Mécanismes (in)disciplinés: engrenages critiques

L'oeuvre Prospectives est constituée de 150 engrenages.... (Fournie par Ben & Mann)

Agrandir

L'oeuvre Prospectives est constituée de 150 engrenages.

Fournie par Ben & Mann

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Des engrenages en bois servent de matériaux de base à trois oeuvres conçues par deux jeunes ébénistes portés sur l'ironie et la critique sociale, qui les exposent dans la vitrine de la Galerie Sherpa, dans le quartier Saint-Roch, à Québec.

L'oeuvre On s'occupe de tout est une série... (Fournie par Ben & Mann) - image 1.0

Agrandir

L'oeuvre On s'occupe de tout est une série de six photos qui sont en réalité des fausses publicités.

Fournie par Ben & Mann

Benoît Vauthier et Manu Lerendu, alias Ben & Manu, expriment par ces créations leur volonté de sortir de l'ébénisterie traditionnelle afin d'intégrer l'univers des arts visuels.

Fait de merisier russe et d'acier, Nouvelle Partie? est un mobile d'engrenages suspendus par des élingues d'acier, «tournant paisiblement dans un équilibre parfait». Mais plusieurs indices évoquent un chaos passé, un effondrement récent, un choc. Il faut se coller le nez à la vitre pour tout saisir, puis s'en éloigner de quelques pas. Déroutant.

L'oeuvre baptisée Prospectives a été montrée, en novembre, à la résidence du consul de France, avenue des Braves, à l'occasion de l'exposition Arborescences. Il s'agit d'un tableau cinétique constitué de 150 engrenages qui «tournent inlassablement» et qui représentent les événements de nos vies. Envoûtant.

La proposition la plus subtile, On s'occupe de tout, se présente comme une série de six grandes photos qui sont en réalité des fausses publicités. Elles dénoncent «des systèmes gangrenés par des fléaux que l'on veut maintenir cachés ou que l'on ignore en toute conscience». Les engrenages deviennent tour à tour boulette de viande, pilule, jouet, critique des médias, des banques, de la religion. Percutant.

Portant le nom de Mécanismes (in)disciplinés, l'exposition occupera, jusqu'au 30 avril, la vitrine de Sherpa, située au 130, boulevard Charest. Elle est visible en tout temps.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer