L'art d'accessoiriser et de récupérer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Quand Stéphanie Morin ouvre sa porte et souhaite la bienvenue chez elle, on a envie de s'incruster dans son monde. Sa maison de L'Ancienne-Lorette qui a 12 ans respire l'exotisme, la nature et l'amour de la décoration.

«Ma force, c'est l'accessoirisation», confie la décoratrice, qui a choisi avec soin chaque coussin, plateau, lanterne, jarre. 

>> Notre album photos

Avec son mari, elle est copropriétaire du RONA Gauvin. Responsable de la section déco, elle flotte dans son élément, parle avec avidité et enthousiasme de tout ce qu'elle découvre chez ses fournisseurs. Chez elle, il y a bien «un petit peu d'Artemano», mais l'essentiel de ce qui habille sa maison vient de sa boutique. Comme ce miroir serti de bouleau et d'écorce qui a même fait craquer notre photographe.

Stéphanie Morin raffole des bouddhas et du calme qu'ils incarnent à une époque où tout le monde vit en accéléré. Elle aime se promener sur la grève et ramasser des morceaux de bois qu'elle laisse sécher pour les exposer. Partout, elle recherche la lumière des bougies, crée de l'espace avec des miroirs. Son intérieur sent bon la vanille.

Et les cinq enfants qui circulent dans la maison (deux à elle, trois à son conjoint) savent que chaque chose a sa place. «C'est une déformation professionnelle», dit-elle en riant.

Mais cette famille qui aime recevoir ne vit pas sous cloche. La grande table carrée est usée et c'est très bien ainsi, signe de vie. La décoratrice ne se gêne pas pour dire qu'elle l'a dégotée dans un magasin de liquidation, payée 50 $. Haute sur pattes, son mari l'a redescendue sur terre. Huit personnes s'y asseoient confortablement (voir en page couverture).

Les chaises viennent de sa boutique au RONA Gauvin. Comme les luminaires et certains meubles. Elle a des pièces uniques, mais elle assure pouvoir retrouver des choses semblables chez ses fournisseurs. Suffit de lui montrer l'inspiration.

Traverser le temps

Sa philosophie? Choisir des matériaux et des accessoires qui traversent le temps. «Je n'aime pas les choses très modernes qui passent.» Le papier peint de paille dans sa chambre et la salle d'eau sont intemporels. La céramique dans l'entrée est passe-partout. 

Quand sa mère vient chez elle, elle remarque souvent tel ou tel objet nouveau. «Mais non, c'était simplement au sous-sol! Avoir beaucoup d'accessoires, c'est dispendieux. Si on peut les bouger d'une pièce à l'autre, ils ne se démodent jamais. C'est ce que j'essaie d'inculquer à mes clients.»

Stéphanie Morin, qui fait aussi de la consultation à domicile, prône la récupération. Dans son hall d'entrée, une console peu banale est composée d'un ancien manteau de cheminée, simplement surmonté d'une planche teinte. Un vieux fauteuil victorien a été recouvert d'une housse en lin. Une tête de cerf commandée pour une cliente est arrivée avec les cornes brisées. Qu'à cela ne tienne, elle l'a gardée pour elle et lui a greffé un panache de branches.

Voilà le plaisir de décorer et de personnaliser son intérieur.

La décoratrice Stéphanie Morin, reflétée dans un miroir... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 2.0

Agrandir

La décoratrice Stéphanie Morin, reflétée dans un miroir coup de coeur commandé à un fournisseur de son commerce.

Le Soleil, Erick Labbé

Les conseils de Stéphanie

En faisant visiter sa maison, Stéphanie Morin divulgue une foule de conseils de pro qu'elle met elle-même en pratique.

  • Osez les grands miroirs, même dans les petites pièces (et même dans la salle d'eau!). Ils agrandissent l'espace et apportent de la lumière.
  • Osez le papier peint. Dans une petite salle de bain, il se pose jusqu'au plafond. Dans les cages d'escalier, toujours très salissantes, optez pour un papier peint commercial qui se lave facilement.
  • Un luminaire suspendu qui a du punch, des portes en bois, quelques cadres superposés changent complètement l'allure d'un simple palier.
  • Récupérez. Pas besoin de changer la baignoire qui n'est plus au goût du jour si elle est encore en état et confortable. De beaux accessoires la feront oublier. Même chose pour les armoires de cuisine. Des poignées neuves, un nouveau comptoir et le tour est joué.
  • Vive les bougies! Pour créer de l'ambiance dans une pièce, chandelles, chandeliers et lanternes donnent vie.
  • Finissez une pièce quand vous rénovez, même si tout le reste est en chantier. Avoir un espace aménagé, décoré, ça encourage pour la suite.
  • Réservez vos photos personnelles, de famille pour le bureau ou la cage d'escalier. Dans les aires communes, mettez du texte, une pensée ou une recette dans vos cadres.
  • C'est fou comme c'est agréable d'avoir des looks d'été et des looks d'hiver. Un tapis plus foncé l'hiver, plus vitaminé l'été. On vit au Québec, on a quatre saisons. Se permettre de changer deux ou trois coussins, une carpette ou une housse de couette, ça fait une différence et beaucoup de bien.  
 

http://www.rona.ca/fr/Quincaillerie-gauvin-lancienne-lorette

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer