Une femme d'affaires pratico-pratique

Caty Bérubé est présidente et éditrice des Éditions... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Caty Bérubé est présidente et éditrice des Éditions Pratico-pratiques.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Caty Bérubé vend des magazines, mais ne cherche pas à être avant-gardiste. Ses recettes et ses projets de décoration sont ancrés dans le présent, afin que ses lecteurs puissent reproduire ce qu'ils voient dans ses pages. C'est «l'ADN» de sa maison d'édition.

Elle se présente comme une pure «madame Tout-le-monde». Mais elle est à la tête d'une entreprise, les Éditions Pratico-pratiques, qui emploie 67 personnes et qui publie six magazines et deux collections de livres. 

Depuis 2009, elle est propriétaire d'un bâtiment biscornu du boulevard Talbot, au nord de Québec, où elle a concentré les activités de sa compagnie. «Tout est fait à l'interne», souligne-t-elle. Les recherchistes, les stylistes, les photographes, les rédacteurs, les chargés de contenu, les cuisiniers et les commis d'entrepôt travaillent sous un même toit. Seule l'impression est faite ailleurs, en Beauce.

Le studio de photos est aménagé au fond du bâtiment. Au moment de la visite du Soleil, la styliste culinaire Christine Morin peaufinait au pinceau une assiette de salade. Perché au-dessus d'elle, le photographe Rémy Germain attendait qu'elle se lève en espérant que la vinaigrette magnifie la verdure le temps de quelques clics-clics.

Dans une réserve, des étagères débordent de vaisselle. C'est là que les stylistes trouvent les objets pour dresser les assiettes qui illustreront les magazines Je cuisine, Gabrielle et 5 ingrédients-15 minutes (5-15), ainsi que les livres Les plaisirs gourmands de Caty et les dérivés de 5-15.  Les cuisiniers, eux, testent leurs recettes dans la pièce d'à côté en réquisitionnant parfois les collègues comme cobayes. «On est dans la création», se réjouit Caty Bérubé.

Le théâtre des rénos

Il y a quelques années, elle a acheté dans Sainte-Foy une maison des années 60 qui était en bon état, mais qui n'avait jamais été rénovée. Pas pour l'habiter, mais pour qu'elle soit le théâtre des rénovations «étape par étape» présentées dans les magazines Je décore, Idées Déco et Déco Réno $. Des ouvriers embauchés à forfait y ont refait des planchers, de la céramique, un patio, deux salles de bain, des chambres, une cuisine... Des capsules vidéo y ont aussi été tournées.

La propre maison de Caty Bérubé a servi de studio pour des projets semblables. «Chez moi, pas une porte n'a le même cadre», glisse-t-elle.

Quant aux reportages sur les belles maisons, ils sont le fruit de la «fidélité» qui s'est installée entre ses recherchistes et les designers de la région de Québec. Les Éditions Pratico-pratiques ont aussi leur «réseau de Do It Yourself» qui travaille main dans la main avec les employés de la boîte spécialisés dans le bricolage.

Caty Bérubé a fondé son entreprise en 2003, après avoir travaillé comme journaliste, au Soleil notamment, et comme rédactrice dans divers magazines. Cette femme de 47 ans, bachelière en communication et mère de deux enfants de 12 et 7 ans, a trouvé sa «recette gagnante», non pas en fréquentant les salons de Milan et de Paris, mais en parlant aux commis des quincailleries, en lisant les commentaires sur Facebook, bref en se comportant comme «madame Tout-le-monde» jusque dans sa vie professionnelle.

Sans publicité, sans abonnement et en réhypothéquant sa maison, Caty Bérubé a lancé son premier «guide pratique» en mars 2004. Son «plus gros succès» est venu quelques mois plus tard avec Je transforme la mélamine (125 000 exemplaires vendus) qui est devenu une locomotive. Ses magazines se sont mis à générer des ventes et des revenus.

Aujourd'hui, son ratio de publicité - contenu rédactionnel se situe entre 5 et 15 %.

Les Éditions Pratico-pratiques ne sont pas épargnées par la crise des médias imprimés. «Je crois que les magazines et les livres auront toujours leur place», nuance la patronne. Elle doit, elle aussi, diversifier sa production. La maison d'édition a son site Web, sa place sur les réseaux sociaux, elle produit des vidéos, ainsi que du contenu pour des partenaires. «Je suis devenue femme d'affaires sur le tard, fait remarquer Caty Bérubé. J'ai su bien m'entourer.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer