Frissons sur la 3e Avenue

Sébastien Fortin loge à l'étage de cette maison... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Sébastien Fortin loge à l'étage de cette maison de la 3e Avenue.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sébastien Fortin le confesse : il a arrêté de passer l'Halloween à 25 ans. Aujourd'hui, il lâche son fou en décorant son logement pour attirer les petits monstres le 31 au soir jusqu'à son balcon du 2e étage à Limoilou.

Diplômé en arts visuels, il fait aujourd'hui partie du duo d'Événements canapé, qui organise mariages et fêtes en tous genres. Aussi serveur, il a besoin de laisser sortir sa créativité. L'Halloween et Noël lui en donnent pleinement l'occasion.

Sébastien Fortin passe beaucoup d'heures à créer une... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 2.0

Agrandir

Sébastien Fortin passe beaucoup d'heures à créer une mise en scène d'Halloween devant son immeuble.

Le Soleil, Yan Doublet

Huit heures. C'est le temps qu'il a mis à installer ses spectres, ses sorcières et ses citrouilles parées de rubans, de paillettes ou coiffées d'une hache. Il les recouvre en partie de peinture, la même qu'on applique sur les murs intérieurs. En ne les vidant pas, elles durent plus longtemps, souligne l'expert. D'autres s'ajouteront d'ici le 31. «L'avant-veille de l'Halloween, je fais souvent une soirée citrouilles avec des amis.»

Les pierres tombales d'Amy Winehouse et de Michael Jackson ont été taillées dans des restes de bois d'événements sur lesquels apparaissent des pochoirs de dentelle noire utilisés pour des centres de table. À la base, de la terre fraîche suggère un enterrement récent. Il a simplement récupéré le terreau de pots de fleurs qu'il vidait avant l'hiver.

De simples collants en faux diamants, et votre... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 3.0

Agrandir

De simples collants en faux diamants, et votre crâne fait «pop», dit Sébastien Fortin.

Le Soleil, Yan Doublet

Le décor ne se veut pas trop épeurant,... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 3.1

Agrandir

Le décor ne se veut pas trop épeurant, même s'il effraie «quelques petites princesses»...

Le Soleil, Yan Doublet

Recyclage

Sébastien Fortin recycle beaucoup de choses à gauche et à droite. Notamment des rubans à paillette, des gros boutons en faux diamants qu'il colle à la place des yeux sur un squelette ou sur une tête d'araignée. Ça leur insuffle de la vie et ça fait «pop».

Pour ses décorations, il s'approvisionne aussi au Village des valeurs, dans les friperies, au Dollarama... «Je prends des affaires du Dollo et je les upgrade», dit-il en montrant des araignées noires qu'il a animées de bandes orange. Avec de la peinture à 1 $, il a créé des crânes sanguinolents qu'il a simplement recouverts de coton à fromage. Un effet réussi à peu de frais.

Son décor ne se veut pas trop épeurant, même s'il effraie «quelques petites princesses», souligne celui qui répète l'expérience depuis quatre ans. «Mais ce n'est pas la maison de l'horreur.»

Pour preuve, 320 enfants sont venus cogner à sa porte l'an dernier, dit-il fièrement. Apparemment, ils faisaient la file jusque chez le voisin d'à côté pour monter dans son antre. «Et les kids complimentent!»

Sébastien Fortin place une banderole Caution/Danger devant l'entrée de son voisin du bas qui apprécie cette mise en scène sans y participer. Sous le seuil de son entrée, il croise des jambes de sorcières écrasées, un classique. Un spectre et une chauve-souris sont encore accrochés à sa galerie.

Le soir de l'Halloween, Sébastien Fortin promet de l'éclairage stroboscopique et des araignées qui dégringolent. En attendant, il se ramasse un peu. «Sinon, je me fais tout voler.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer