France Fauteux : comme un miroir des émotions

France Fauteux peaufine son personnage baptisé Rose.... (Photo Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

France Fauteux peaufine son personnage baptisé Rose.

Photo Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) La céramiste France Fauteux façonne l'argile depuis plus de 40 ans. Devant chacune de ses créations, elle se retrouve face à un miroir qui lui renvoie ses propres émotions. Elle aspire à ne propager que «des oeuvres heureuses».

Bénbé-Bleu, de France Fauteux... (Photo Le Soleil, Erick Labbé) - image 1.0

Agrandir

Bénbé-Bleu, de France Fauteux

Photo Le Soleil, Erick Labbé

Chartreuse, de France Fauteux... (Photo Le Soleil, Erick Labbé) - image 1.1

Agrandir

Chartreuse, de France Fauteux

Photo Le Soleil, Erick Labbé

«C'est épouvantable, tout ce qui sort dans nos oeuvres», a-t-elle confié devant quelques-uns des personnages, «entre fleurs et bêtes», qui composent sa dernière production. Elle dit «épouvantable», mais elle sous-entend surprenant, incroyable.

Comme elle l'avait fait pour son exposition précédente articulée autour de personnages appelés les Amourois, France Fauteux a écrit un conte qu'elle a intitulé Le prodigieux défi de maître Thot. Il met en scène plusieurs de ses charmantes créatures, ainsi que 17 nouveaux personnages en céramique qui s'appellent Jaune-Espiègle, Brun, Bébé-Bleu, Chartreuse... Ils forment le Peuple des couleurs. Et ils ont pour chef Maître Thot.

«J'ai besoin de rires et de fraîcheur», a-t-elle commenté dans l'atelier où elle combat, grâce à la création, la morosité et les mauvaises nouvelles qui passent en boucle sur tous les réseaux, tous les écrans.

Travail sur la couleur

Son travail sur la couleur est remarquable. «Avec le bleu et le vert, c'est relativement simple, résume-t-elle. Mais le rouge et les violacés demandent beaucoup de recherche.» Au-delà des pigments, France Fauteux est fascinée par l'influence des couleurs dans nos vies : «Elles exercent une emprise et un rayonnement, suscitent le charme et l'enchantement.»

Au fil des ans, la céramiste a développé une large palette d'enduits terreux colorés (les engobes) qui ne nécessitent aucune couverture de glaçure. Ces engobes vitrifiés «fixent l'argile» et magnifient son fini mat et ses textures à la fois subtiles et époustouflantes. «Une fois que tu as trouvé la recette avec les engobes et les fondants, que tu les appliques d'une telle façon, c'est le feu qui travaille avec ses caprices et ses forces», poursuit-elle.

Parrainé par la Maison des métiers d'art de Québec, le lancement du livre de France Fauteux aura lieu jeudi, au Centre MATERIA, à l'occasion des célébrations de 2015, année des métiers d'art au Canada. Il est publié aux Éditions GID. L'artiste se réjouit d'offrir ce conte qui est «beaucoup plus qu'un catalogue» de son exposition sur le Peuple des couleurs qui sera présentée à Gatineau.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer