Larose Guyon: du design haut de gamme made in Québec

  • Félix Guyon et Audrée Larose (Photo Geneviève Sasseville)

    Plein écran

    Félix Guyon et Audrée Larose

    Photo Geneviève Sasseville

  • 1 / 9
  • Un chandelier (Photo fournie par Larose Guyon)

    Plein écran

    Un chandelier

    Photo fournie par Larose Guyon

  • 2 / 9
  • Un porte-bouteilles (Photo fournie par Larose Guyon)

    Plein écran

    Un porte-bouteilles

    Photo fournie par Larose Guyon

  • 3 / 9
  • Un chandelier (Photo fournie par Larose Guyon)

    Plein écran

    Un chandelier

    Photo fournie par Larose Guyon

  • 4 / 9
  • Un miroir (Photo fournie par Larose Guyon)

    Plein écran

    Un miroir

    Photo fournie par Larose Guyon

  • 5 / 9
  • Un support à livre de recettes (Photo fournie par Larose Guyon)

    Plein écran

    Un support à livre de recettes

    Photo fournie par Larose Guyon

  • 6 / 9
  • Un porte-bouteille (Photo fournie par Larose Guyon)

    Plein écran

    Un porte-bouteille

    Photo fournie par Larose Guyon

  • 7 / 9
  • Un bol (Photo fournie par Larose Guyon)

    Plein écran

    Un bol

    Photo fournie par Larose Guyon

  • 8 / 9
  • Un chandelier (Photo fournie par Larose Guyon)

    Plein écran

    Un chandelier

    Photo fournie par Larose Guyon

  • 9 / 9

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une nouvelle compagnie de design haut de gamme vient de voir le jour, Larose Guyon. Elle propose une première collection d'objets en acier plaqué cuivre baptisée La Belle Époque et vendue en ligne.

Félix Guyon, 34 ans, et Audrée Larose, 25 ans, se sont croisés en 2014, après avoir «longtemps évolué sur les chemins parallèles du design de l'environnement et du design industriel». Ils sont tombés amoureux et ont créé à Verchères cette entreprise qui assouvit leur «passion commune» pour la création.

Ils lancent une collection d'objets sophistiqués - chandelier, bol, porte-bouteilles, support à livre, miroir - assemblés sans soudure, sans colle et sans attache mécanique. Les différentes pièces de leurs créations sont découpées au laser, plaquées avec du cuivre, puis glissées les unes dans les autres, dans une forme de production «simplifiée et ingénieuse», a expliqué Félix Guyon au téléphone. «La simplicité cache souvent de grands défis techniques», nuance-t-il. Tout est fait au Québec.

Créateur des Bancs voiles

Spécialisé en design de mobilier sur mesure et en design intérieur, Félix Guyon avait fondé Les Ateliers Guyon, en 2012, à Verchères. Il a créé pour ce village situé près de Montréal un monument qu'il a nommé Bancs voiles et qui est en lice pour un prix, dans la catégorie Mobilier, au World Interior News Award. Les noms des gagnants seront dévoilés le 2 décembre, à Londres.

La collection qu'il vient de lancer avec sa blonde s'inscrit dans un processus d'étude de marché. «On veut cibler les bons produits et se faire connaître avant Noël», résume-t-il. Ils n'ont presque pas d'inventaire, si bien qu'il faudra un peu de patience à ceux qui passeront les premières commandes. C'est pourquoi ils bénéficieront d'un rabais, valable jusqu'au 4 janvier.

Audrée Larose et Félix Guyon travaillent présentement sur un modèle de luminaire. Pour voir les objets de La Belle Époque et les acheter, il faut aller sur le site www.laroseguyon.com. Leurs prix varient entre 120 $ et 880 $.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer