Que la lumière soit!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) ENTREZ! / Catherine et Jean-Philippe vivent au coeur de leur Montcalm adoré, dans un condo de 850 pieds carrés qu'ils ont rénové de A à Z. Le mur porteur : abattu! L'espace de vie : ouvert d'est en ouest. Les chambres: réduites au minimum, pour un max de chaleur!

Situé au rez-de-chaussée d'un immeuble de 1924, cet appartement typique de la haute ville de Québec n'avait jamais été retapé. On imagine facilement son ancienne configuration : le salon, la salle à manger et la cuisine en enfilade, séparés des chambres et de la salle de bain par un sombre et long corridor.

Le concept est demeuré pareil, à un détail près : le mur longitudinal a disparu et a été remplacé par des poutres et des colonnes d'acier, pour le support et pour la touche industrielle.

Cour semi-fermée

Le couple a confié le réaménagement de son condo à la firme Bourgeois Lechasseur architectes. Effectués par l'entreprise Cas par Cas, les travaux se sont échelonnés de février à mai 2014, mais la terrasse n'a été terminée que l'automne suivant. Elle est dans le prolongement de la cuisine, au-delà d'une large fenêtre d'aluminium qui gomme les frontières entre l'intérieur et l'extérieur. 

«La terrasse est traitée comme une cour semi-fermée, explique l'architecte Olivier Bourgeois. Elle est en contreplaqué marin, un matériau qui résiste aux intempéries.» De petit format, elle est recouverte d'un grand toit et encadrée par des espaces de rangement. Fonctionnalité et intimité dans un environnement urbain.

Pièce linéaire

Une pièce linéaire traverse le condo d'est en ouest. Abondante, la lumière magnifie le mur de brique révélé lors de la démolition et bien mis en valeur par les architectes. D'un «blanc minimaliste», les armoires de cuisine en MDF et les comptoirs de quartz font rayonner la lumière, en ne portant pas ombrage au bois et à l'acier.

Les lattes de merisier naturel rappellent le plancher d'origine, qui n'a pu être conservé. Quelques moulures, cependant, ont été replacées au-dessus des portes, subtil écho du «caractère colonial» des logements de ce quartier.

Un panneau de béton délimite le plancher du hall, qui est isolé du salon par une lame verticale de verre opalescent. Belle idée.

Mur de planches

Du côté des deux chambres, le mur d'origine en planches de bois donne un cachet du tonnerre à ces petites pièces privées, chacune dotée d'une grande garde-robe. Catherine a pu s'aménager une salle de couture dans un réduit entre sa chambre et la salle de bain.

Antoine, 10 mois, semble bien content de sa chouette chambre où il ne va que pour dormir. Pour jouer, il a toute la cuisine, toute la salle à manger, tout le salon, en plus des bras de ses parents.

Catherine et Jean-Philippe, 33 ans tous les deux, sont propriétaires de l'immeuble où ils habitent. Ils comptent un jour occuper le sous-sol. «On a fait les rénovations en fonction de l'éventuel aménagement du sous-sol, mentionne Olivier Bourgeois. Ce sera des travaux majeurs, il faudra excaver.»

«On est enchantés», confie Catherine, qui travaille comme designer pour Simons et qui, comme son conjoint, avait adopté le quartier Montcalm bien avant d'acheter l'immeuble.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer