retournent derrière l'ordinateur, au bureau. Qu'on y travaille toute la journée ou qu'on l'utilise le soir pour traiter ses courriels, naviguer sur Internet et aider les enfants dans leurs devoirs, le bureau à la maison mérite qu'on l'aménage comme il se doit. Tour d'horizon d'espaces inspirants et petits trucs pour rendre le bureau invitant.

Ce bureau aménagé par Isabelle Cyr propose une... (Savitri Bastriani) - image 1.0

Agrandir

Ce bureau aménagé par Isabelle Cyr propose une longue table qui maximise la lumière naturelle.

Savitri Bastriani

Quand on y passe de longues heures, le bureau n'est pas un endroit à négliger dans la maison. Qu'on l'aime avec un peu de fouillis ou bien ordonné, «il faut faire un espace qui nous ressemble», pense la designer Isabelle Cyr. Et pour y arriver, il faut d'abord choisir... la bonne pièce.

«Il faut analyser les interactions avec les autres pièces de la maison», explique-t-elle. Si on a besoin de beaucoup de concentration, on ne choisit pas, autant que possible, la pièce juste à côté de la salle de jeux, ou à côté de la cuisine.

Au contraire, si c'est un bureau qui sera utilisé par tous les membres de la famille, on peut l'aménager dans l'aire de vie commune. «Les parents veulent souvent, à ce moment, que le bureau soit positionné pour qu'on puisse voir l'écran de l'ordinateur, question de surveiller un peu», analyse Isabelle Cyr. Et il faut aussi penser aux différentes fonctions de la pièce. Si le bureau sert de chambre d'ami, un lit escamotable peut être une bonne solution pour gagner de l'espace précieux.

Dans un bureau plus classique, les clients qui font appel aux services d'Isabelle Cyr lui demandent souvent de maximiser l'effet de la fenêtre et de sa lumière naturelle. «Ils veulent voir à l'extérieur», opine-t-elle. Il est mieux d'éviter d'aménager le bureau de façon à ce que son occupant ait le dos à la porte : «Les gens aiment pouvoir jeter un coup d'oeil à ce qui se passe dans le reste de la maison. Ils ont ainsi moins l'impression d'être en punition devant un mur», argue la designer de Québec. 

Dégagement

La table de travail, elle, est préférablement grande et libre d'entraves. «La surface de travail est importante. Surtout au niveau de la profondeur, je suggère en général un minimum de 24 pouces, question de pouvoir poser le portable, mais aussi travailler à la main», poursuit Isabelle Cyr. 

Il y a une dizaine d'années, la mode était aux grosses consoles de rangement qu'on posait sur le bureau. Aujourd'hui, on préconise plutôt des tablettes en hauteur au-dessus du bureau, ou une bibliothèque indépendante, pleine hauteur, qui allègent l'espace. «De toute façon, avec le numérique, les gens ont de moins en moins de paperasse à ranger, avance la designer. Un classeur de deux tiroirs suffit en général amplement.»

Et pour ce qui est des deux autres éléments essentiels du bureau, la chaise et l'éclairage, Isabelle Cyr pense qu'on ne s'en sort pas sans les classiques. «Il y a maintenant de très beaux modèles de chaises design, mais qui sont aussi confortables. Il ne faut pas sacrifier son confort quand on passe de nombreuses heures dans son bureau.»

L'éclairage, lui, se fait parfois avec des lumières encastrées au-dessus du bureau, mais même avec celles-ci, «la bonne vieille lampe de bureau reste essentielle» pour obtenir un éclairage adéquat en fin de journée. C'est là une belle occasion de trouver une pièce audacieuse qui marquera le design de la pièce.

Vive les motifs

Le vert, couleur par excellence à mettre dans... (Fournie par Sico) - image 3.0

Agrandir

Le vert, couleur par excellence à mettre dans un bureau, est ici décliné en chevrons. Sortez le ruban à peinture! L'utilisation d'un gris en mur contrastant vient adoucir l'effet du mur à motifs. 

Fournie par Sico

Puisqu'on dit que la couleur influence nos humeurs, mieux vaut bien la choisir quand il s'agit du bureau. Geneviève Paiement, chef de marque chez Sico, divise les choix en deux catégories: les couleurs vives pour ceux qui veulent stimuler leur créativité et leur motivation, et les couleurs plus froides pour ceux qui veulent favoriser leur concentration. «Si vous avez un doute, optez pour le vert, le choix de couleur le plus populaire et le plus sûr», conseille-t-elle. Quelle que soit la couleur choisie, la tendance est à l'apposer en motif sur un mur, en chevrons, en rond ou en rectangle, histoire de bien délimiter l'espace consacré au travail ou à l'étude.  Isabelle Houde

Maximiser les murs

Ennuyant, le bureau? Pas si on ose joindre l'utile à l'agréable en transformant un mur complet en outil pratique doublé d'une touche déco audacieuse. Nous avons a déniché trois idées inspirantes et faciles à réaliser soi-même.

Oser la peinture à tableau noir sur un... (Tirée de www.icingonthecakeblog.com) - image 5.0

Agrandir

Oser la peinture à tableau noir sur un mur complet du bureau? Pourquoi pas! 

Tirée de www.icingonthecakeblog.com

L'immense tableau noir

Le bureau semble l'endroit tout désigné pour oser couvrir un mur de peinture à la craie. Associé à une couleur plus légère sur les autres murs, l'effet noir est maximum pour un minimum d'effort. Après la peinture, il suffit de passer une craie sur toute la surface pour que l'écriture ne marque pas le mur fraîchement peint. Il existe aussi plusieurs teintes pour ceux qui n'oseraient pas le noir. Pour s'inspirer, le blogue anglophone Icing on the Cake propose une charmante transformation étape par étape incluant un mur noir pour craie et son cadre doré punché, et un bureau fait sur mesure pour deux personnes. goo.gl/7rwisk

L'immense panneau en liège de cette demeure de... (Tirée de styleandcreate.com) - image 6.0

Agrandir

L'immense panneau en liège de cette demeure de Malmö, en Suède, transforme le coin bureau en espace chaleureux et inspirant. 

Tirée de styleandcreate.com

Babillard sans limites

Pourquoi se contenter d'un minuscule babillard qui deviendra plein trop vite, quand on peut en avoir un géant? L'inspiration nous vient d'une demeure de Malmö, en Suède, mais il est facile de réaliser soi-même ce projet. On trouve différents formats de panneaux ou de rouleaux de liège dans la plupart des quincailleries québécoises. Home Hardware, notamment, offre des rouleaux de lièges de quatre pieds sur huit pieds, ce qui suffit amplement pour couvrir du sol au plafond en un morceau dans une demeure standard. Le paradis pour ceux qui adorent se laisser des notes! Source: goo.gl/uh3IqW

Les panneaux perforés permettent de faire un rangement... (Tirée de www.fabricpaperglue.com) - image 7.0

Agrandir

Les panneaux perforés permettent de faire un rangement méthodique, qui peut même devenir décoratif selon l'arrangement des couleurs et des formes. 

Tirée de www.fabricpaperglue.com

De l'atelier au bureau

On se rappelle les avoir vus dans des ateliers, au-dessus d'établis poussiéreux, pour y ranger des outils. Et si on donnait une chance aux panneaux perforés dans le bureau? On peut les peindre de n'importe quelle couleur, ils ne sont pas très dispendieux, et surtout, ils permettent de changer son rangement selon les besoins qui évoluent. En prime, on évite les tonnes de trous au mur. Une idée parfaite pour les créatifs qui ont besoin d'avoir beaucoup de matériel à portée de mains. Inspiration et instructions en français: goo.gl/wCwtSP; et en anglais: goo.gl/yzdvnf

Un bureau sans distraction

Pour Marie-Pier Labrecque, pas besoin de dépenser une... (Marie-Ève Lusignan, Photographie Atypic) - image 9.0

Agrandir

Pour Marie-Pier Labrecque, pas besoin de dépenser une fortune pour aménager un bureau convenable. Elle a fait ses trouvailles chez Bouclair (chaise), IKEA (meuble de rangement et tablettes) et West Elm (bureau). 

Marie-Ève Lusignan, Photographie Atypic

On n'est jamais si bien servi que par soi-même... En aménageant son propre bureau à la maison, où elle travaille, la designer d'intérieur Marie-Pier Labrecque a voulu éviter toutes les distractions possibles. Et c'est dans une unité de blanc qu'elle a trouvé la solution.

En plus de sa table à dessin, où elle passe le plus clair de son temps, Marie-Pier Labrecque a choisi une table toute simple de chez West Elm, à Montréal, pour aménager son coin bureau. Elle n'avait pas besoin d'une énorme surface de travail, et ne voulait pas encombrer la pièce, qui n'est pas très grande à la base. «Le meuble de rangement à droite, qui vient de chez IKEA, me sert pour mon matériel de dessin», explique-t-elle. Les tablettes en hauteur, aussi achetées chez le détaillant suédois, lui permettent de garder à proximité des livres de références et des magazines.  

Quant au blanc, omniprésent, il s'imposait. «Tous les murs sont blancs dans ma maison», concède la designer de Saint-Henri. Mais particulièrement dans le bureau, elle voulait garder l'espace très neutre, pour laisser toute la place à ses idées. «Je ne veux pas de distractions. J'ai choisi le blanc pour mettre l'accent sur mes travaux à moi», explique Marie-Pier Labrecque. Les rideaux à motifs et les plantes sur les étagères font office d'accents, question que ce ne soit pas trop ennuyant non plus, ajoute-t-elle. Isabelle Houde

Petit mais fonctionnel

Ce bureau se caractérise par ses nombreuses sources... (Catherine Nadeau) - image 11.0

Agrandir

Ce bureau se caractérise par ses nombreuses sources de lumière. 

Catherine Nadeau

Ce petit bureau a été aménagé pour un jeune professionnel, dans un condo du centre-ville de Québec. La designer Catherine Nadeau a placé devant la fenêtre une table de travail de 30 pouces de hauteur, en laissant de la place pour lea rideaux tirés. La pièce sert en effet de chambre d'amis. «Ça fait bien», analyse Mme Nadeau.

Emboîtée dans la bibliothèque, la table de stratifié semble moins massive. L'imprimante est camouflée «en dessous», tout à gauche de la bibliothèque.

La table bénéficie de plusieurs sources d'éclairage : la lumière naturelle, la lampe de pupitre Tizio, ainsi que les rails du plafond et les encastrés de la bibliothèque qui servent pour toute la pièce.

Le tiroir du bas contient un classeur. Celui du haut en cache un autre, plus petit.

La designer a conçu la bibliothèque en y intégrant le tableau rouge, comme le souhaitait son client.

Oui, le sur-mesure coûte plus cher, convient-elle, mais il s'impose presque quand une pièce plutôt petite doit remplir plusieurs fonctions.  Michèle LaFerrière

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer