Les couleurs de Québec

  • 8, rue Couillard (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    8, rue Couillard

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 1 / 19
  • 30, rue Des Jardins (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    30, rue Des Jardins

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 2 / 19
  • 26, rue Des Jardins (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    26, rue Des Jardins

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 3 / 19
  • 85, rue Sainte-Anne (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    85, rue Sainte-Anne

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 4 / 19
  • 15, rue Saint-Flavien (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    15, rue Saint-Flavien

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 5 / 19
  • 7, rue Saint-Flavien (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    7, rue Saint-Flavien

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 6 / 19
  • 17, rue Couillard (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    17, rue Couillard

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 7 / 19
  • 15, rue Sainte-Famille (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    15, rue Sainte-Famille

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 8 / 19
  • 40, rue Sainte-Angèle (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    40, rue Sainte-Angèle

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 9 / 19
  • 3, rue Saint-Stanislas (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    3, rue Saint-Stanislas

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 10 / 19
  • 5, rue Saint-Flavien (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    5, rue Saint-Flavien

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 11 / 19
  • 10, rue Saint-Stanislas (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    10, rue Saint-Stanislas

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 12 / 19
  • 22, rue Saint-Ursule (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    22, rue Saint-Ursule

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 13 / 19
  • 26 et 28, rue Saint-Ursule (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    26 et 28, rue Saint-Ursule

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 14 / 19
  • 28, rue Saint-Ursule (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    28, rue Saint-Ursule

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 15 / 19
  • 37, rue Saint-Ursule (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    37, rue Saint-Ursule

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 16 / 19
  • 63, rue d'Auteuil (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    63, rue d'Auteuil

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 17 / 19
  • 61, rue d'Auteuil (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    61, rue d'Auteuil

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 18 / 19
  • 46, rue Saint-Ursule (Le Soleil, Yan Doublet)

    Plein écran

    46, rue Saint-Ursule

    Le Soleil, Yan Doublet

  • 19 / 19

Sur le même thème

Sophie Gall
Le Soleil

(Québec) Toulouse est souvent appelée la «ville rose», couleur dominante dans l'architecture de cette ville du sud-ouest de la France. Au Pérou, Arequipa est dite la «ville blanche» à cause de la teinte blanchâtre de la pierre volcanique utilisée pour les bâtiments. Marrakech, au Maroc, est désignée comme la «ville rouge» ou la «ville ocre». Si l'on devait définir une palette de couleurs correspondant à Québec, quelle serait-elle?

Jacques Madore travaille au Service de l'aménagement du territoire de la Ville de Québec. Depuis 25 ans, il est «l'architecte du Vieux-Québec». C'est à lui que les propriétaires du quartier historique du Vieux-Québec doivent demander un permis pour changer la couleur de leur maison. «On n'a pas de règlement précis, raconte le gardien des couleurs, mais on veut préserver les anciennes façons de faire.» Les quelques balises sur lesquelles il s'appuie sont édictées dans le Guide d'intervention - Conserver et mettre en valeur le Vieux-Québec, une publication datant de 1998. Et sur 112 pages, une demi-page est consacrée aux couleurs des façades. Comme quoi les couleurs sont davantage une question de bon sens et d'esthétique qu'une question de réglementation stricte.

Dans ce guide d'intervention, on apprend la règle d'or de l'agencement, soit de choisir une palette qui n'excédera pas trois couleurs. Une couleur de masse pour les murs, une autre pour les ornementations (chambranles et autres corniches), une dernière pour le toit. «Historiquement, les toits étaient souvent gris parce qu'on n'avait pas le choix des couleurs d'aujourd'hui», explique Jacques Madore. Compte tenu de l'actuelle diversité des coloris, il fait preuve de souplesse pour la toiture.

Si la maçonnerie est recouverte d'un enduit, d'un crépi ou d'un badigeon, la tradition veut que la couleur qu'on y applique soit plutôt pâle et lumineuse. Si la maçonnerie est laissée à nu, elle devient la référence pour le choix des autres couleurs. Les ornementations seront peintes d'une couleur foncée et rabattue, ce qui signifie qu'elle est coupée avec du noir pour éviter un effet trop vif.

«Je ne fais que valider les choix de couleurs des propriétaires, souligne M. Madore. Les gens n'arrivent pas avec des suggestions folles. Ce que je fais le plus souvent, c'est rehausser les couleurs pâles.» L'architecte tient à garder la polychromie dynamique du Vieux-Québec, c'est pourquoi il porte une attention particulière à ne pas accepter pour un édifice des couleurs qui ornent déjà des immeubles avoisinants. Cette ligne directrice se retrouve aussi dans le guide d'intervention.

Autres quartiers

Dans les autres quartiers historiques de la ville - Vieux-Beauport, Vieux-Sillery, Trait-Carré de Charlesbourg -, les règlements s'apparentent à ceux du Vieux-Québec. «Pour changer la couleur des façades, il faut demander un permis et obtenir l'accord de professionnels», mentionne Yves Couture, de la Commisson d'urbanisme et de conservation de Québec. Le but est, là aussi, de préserver le cachet des bâtiments et de respecter leur âge, leur style et leurs caractéristiques propres.

Dans les autres quartiers qui ne sont pas des arrondissements historiques comme tels (Vieux-Limoilou, La Cité, Vieux-Cap-Rouge, etc.), les règlements sont plus souples. «On a une approche moins coercitive», de mentionner Yves Couture. D'ailleurs, le permis à obtenir avant de procéder au changement de couleur ne régit que la façade, et non pas les ornementations. «Pour ces quartiers, la demande de permis et les règlements ont pour but d'éviter les grandes aberrations de couleurs», souligne-t-il. Cela permet aussi aux spécialistes de la Ville de sensibiliser les propriétaires à propos de la peinture appliquée sur de la brique. «C'est une opération qui n'est pas bénigne et qui est à double tranchant», remarque l'expert. Peindre de la brique risque, à terme, de la garder humide et de l'endommager.

Tout ça ne nous dit pas quelle est la palette de couleurs pour Québec. Rien n'y fera, on ne pourra pas apporter une réponse tranchée. À vous de voir : chaussez vos souliers de marche, arpentez les rues et choisissez.

Palette de «couleurs historiques»

Les grandes compagnies de peinture proposent généralement leur palette de «couleurs historiques». Benjamin Moore en suggère une. Sico va même distinguer les couleurs propres à Montréal des couleurs spécifiques au Vieux-Québec. Ainsi, on retrouve un nuancier de bleus, dont certains tirent vers le gris ou le vert, voire vers un léger mauve. Pour d'autres, l'anthracite n'est pas loin. On retrouve aussi quelques verts plutôt doux, qui amènent vers les teintes de bruns. Certains sont pâles, presque beiges, alors que d'autres sont plus francs. Les plus accentués présentent une touche de violet aubergine. Puis, il y a les orangés et les rouges. Les premiers, en parenté avec l'ocre, sont chauds et semblent très naturels. Les rouges, quant à eux, sont loin du rouge tomate et s'approchent davantage du bourgogne. «À une époque, on n'avait que des pigments naturels pour faire les couleurs, précise Yves Couture. On faisait du rouge avec du sang de boeuf.»

Selon Mylène Gévry, directrice du marketing chez Sico, les couleurs du Vieux-Québec ont été ciblées grâce à la collaboration entre des professionnels de la couleur et des architectes spécialisés en patrimoine qui, à partir d'archives, ont établi une palette de couleurs que l'on retrouvait dans les années 30-40.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer