Mundviller Artisan: les pistons prennent du galon

Suspension fabriquée avec une caisse claire... (Fournie par Mundviller Artisan)

Agrandir

Suspension fabriquée avec une caisse claire

Fournie par Mundviller Artisan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Sébastien Mundviller «magnifie» les pistons et les engrenages afin de les rendre «utiles et décoratifs». Sous ses doigts, les pièces d'auto prennent du galon et renaissent en lampes ou en tables.

Avec ses horaires atypiques, ce pompier a bien du temps libre qu'il passe dans l'atelier aménagé au sous-sol de sa maison de Loretteville. Ça fait 20 ans qu'il bricole des meubles et des lampes avec des objets qu'il glane sur LesPacs, sur Kijiji et dans les cours à métal. Les engrenages, les pistons, les disques de frein, les lames de suspension et les vilebrequins de moteur font son bonheur. Les clarinettes, les guitares et les tambours l'inspirent. Les planches à roulettes, les cloches d'incendie et les palans à boeuf l'allument.

Jamais il ne tente de camoufler ou de transformer l'élément de base dont il s'est servi. «Je suis un artisan, répète-t-il. Je recycle et je récupère. Je veux rejoindre les gens et rendre mon art accessible.»

Lampe fabriquée avec un phare d'un Ford Modèle... (Fournie par Mundviller Artisan) - image 2.0

Agrandir

Lampe fabriquée avec un phare d'un Ford Modèle T de 1915

Fournie par Mundviller Artisan

Il y a environ six mois, poussé par sa femme, il a fondé sa petite entreprise, Mundviller Artisan. Il travaille le bois et le métal, il peint et il a de l'imagination. Il prend des commandes, bien sûr, mais ses clients doivent aussi comprendre qu'il crée en fonction des pièces dont il dispose. «Il faut que je sois inspiré», ajoute-t-il. Sachez qu'il a déjà confectionné une base de lampe avec un moulin à viande. L'inspiration se cache parfois là où on ne l'attend pas.

Quand on lui a suggéré de confectionner une lampe avec une guitare, il ne s'est pas contenté de mettre une ampoule au bout du manche. Il a séparé le manche en deux sur la longueur, a percé des trous à intervalles réguliers sur la moitié supérieure et a fixé entre les deux parties une bande de DEL qui change de couleurs.

Éclairage à la DEL

Sébastien Mundviller privilégie l'éclairage à la DEL, car il ne chauffe pas. Il peut donc en mettre sans inquiétude sous la peau des tambours, dont il tire toutes sortes de lampes, torchères, suspensions, de table. Il les vend à partir de 250 $, tout en étant conscient qu'elles valent plus cher, vu le temps qu'il consacre à les concevoir et à les fabriquer. Information : mundvillerartisan.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer