Le Savini nouveau, de métal et de velours

L'intérieur a subi un curetage complet. Seules les... (Fournie par LMG)

Agrandir

L'intérieur a subi un curetage complet. Seules les vieilles pierres ont été conservées.

Fournie par LMG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Comment marier un style urbain industriel et une ambiance feutrée et glamour? Jérôme Lessard Design a été mis au défi et a réinventé avec brio Le Savini, resto-bar bien connu de Grande Allée qui fête ses six ans cette année.

Réparti sur deux niveaux, l'espace de 250 places offre deux ambiances, une seule signature. Le designer Jérôme Lessard explique la démarche. 

Le propriétaire du Savini, Yanick Parent, possède aussi les restaurants Bello et La Bûche, rue Saint-Louis. Il lui a demandé de créer des décors inspirés du Bello chic et raffiné et de La Bûche, plus rustique, sans en faire des copies. «Il voulait aussi que ça devienne davantage une salle à manger au deuxième étage, moins un bar.»

Avec un investissement d'environ 500 000 $, l'intérieur a donc subi un curetage complet. Seules les vieilles pierres de l'édifice ont été conservées, et le cellier n'a pas été touché. La structure du bar au rez-de-chaussée est restée, mais a été complètement rhabillée. L'équipe de Jérôme Lessard a paré les murs et planchers de bois, de métal et de velours.

«Tout a été fait par des artisans de la région», souligne le designer. Il pointe les insertions de bois, les tables, les structures de banquettes, réalisées par Christian Marcoux cuisine et mobilier design. Le rembourrage est signé Linda Lecours. Quant aux tissus, ils viennent de la mathériauthèque de Jérôme Lessard Design. 

Le designer a opté pour des tons d'oranger et des tissus de lainage à carreaux gris pour réchauffer les murs sombres propres au nightlife. Des plaques et des caissons de Métal 2000 tout neufs, mais passés à l'acide pour obtenir un effet d'usure, ajoute au look industriel des lieux. Les plafonds bas prennent de l'altitude, recouverts d'une toile tendue de Plafond design.

Comme trait d'union entre les deux niveaux, Jérôme Lessard a jeté son dévolu sur une céramique à motif blanc et noir. En bas, elle recouvre l'ancien plancher de danse. Puis elle s'insère au mur en montant l'escalier. 

Du bar au DJ qui fait face à la mezzanine, des lustres tapageurs montent en crescendo. Ils laissent notamment une place à l'acrobate qui anime les lieux certains soirs du haut de son cerceau.

La section salle à manger joue d'audace avec son tapis ras européen qui imite des planches de bois. Chic et confortable, il se lave facilement. Un coup de Windex et les taches de vin disparaissent, témoignait lors de notre passage un employé à l'entretien. 

Les rideaux de velours charcoal bordés de noirs sont l'oeuvre de Nancy Champagne, du Fil d'Ariane, à Sainte-Marie de Beauce. L'effet de raffinement se poursuit avec des caissons laqués noirs et tissu clouté intégré. À côté, un superbe papier peint en velours arbore un pied-de-poule XXL.

«Tout ce qui est ici est haut de gamme. Ce sont tous des tissus très luxueux qui créent des ambiances feutrées», mentionne Jérôme Lessard, en précisant avoir travaillé sur ce projet avec Samuel Bilodeau et Céline Joly.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer