Entrez: décor noir et blanc haut en couleur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) À force de «chercher et de voir le beau partout», Suzy Lecours et Robert Boutin ont fini par transformer un chalet quelconque de l'île d'Orléans en paradis terrestre. Il y a là de l'ancien et du contemporain, du haut de gamme et des vieilles caisses de pommes. Il y a aussi de la lumière à profusion et un colossal travail d'équipe nourri par l'amour.

La chambre principale donne sur le fleuve.... (Photo Le Soleil, Erick Labbé) - image 1.0

Agrandir

La chambre principale donne sur le fleuve.

Photo Le Soleil, Erick Labbé

La table d'acacia réchauffe l'environnement dominé par le... - image 1.1

Agrandir

La table d'acacia réchauffe l'environnement dominé par le noir et le blanc.

Suzy est une enseignante à la retraite branchée sur la déco depuis toujours. Robert, un ancien policier, peut tout faire dans une maison. «Je suis très minutieux», dit-il, ce que confirme sa douce.

Ils se sont connus il y a cinq ans par l'intermédiaire du Réseau Contact. «J'avais remarqué son regard», confie Suzy.

Ils ont emménagé ensemble à la fin de 2013, dans cette maison de Saint-Laurent qu'ils avaient achetée un an plus tôt. «C'était un chalet des années 50, raconte Suzy. Il n'était pas au goût du jour.»

Le couple de jeunes sexagénaires y a vu!

Une fois à la retraite, Suzy a suivi des cours de homestaging et de relooking. Elle se présente aujourd'hui comme «designer d'ambiance». Sa philosophie? «Tout est permis.» Elle applique bien ce qu'elle prône.

Il n'est pas question d'éclectisme ici, mais d'un mariage harmonieux de textures et d'accessoires, de vieux et de moderne. Dans le vestibule, par exemple, le luminaire du plafond vaut, de toute évidence, très cher. En revanche, Suzy a déniché chez HomeSense un fauteuil de cuir et deux lampes très abordables qui se coordonnent parfaitement à lui.

Audace

Il fallait pas mal d'audace pour peindre le plafond de couleur anthracite, alors que le rez-de-chaussée est dominé par des blancs crémeux. «Je voulais diriger le regard vers le fleuve», explique-t-elle. Sa stratégie fonctionne. Mais, en réalité, il faudrait être aveugle pour ne pas être happé par le Saint-Laurent et la plage que les fenêtres pleine hauteur, vis-à-vis la porte d'entrée, nous balancent en plein visage.

Le plancher participe du même esprit. Du côté salon, le bois d'ingénierie est d'un gris pâle qui fait penser au bois de grève, note Robert. Dans la cuisine, la céramique est une «parfaite imitation» du marbre. Elle a été choisie pour sa brillance dans laquelle se reflète la lumière.

Le couple a conservé les armoires blanches d'origine. À quoi bon tout défaire? Il a «complété» l'aménagement avec des panneaux laqués noirs, un dosseret d'inox et de pâte de verre et un comptoir d'inox.

Robert et Suzy ont mis le paquet sur l'immense îlot qu'ils ont recouvert d'un granit de Madagascar aux reflets bleutés. Devant, une table d'acacia réchauffe ce décor noir et blanc haut en couleur.

La salle d'eau affiche une grande sophistication avec son papier peint à fleurs, son meuble-lavabo autoportant de conception européenne et sa mince étagère en bois... achetée chez HomeSense.

La salle de bain principale a bénéficié d'une métamorphose complète. Le grand miroir a été rescapé des rénovations réalisées par Robert. Pour l'actualiser et cacher une légère imperfection, Suzy a conçu un cadre constitué de petits casiers remplis d'effets personnels et d'objets décoratifs.

La chambre principale est ravissante. Robert a travaillé comme un forcené pour mettre à niveau les fils et les tablettes des deux garde-robes. Il a aussi joué d'astuce afin de camoufler les fils du téléviseur derrière des panneaux muraux décoratifs achetés chez Canac. Et les jolis rideaux? «Dans une aubainerie», répond la futée Suzy.

Rien n'est banal dans cette maison. Même la salle de lavage pétille derrière les portes-miroirs coulissantes qui agrandissent le sous-sol sans fenêtre, énergisé par un plancher vert pomme et sa murale assortie. La chambre d'amis qui sert d'atelier à Suzy ne manque pas de panache avec son canapé-lit rouge framboise, ses rideaux roses et sa table de travail bricolée avec des caisses de pommes et une planche de bois de grange.

Suzy et Robert se sont trouvés, puis ils ont découvert «le monde à part» de l'île d'Orléans, dans une maison où ils traquent la beauté et cultivent leur petit jardin en restant ouverts aux autres.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer