Une chaise pour chaque physique

La chaise ergonomique Quatra 4003 de Bouty est... (photo bouty)

Agrandir

La chaise ergonomique Quatra 4003 de Bouty est personnalisable. On peut notamment choisir la grandeur de son assise et le type d'accoudoirs désiré.

photo bouty

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Laurie Richard</p>

(Québec) Vous avez du mal à trouver une chaise qui vous convient parfaitement, sur laquelle vous pouvez rester assis des heures durant? Que ce soit pour le bureau ou à la maison, un siège adapté à votre physique peut vous éviter bien des maux.

La chaise Everest taille forte avec dossier haut... (Photo Art Design International) - image 1.0

Agrandir

La chaise Everest taille forte avec dossier haut du fabricant québécois Art Design International (ADI) est construite entièrement en acier pour les utilisateurs de taille ou de poids élevés (elle a une capacité de 500 livres).

Photo Art Design International

Fannie Cloutier, représentante pour Mobilier de bureau MBH, à Québec, accueille ses clients «comme des patients». «Dans 80 % des cas, les gens arrivent en disant : "J'ai telle affaire"», raconte-t-elle. Elle évalue le problème et entreprend de le régler avec une chaise adaptée. Elle n'est pas ergonome, mais en rencontre au boulot : certains clients viennent accompagnés, pour trouver LA chaise qui répond à leurs besoins.

Mme Cloutier soutient avec conviction qu'une chaise qui se conforme au physique du travailleur peut faire chuter le taux d'absentéisme en entreprise. Vous êtes frêle, avez un long tronc, êtes tout en jambes? Il y a une chaise de bureau pour vous! De nombreux modèles en magasin sont personnalisables. Et il faut se déplacer pour les essayer soi-même. MBH dispose d'une salle de montre où on peut poser ses fesses sur tous les modèles. 

MBH vend principalement trois marques de chaises, toutes québécoises : Bouty, Art Design International (A.D.I.) et Artopex. Des meubles qui se situent dans les catégories moyen et haut de gamme. On doit normalement s'attendre à payer au moins 500 $ pour un tel siège.  

Plusieurs réglages

Chaque chaise ergonomique est normalement munie de trois leviers sous l'assise pour ajuster son «ballant», soit l'angle d'inclinaison, sa hauteur et l'angle du dossier. On peut ensuite régler la hauteur du dossier (manuellement, avec une roulette, ou bien mécaniquement, avec un système «à cliquets», comme le présente Mme Cloutier). «On n'a pas toute la bosse à la même place!» lance-t-elle en parlant du creux des reins. 

L'utilisateur peut aussi ajuster les accoudoirs de différentes façons, selon le modèle : en hauteur et en largeur, normalement, question d'obtenir la position optimale. Comment cette dernière se définit-elle? Les épaules ne doivent pas être tendues, remarque la représentante. 

La plupart des consommateurs ne savent pas que certains modèles de chaises sont offerts avec des assises de différentes largeurs, pour accommoder tous les postérieurs! Ainsi, une jeune femme toute menue ne se perdra pas dans une chaise standard. Le modèle Quatra de Bouty, par exemple, propose trois types d'assises : petit, standard et grand. «C'est une chaise de workaholic», dit-elle, pour illustrer le confort. Elle peut aussi être munie d'un dossier de quatre hauteurs différentes. «Ce sont souvent les hommes qui achètent les dossiers hauts. Ils aiment ça s'accoter pour parler. Ça dérange plus les femmes, avec les cheveux.» 

On a même pensé au confort des gens obèses. ADI propose le modèle Everest, à l'assise et au dossier surdimensionnés, qui supporte jusqu'à 500 livres.

Certaines assises et certains dossiers, comme ceux de la Zome de Bouty, sont agrémentés de mousse mémoire pour épouser les formes du corps. Le tissu est aussi modifiable, du polyester au cuir en passant par le vinyle. Mais «le prix de la chaise vient de doubler si on prend du cuir», avertit l'experte.

Le filet tendance

Côté tendance, le filet est à la mode au dossier depuis quelques années. Il offre un look moins corporatif, moins accrochant pour l'oeil, remarque Mme Cloutier. «Dans une salle de conférence, je mettrais ça. C'est moins lourd, car il y a beaucoup de chaises», explique Mme Cloutier.

Outre son physique, on doit également considérer l'endroit où la chaise sera placée, pour une utilisation sans heurts. On remarque en magasin deux types de roulettes : pour le tapis et le plancher. Les roulettes pour le tapis sont faites en plastique plus dur, pour un meilleur roulement, remarque Mme Cloutier.

Comment ajuster son poste de travail?

Il est important de bien ajuster son poste de travail à l'ordinateur pour éviter l'inconfort et les douleurs, indique la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST). Les pieds doivent être en appui et les cuisses parallèles au sol : on ajuste la hauteur et l'inclinaison du siège en conséquence. 

Question de bien supporter le bas du dos, on incline légèrement le dossier vers l'arrière. Avec du mobilier à surface de travail uniforme, on rapproche le plus possible le tronc du bureau et on éloigne le clavier et la souris de soi. On règle ensuite la hauteur de la chaise pour que les épaules soient relâchées et les avant-bras appuyés sur la surface de travail. Si on utilise du mobilier avec un support à clavier, on règle la hauteur des appuie-bras pour que les épaules soient relâchées et les bras, appuyés dessus. 

On s'assure que le support permette que le clavier soit légèrement sous le niveau des coudes : l'angle formé par le bras et l'avant-bras devrait se trouver en 90 et 135 degrés. La CSST recommande aussi de changer de posture en faisant de courtes pauses ou en variant les tâches pendant la journée.

François Beauchemin apprécie de pouvoir travailler debout. «Ça... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 3.0

Agrandir

François Beauchemin apprécie de pouvoir travailler debout. «Ça change le mal de place», dit-il.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Kevin Moore, président et chef de la direction... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 3.1

Agrandir

Kevin Moore, président et chef de la direction de Vooban, a ajusté le niveau de son bureau à une hauteur adéquate.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Travailler debout pour plus de dynamisme

Travailler debout augmente la productivité. Kevin Moore, président de la firme Vooban, a donc investi des dizaines de milliers de dollars pour des bureaux à hauteur ajustable.

Dans cette entreprise spécialisée en développement de logiciels, les employés passent 10 heures quotidiennement devant leur ordinateur. «Une ou deux fois par jour, je monte mon bureau pour me dégourdir», mentionne Nicolas Lespérance.

«C'est pratique quand on est deux devant le même écran», ajoute son collègue François Beauchemin.

Leur patron, Kevin Moore, avait vu ce genre de bureaux en Californie. Quand il a installé son agence dans Sainte-Foy, il s'est rendu chez MBH, rue Saint-Joseph, pour y acheter des chaises ergonomiques, ainsi que ces bureaux baptisés Float, conçus et fabriqués par la compagnie américaine Humanscale Design Studio. 

«Travailler debout, c'est une nouvelle norme d'ergonomie», affirme la représentante Fannie Cloutier. 

Hausse de productivité

«Ça rend le travail plus dynamique, analyse Kevin Moore. Ça change le mal de place et, au final, ça augmente la productivité.» Pour lui, l'investissement en valait la peine, considérant ce qu'une bonne chaise et un bon bureau peuvent faire économiser à son équipe en frais de physiothérapie. Confort, plaisir et bonne posture : voilà qui résume ses intentions. Le bureau monte et descend sans effort à la simple pression d'un bouton. C'est aussi facile que de se lever. Il n'a pas de manivelle ni de mécanisme électrique. Il fonctionne grâce à un système de contrepoids. Il est silencieux et affiche des lignes simples.

Ces bureaux (environ 1400 $) sont souvent vendus avec des supports à clavier et à écran (environ 700 $) à hauteur variable eux aussi. Information : humanscale.com

Michèle LaFerrière

Partager

À lire aussi

  • Artopex: du mobilier de bureau intelligent

    Mobilier

    Artopex: du mobilier de bureau intelligent

    Des cloisons en verre qui s'ajustent et se déménagent, des classeurs rembourrés qui peuvent servir de bancs, des banquettes avec branchements... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer