L'art qui résiste au (mauvais) temps

Une oeuvre de Vicky Filiault... (Tanya Paiva (Paiva Design))

Agrandir

Une oeuvre de Vicky Filiault

Tanya Paiva (Paiva Design)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les pièces sans mur, mais pleines de fenêtres, et les espaces extérieurs exposés au soleil, au vent et à la pluie pourront désormais être décorés avec des oeuvres d'art grâce à un nouveau produit baptisé stand'Art, constitué d'une base métallique conçue pour recevoir des tableaux.

Voilà l'idée développée par deux «partenaires d'affaires» de Montréal, Marie-Claude Marchand et Nancy Lahaie, qui ont fondé leur entreprise, deiNERI, dont le stand'Art est le seul produit pour le moment. Pour sa conception, elles se sont associées au designer industriel Mario Gagnon d'Alto Design.

Le stand'Art a subi de nombreux tests d'ingénierie. Il a été soumis à des vents de plus de 140 km/h pour vérifier sa stabilité. Il a supporté des essais de vieillissement accéléré pour valider sa résistance au sel, au soleil, à la pluie, etc. Il y a 18 mois de recherche et de développement derrière cette idée, somme toute, assez simple.

«Nous sommes des scientifiques», explique Marie-Claude Marchand, en faisant référence leur formation en microbiologie.

Stand'Art est constitué d'une base métallique conçue pour... (Fournie par deiNERI Design) - image 2.0

Agrandir

Stand'Art est constitué d'une base métallique conçue pour recevoir des tableaux. 

Fournie par deiNERI Design

Le stand'Art est composé de deux éléments : d'une base en acier offerte en trois formats et en deux couleurs (noir ou blanc); et d'une oeuvre d'art que l'acheteur choisit dans la banque d'une douzaine d'artistes élaborée par deiNERI. Cette oeuvre est ainsi faite qu'elle s'insère dans une fente sculptée sur le dessus de la base. 

Il en résulte un objet autoportant que l'on peut déplacer dans une pièce ou apporter dehors, à la condition que les matériaux de l'oeuvre elle-même aient été traités pour affronter les intempéries. L'art s'invite au salon et au jardin d'une façon originale.

Le stand'Art convient aux intérieurs à aire ouverte où les murs sont rares. Il peut aussi créer une élégante cloison. Et il s'inscrit dans une nouvelle niche, celle des oeuvres extérieures. Marie-Claude Marchand et Nancy Lahaie visent la Floride et l'Europe dans les marchés résidentiel, commercial et industriel. Leur entreprise est en instance de brevet avec ce concept.

Son prix de base est de 1450 $. Il augmentera si l'oeuvre est originale, par exemple, ou si elle nécessite une base plus grosse. «On propose des oeuvres en édition limitée, qu'on imprime sur du verre ou de l'acrylique de qualité», précise Mme Marchand. Certaines ont un «effet de transparence».

Les deux femmes ont roulé leur bosse en vente et en marketing, elles ont fondé leurs entreprises de stratégies commerciales et travaillé à l'international. En 2012, alors qu'elles se trouvaient toutes les deux en vacances en Italie, elles se sont croisées inopinément à Florence, rue deiNERI. D'où le nom de leur nouvelle entreprise. Le stand'Art est en vente sur son site Internet, deineri.com, ouvert depuis décembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer