Un céramiste américain vient s'inspirer à Québec

Le céramiste américain Adam Paulek est accueilli en... (Photo Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le céramiste américain Adam Paulek est accueilli en résidence à la Maison des métiers d'art de Québec jusqu'à la fin de juin.

Photo Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le céramiste américain Adam Paulek est accueilli en résidence à la Maison des métiers d'art de Québec jusqu'à la fin de juin. Il a deux objectifs : confectionner des théières et des assiettes inspirées de l'École de cirque, et développer pour les chefs cuisiniers une collection de vaisselle résistante à la chaleur.

Le céramiste enlève l'arrière-plan de ses photos et... (Photo fournie par Adam Paulek) - image 1.0

Agrandir

Le céramiste enlève l'arrière-plan de ses photos et ne garde que les détails, dont ces feuilles de cornouillier, qu'il agence avec fantaisie et poésie.

Photo fournie par Adam Paulek

Ces théières sont ornées de photos que l'artiste... (Photo fournie par Adam Paulek) - image 1.1

Agrandir

Ces théières sont ornées de photos que l'artiste a prises en Inde. «Elles détournent la réalité», analyse-t-il.

Photo fournie par Adam Paulek

Originaire de l'Iowa, l'artiste de 39 ans marie la photo à la céramique de façon très personnelle. Il prend lui-même ses clichés, la plupart du temps en voyage, il les déconstruit, il les travaille avec Photoshop, il les reproduit avec une imprimante au laser, puis il les transfère sur des pièces de céramique qu'il enfourne une seconde fois.

Sur son site Internet (adampaulek.com), des assiettes, des verres et des tasses témoignent de ses séjours dans le Maine et au Danemark. Constituée de la flore et de la faune locales, leur imagerie est pleine de fantaisie et de joie.

S'il juge impossible de passer à côté du Château Frontenac, Adam Paulek souhaite aussi transcender les lieux communs. L'an dernier, lors d'un premier passage à Québec, il avait remarqué l'École de cirque aménagée dans une ancienne église du quartier Limoilou. Il rêve de capter les corps et les mouvements avec sa caméra et de transférer sur la céramique la ville telle qu'il la ressent.

L'an dernier, lors d'un rassemblement de céramistes à Milwaukee, il avait rencontré Caroline Pavan, une étudiante de la Maison des métiers d'art de Québec.

Vaisselle résistante à la chaleur

Les deux artistes avaient fraternisé et la jeune femme, une ancienne chef cuisinière, lui avait confié son ambition de concevoir de la vaisselle de céramique ergonomique et résistante à la chaleur, qui pourrait passer directement du frigo à une cuisinière brûlante. Adam et Caroline plancheront ensemble sur ce projet.

Adam Paulek enseigne la céramique à l'université Longwood de Virginie. Il apprécie la liberté que lui procure cette résidence à Québec. Il repartira d'ici avec des objets utilitaires et des sculptures, en laissant aux étudiants une partie de son savoir et en rapportant avec lui des parcelles de cette ville qu'il trouve si photogénique.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer