Shopping en quincaillerie

Une petite virée en quincailleries et en centres... (Illustration Le Soleil)

Agrandir

Une petite virée en quincailleries et en centres de rénovation démontre qu'on peut y faire des trouvailles à bon prix : meubles, cadres, luminaires, accessoires...

Illustration Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Il y a des adresses auxquelles on ne pense pas spontanément pour magasiner des articles de décoration. Et pourtant. Une petite virée en quincailleries et en centres de rénovation démontre qu'on peut y faire des trouvailles à bon prix : meubles, cadres, luminaires, accessoires... Aidées de conseillers designers et d'acheteurs, les journalistes du cahier Maison vous présentent leurs découvertes, dénichées entre une allée de peinture et une autre d'outils.

Coup de coeur pour ce tabouret métal et... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 2.0

Agrandir

Coup de coeur pour ce tabouret métal et bois. Il entrera chez Canac dans les prochains mois. 

Le Soleil, Erick Labbé

Chaise Phoenix en métal. Prix courant : 39... (Photo fournie par Canac) - image 2.1

Agrandir

Chaise Phoenix en métal. Prix courant : 39 $ 

Photo fournie par Canac

Canac: rejoindre la clientèle

Dans les bureaux administratifs de Canac, à L'Ancienne-Lorette, l'acheteuse pour la section déco Mélissa Laberge disperse chaises, fauteuils, tabourets dans les couloirs. Et elle y dépose une feuille pour récolter les commentaires des collègues. Confortable? Vous l'achèteriez? À combien?

Chaque année, elle va s'imprégner des tendances en Europe. En janvier, elle était à Cologne en Allemagne. Si une chaise lui est tombée dans l'oeil, son prix n'était pas dans son créneau. «Le client Canac ne paie pas 600 $ pour une chaise.»

La tête pleine d'idées, elle se rend en Chine sous peu pour repérer et commander des articles au goût du jour, à meilleur prix. Elle souligne que les Chinois travaillent également avec des designers européens. Parfois, elle dirige les fournisseurs sur ce qu'elle veut précisément, du sur mesure.

Canapé-lit Manchester de la marque maison VERTUO. Prix... (Photo fournie par Canac) - image 3.0

Agrandir

Canapé-lit Manchester de la marque maison VERTUO. Prix courant : 229 $ 

Photo fournie par Canac

Une dame embauchée par Canac surveille la qualité là-bas. «Je lui demande d'ouvrir 10 % des cartons, de vérifier l'identification des pièces, de faire l'assemblage, de s'assurer que les trous sont bien alignés.»

Tout en étant à l'affût des nouveautés, l'acheteuse essaie de ne pas trop innover. «Je ne suis pas Bouclair, Zone ou Structube. Ma clientèle n'est pas juste jeune.» Par exemple, elle pointe un gros vendeur, une chaise de salle à manger en cuirette brun chocolat. Les gens ne vont pas changer leur mobilier du tout au tout, il faut conserver des classiques, croit Mélissa Laberge. 

Canac garde des tables laquées blanches, «parce que le laqué est encore populaire au Québec». Ce qui ne l'empêche pas d'offrir aussi des tabourets industriels.

Comme les articles saisonniers prennent beaucoup de place en ce moment, il faut lever les yeux en l'air pour repérer les items déco. Dans un coin par terre, une petite table noire à trois pattes en bois clair vendue 17 $. «Ça se vend partout en Allemagne. Ici la réponse n'est pas immédiate, mais on la propose.»

Mélissa Laberge réserve pour l'été des nouveautés, une étagère en verre et tablettes en fini bois de grange, un tabouret métal et bois, une table pour canapé modulaire... Elle dit ne «pas réinventer la roue», mais choisit avec coeur des produits actuels et classiques à bons prix.

www.canac.ca

Cette baie décorative met en vedette les affiches... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 4.0

Agrandir

Cette baie décorative met en vedette les affiches fabriquées par la compagnie Bégin Édition International, à Lévis.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Une copie de la célèbre chaise Eames. Prix... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 4.1

Agrandir

Une copie de la célèbre chaise Eames. Prix : 129,99 $ 

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Quincaillerie Durand: trois générations de clients

La Boutique Ambiance occupe un emplacement stratégique au centre de la quincaillerie Durand du boulevard de l'Ormière, à Québec. «Au départ, c'était pour attirer les femmes», rappelle la décoratrice Valérie Beaulieu.

Son collègue Jean-Pierre Morin est responsable de cette boutique depuis 26 ans, soit depuis sa création. «J'en suis à ma troisième génération de clients», s'enorgueillit le designer. Il se décrit comme un «jazzman» de la décoration, car il aime l'impro. 

Ne lui parlez pas de tendances, ne lui demandez pas ce qui est beau cette année. Ça le «tanne». «Personnaliser son intérieur, c'est le contraire des tendances», lance-t-il.

La Boutique Ambiance est une entité à part entière au sein de la quincaillerie, affiliée à RONA. Jean-Pierre Morin et Valérie Beaulieu négocient eux-mêmes avec leurs fournisseurs qui viennent les voir avec leurs catalogues et leurs échantillons. 

Ils offrent aussi le service de design à domicile au nom de Durand. «J'ai mes clients V.I.P.», confie Jean-Pierre. Ils sont armés pour couvrir de larges pans de la déco avec leurs échantillons de céramique et de tissus, leurs stores modernes, leurs meubles d'appoint, leurs accessoires de salle de bain, leurs lampes, leurs coussins, leurs tableaux, bref avec tout ce qui est digne de rafraîchir un intérieur et de faire du bien au moral.

En 2004, Valérie a obtenu son diplôme en décoration intérieure et présentation visuelle au Centre de formation professionnelle Marie-Rollet, à Québec. Elle a fait un stage de trois mois chez Durand et n'en est jamais repartie. Les petites «baies» thématiques autour de la boutique, c'est elle qui les a aménagées, tout à sa fierté d'avoir créé ces chouettes vitrines représentatives de son travail et de ses goûts.

www.rona.ca/fr/Quincaillerie-durand-quebec

Armoire à deux portes vitrées et plateau en... (Photo fournie par Canadian Tire) - image 5.0

Agrandir

Armoire à deux portes vitrées et plateau en bois Everett de la marque maison For Living. Prix courant : 189,99 $

Photo fournie par Canadian Tire

Lampe de table Tear Drop avec fini acier... (Photo fournie par Canadian Tire) - image 5.1

Agrandir

Lampe de table Tear Drop avec fini acier brossé et abat-jour blanc de la marque maison For Living. Prix courant : 99,99 $ 

Photo fournie par Canadian Tire

Canadian Tire: bien plus que des pneus

Canadian Tire, ce n'est pas qu'un magasin de pneus ni un magasin juste pour hommes, clame Yvan Bédard, directeur de la succursale de Beauport, rue Clémenceau. À l'appui, il informe que 49 % de la clientèle est féminine. Mais que ce soit pour Madame ou pour Monsieur en quête d'idées pour meubler ou accessoiriser son intérieur, les tablettes ont beaucoup à offrir.

Un peu partout, on voit la marque maison For Living de Canadian Tire. Elle offre «un bon rapport qualité-prix» et «des produits avec un style bien pensé pour la vie familiale au quotidien», indique la porte-parole de l'entreprise, Cindy Hoffman. Sur le plancher, on remarque certains items signés Debbie Travis, star de la rénovation canadienne, qui a été partenaire de Canadian Tire.

En ce moment, les magasins consacrent beaucoup de place aux articles saisonniers pour le jardin : ensembles patio, barbecues. Comme l'entreprise l'a aussi fait pour les articles de Noël il y a quelque mois. Mais les luminaires, les foyers décoratifs, les tapis, les miroirs, les accessoires de salle de bain, les reproductions sur toile, les rangements gardent une place dans les rayons.

M. Bédard souligne que les meubles à assembler sont de plus en plus populaires. «C'est une catégorie en pleine expansion. On est en réflexion pour réaménager la section.» La circulaire les met d'ailleurs en vedette, ce qui attire du monde chaque semaine, note le directeur.

Canadian Tire n'est pas un centre de rénovation, et il n'y a pas de designers d'intérieur pour conseiller les gens. Au gré des allées et de leurs envies, les clients font donc leurs propres découvertes. Alexandra Perron

www.canadiantire.ca

Des lampes de tous les styles occupent un... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 6.0

Agrandir

Des lampes de tous les styles occupent un vaste espace chez Home Depot.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Cette unité de rangement (64,78 $) Martha Stewart... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 6.1

Agrandir

Cette unité de rangement (64,78 $) Martha Stewart peut être complétée avec des paniers aux couleurs variées (5,74 $ chacun).

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Home Depot: gros chariot cherche petites trouvailles

Chez Home Depot, il ne faut pas se laisser intimider par les chariots aussi gros que des chars d'assaut. On peut y mettre du bois d'oeuvre, des lavabos et des souffleuses. Mais il est aussi permis d'y déposer des lampes, des carpettes et des rideaux.

Dans ces immenses magasins spécialisés en rénovation se cachent des articles décoratifs qui répondent aux tendances de 2015. Daniel Hinse, directeur du magasin de la rue Bouvier, à Québec, est pas mal fier de son rayon des lampes.

«On a des acheteurs fantastiques qui connaissent le marché et la compétition, affirme-t-il. Alors que moi, je ne sais même pas ce que je vais manger pour souper, eux savent ce dont j'aurai besoin dans deux ans pour m'éclairer.»

Lampes en forme de tambour, d'appoint, de lecture, de travail, torchères, lustres à pampille : le choix est grand et les prix sont plus qu'intéressants. Daniel Hinse montre une ampoule «vintage» qui laisse voir chacun des éléments qui la composent. «On en vend tellement que c'est rendu une rareté», confie-t-il.

Le site Internet de Home Depot regorge de chaises, de commodes, de tables, de miroirs, d'oeuvres d'art, de linge de maison qu'il serait impossible de garder en magasin tant il y en a. Mais ici et là, dans les allées, le client peut trouver des articles-surprises, telle cette unité de rangement Martha Stewart dans laquelle s'insèrent de petits paniers de couleur. «Ça se monte facilement», mentionne M. Hinse.

L'habillage des fenêtres occupe une place centrale dans le magasin, avec une panoplie de rideaux et des présentoirs de stores sur mesure. Ils se reflètent dans les jolis miroirs décoratifs qui complètent si bien un intérieur. 

www.homedepot.ca

Yanick Saulnier, directeur du rayon de la décoration,... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 7.0

Agrandir

Yanick Saulnier, directeur du rayon de la décoration, devant  une partie de l'évantail de rideaux du Juneau du boulevard Pierre-Bertrand

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Juneau: la déco en vedette

«Chez Juneau, il n'y a pas de drille ni de vis», a résumé le directeur du rayon de la décoration, Yanick Saulnier.

Établi dans Limoilou depuis 95 ans, le commerce de Québec a une spécialité : la peinture. Voilà ce qui lui vaut une place dans notre liste de quincailleries, même si le mot n'apparaît pas dans sa raison sociale.

Il y a une douzaine d'années, Juneau a ouvert une succursale sur le boulevard Pierre-Bertrand. Situé à l'arrière de cette boutique, le coin peinture est immense. Mais à l'avant, ce sont les articles de décoration qui sont en vedette, de la céramique aux rideaux tout faits, en passant par les papiers peints, les échantillons de tissus, les meubles d'appoint, les coussins, etc.

Des designers peuvent concevoir des projets clé en main. Mais il est possible de quitter la boutique, une simple paire de rideaux sous le bras. 

www.juneau.ca

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer