Pimp ma cuisine

Le coup d'éclat de la cuisine de Nancy... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le coup d'éclat de la cuisine de Nancy et Sylvain se révèle quand on s'y avance.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Des armoires de garage chromées dans la cuisine: voilà la proposition extravagante d'un couple de Lévis qui, en voulant économiser de l'argent, a inventé un nouveau design.

Dans la cuisine de Nancy et Sylvain, il y a un évier de salle de bain et des armoires de garage chromées sur roulettes. Dans leur chambre, des modules de cuisine servent de commodes. Des murs bien remplis, ça leur va. Mais des bibelots et des couleurs d'accent, non merci!

Nancy Létourneau et Sylvain Bilodeau ont acheté leur maison de Lévis en 2008 parce qu'ils aimaient ses arbres, ses fenêtres et la vue sur le Château Frontenac. «Je voulais m'asseoir au comptoir et avoir cette vue-là», raconte la pétillante propriétaire en désignant la chaise, puis la fenêtre du salon où se dessine la silhouette du célèbre hôtel.

Une cloison séparait la cuisine de la salle... (Fournie par Sylvain Bilodeau) - image 2.0

Agrandir

Une cloison séparait la cuisine de la salle à manger.

Fournie par Sylvain Bilodeau

La maison était trop compartimentée au goût de ses propriétaires. En 2013, ils ont donc abattu les cloisons qui séparaient la cuisine, la salle à manger et le salon. Pour remplacer le mur porteur, ils ont fixé au plafond une poutre lamellée, qu'ils ont teinte sans la recouvrir de gypse. Elle a cet aspect rough et imparfait qui plaît tant à Nancy.

La poutre lamellée vernie a remplacé le mur... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 3.0

Agrandir

La poutre lamellée vernie a remplacé le mur porteur. La retombée noire camoufle les défauts du plafond.

Le Soleil, Erick Labbé

Sylvain a ensuite fabriqué une retombée d'épinette pour camoufler les défauts du plafond générés par l'abolition des murs. Nancy voulait qu'elle empiète sur le mur de brique, qu'on voie ses noeuds et qu'elle soit d'un noir profond. Pour arriver à leurs fins, ils ont utilisé de la peinture à métal TREMCLAD. Plus noir que ça...

Aimantées sur le côté de l'armoire chromée, ces... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 4.0

Agrandir

Aimantées sur le côté de l'armoire chromée, ces tablettes sont utiles pour les petits objets du quotidien.

Le Soleil, Erick Labbé

Sylvain Bilodeau et Nancy Létourneau ont vécu plusieurs mois dans... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 4.1

Agrandir

Sylvain Bilodeau et Nancy Létourneau ont vécu plusieurs mois dans le chantier de leur cuisine, en y travaillant tous les soirs et toutes les fins de semaine.

Le Soleil, Erick Labbé

Le coup d'éclat de leur cuisine se révèle quand on s'y avance. Quatre armoires de garage chromées ont été insérées sous des établis de métal Mastercraft, à travers les appareils électroménagers et des segments d'armoires en bois fabriqués sur mesure. Ces modules sur roulettes sont mobiles et procurent donc à la cuisine le côté pratique dont rêvait Nancy. On peut maintenant y popoter et y manger en gang - à deux, ils ont cinq enfants - sans se piler sur les pieds.

La fonctionnalité a été au coeur de leur démarche. Les deux éviers, dont une vasque de salle de bain, et la vaisselle de tous les jours à portée de la main et des yeux sont des détails, certes, mais ils facilitent la vie.

Meuble chromé

Sylvain a posé lui-même les briques décoratives et... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 5.0

Agrandir

Sylvain a posé lui-même les briques décoratives et le mortier de ce mur. Il a aussi fabriqué le meuble audiovisuel qui s'accorde avec la cuisine.

Le Soleil, Erick Labbé

Le concept d'armoires chromées est repris dans le salon: le couple en a fait un meuble audiovisuel. Dans l'entrée, Nancy a trouvé chez Canadian Tire une petite armoire Mastercraft (la marque maison) qu'elle utilise comme un tabouret. Charmante idée!

Le couple s'équipe dans les magasins grande surface de Lévis en surveillant les soldes. Il n'a pas toujours roulé sur l'or et a fait les travaux au fur et à mesure. Faute de budget, les fils ont pendouillé du plafond pendant un an dans la cuisine. D'ailleurs, l'idée des armoires de garage est née d'un souci d'économiser. «J'ai vite vu le potentiel pour un look industriel et unique», mentionne Nancy.

Le comptoir de quartz noir, les luminaires qui le surmontent (achetés chez Léopold Bouchard) et les armoires faites sur mesure par l'ébéniste Jonathan Lachance sont les éléments sur lesquels Sylvain et Nancy n'ont pas lésiné.

Achetée chez RONA, la céramique qui imite le... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 6.0

Agrandir

Achetée chez RONA, la céramique qui imite le béton complète cette cuisine de métal et de bois. Les chaudrons disposés sur une tablette font partie des éléments qui la rendent conviviale.

Le Soleil, Erick Labbé

Le mur de céramique qui imite le béton participe à ce design singulier, fruit de l'imagination de l'une et de l'ingéniosité de l'autre.

Sylvain, designer industriel de profession, a effectué lui-même les travaux, bien secondé par sa femme et par son ami retraité Germain Fortin, qui les a «aidés à avancer». Cette phase des travaux s'est achevée en décembre 2015. Pour ce couple qui est «toujours dehors», une autre suivra, avec une porte de garage ouvrant sur une terrasse. À suivre...

La suite occupe l'espace de deux chambres. La... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 7.0

Agrandir

La suite occupe l'espace de deux chambres. La cloison entre les deux a été abolie, d'où la poutre au plafond.

Le Soleil, Erick Labbé

Le couple s'est aménagé une suite en abolissant un mur entre deux chambres. L'ambiance est différente, plus ornementée que dans le reste de la maison. Mais la pièce comporte une particularité qui révèle une fois de plus l'excentricité de Nancy: des modules de cuisine servent à la fois de commode et de coin-café.

En rafale

  • Le budget: entre 20 000 $ et 25 000 $, dont 8000 $ pour les armoires et 4000 $ pour le comptoir de quartz
  • L'inspiration: la personnalité de Nancy, brute et raffinée
  • L'élément déclencheur: la vue sur le Château Frontenac
  • Le conseil: écoutez-vous, sinon vous aurez des regrets
  • Les défis: «Me faire comprendre», dit Nancy. «Que ça ait l'air droit», confie Sylvain. «Que ça n'ait pas l'air neuf», renchérit Nancy.
  • L'anecdote: Pendant les rénos, Rachel, la fille de Nancy, râlait parce que le poêle et le micro-ondes changeaient continuellement de place.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer