Dépoussiérer le marbre

  • Plateau (49,95 $), bol (59,95 $) et duo salière-poivrière (56,95 $). Au Loft. (Le Soleil, Caroline Grégoire)

    Plein écran

    Plateau (49,95 $), bol (59,95 $) et duo salière-poivrière (56,95 $). Au Loft.

    Le Soleil, Caroline Grégoire

  • 1 / 8
  • Support à bijoux en or rose et en marbre (19,99 $) (Fournie par HomeSense)

    Plein écran

    Support à bijoux en or rose et en marbre (19,99 $)

    Fournie par HomeSense

  • 2 / 8
  • Pompe à savon (62,95 $) de la marque Lothentique. Au Loft. (Le Soleil, Caroline Grégoire)

    Plein écran

    Pompe à savon (62,95 $) de la marque Lothentique. Au Loft.

    Le Soleil, Caroline Grégoire

  • 3 / 8
  • Savonnier de marbre noir de la marque Tadé (29 $). Au Loft. (Le Soleil, Caroline Grégoire)

    Plein écran

    Savonnier de marbre noir de la marque Tadé (29 $). Au Loft.

    Le Soleil, Caroline Grégoire

  • 4 / 8
  • Lettres en marbre (12,99 $) (Fournie par HomeSens)

    Plein écran

    Lettres en marbre (12,99 $)

    Fournie par HomeSens

  • 5 / 8
  • Sous-verres en pierre et en marbre (9,99 $) (Fournie par HomeSens)

    Plein écran

    Sous-verres en pierre et en marbre (9,99 $)

    Fournie par HomeSens

  • 6 / 8
  • Les planches bimotifs, en rondeurs ou en angles, ont la cote chez Zone. (Anne Brun)

    Plein écran

    Les planches bimotifs, en rondeurs ou en angles, ont la cote chez Zone.

    Anne Brun

  • 7 / 8
  • L'association entre végétaux et marbre est toute naturelle, selon Anne Brun, de chez Zone. Les petits bougeoirs ainsi que les sous-verres deux tons font d'excellent cadeaux d'hôtesse. (Anne Brun)

    Plein écran

    L'association entre végétaux et marbre est toute naturelle, selon Anne Brun, de chez Zone. Les petits bougeoirs ainsi que les sous-verres deux tons font d'excellent cadeaux d'hôtesse.

    Anne Brun

  • 8 / 8

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Encore associé à une certaine époque où il était omniprésent dans des décors épurés, le marbre fait un retour marqué cet automne dans les tendances déco. Mais attention, il faut savoir le doser et oser le marier avec des éléments plus chaleureux, avertit Anne Brun, directrice de création Web chez Zone.

«Avant, on mettait du marbre un peu partout, ça devenait envahissant et très froid. C'était mal géré», explique Mme Brun. «Il faut vraiment le dépoussiérer intelligemment et l'utiliser à bon escient», poursuit-elle. 

Dans un décor neutre, parmi des tons de pastels et de blanc, à la scandinave, le marbre peut contribuer à un décor reposant. On gagne cependant à le marier avec du bois foncé, comme du noyer, pour en faire quelque chose de plus chaleureux. 

Un des morceaux audacieux proposés chez Zone, une table à café à plateau de marbre et armature d'acier, aura encore plus de punch déposée sur un tapis aux motifs berbères, par exemple, suggère Anne Brun. «On sort de l'ère industrielle», note-t-elle aussi. Le rotin, le liège et la céramique, bien en vogue, se marient avec le marbre. L'association avec des végétaux, via des cache-pots bien choisis, fera aussi fureur. 

Parmi les classiques, les planches de présentation ont toujours un bel effet. On observe aussi la popularité des bimotifs, moitié marbre, moitié granit, ou moitié marbre, moitié bois. «Ça s'offre très bien en cadeau. L'aspect marbre donne une impression plus luxueuse que la traditionnelle planche en bois», conclut Anne Brun. 

Un caméléon

Selon Tamara Robbins, experte déco chez HomeSense, le marbre n'est jamais vraiment passé de mode, mais les gens le voient autrement aujourd'hui. «Ce n'est plus vu comme quelque chose de très formel, c'est plus accessible», précise-t-elle. Cela se fait surtout dans l'apparition de plus petits objets décoratifs, comme des sous-verre ou des bols en céramique à effet marbré. Chez le détaillant d'objets pour la maison, les mélanges entre matières ont aussi la cote. «Le marbre est un matériel caméléon, si on peut dire. Marié avec du bois, il se fait plus rustique. Avec du chrome ou de l'or rose, il devient plus sophistiqué», expose Mme Robbins. 

Matière vivante

Les gens hésitent à acheter du marbre, a constaté Josée Ouellet, l'une des propriétaires de la boutique Au Loft. Il est vrai que le vin et le café s'incrustent parfois en cernes disgracieux dans cette pierre noble. «C'est une matière vivante», souligne la commerçante. À défaut d'une table ou d'un comptoir, pourquoi ne pas opter pour de menus objets, comme un savonnier de marbre noir, un ensemble pour la salle de bain ou un assortiment de petits bols?

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer