L'artiste Florent Cousineau intègre l'équipe de conception du Phare

Florent Cousineau est enthousiasmé par Le Phare, au... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Florent Cousineau est enthousiasmé par Le Phare, au point d'avoir accepté de participer à sa conception afin d'y ajouter un aspect artistique.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Florent Cousineau se porte à la défense du Phare. «Donnons notre accent d'Amérique à la tête des ponts», prône l'artiste qui y croit au point d'avoir accepté l'invitation du promoteur Michel Dallaire «pour travailler en amont à la réalisation de ce grand projet en évolution», dans l'ouest de Québec.

Les vents violents, l'accroissement du trafic, la dévitalisation des autres secteurs de la ville : rien ne l'émeut.

Florent Cousineau rêve d'éoliennes fonctionnelles et belles qui transformeraient les vents en une force positive au pied de l'immeuble. Il est persuadé que la tour de 65 étages donnera un sens au transport en commun. Et il croit dur comme fer que Québec a besoin de gratte-ciel pour attirer les gens de Montréal, de Vancouver, de New York, habitués à ce mode de vie - et de travail - en hauteur.

Il voit grand pour Québec.

Tel qu'il a été présenté, «Le Phare est tout nu dans la rue», fait-il valoir. D'abord, assure-t-il, «le projet va évoluer». Ensuite, projette-t-il, les immeubles vont se multiplier à la tête des ponts. Cette partie de Sainte-Foy deviendra alors un réel quartier des affaires, dont pourraient bénéficier l'avenue des Hôtels et le secteur de la gare, un triste no man's land près du pont de Québec.

Florent Cousineau milite pour le désordre. Une ville en escalier? Surtout pas. Avec ses yeux d'artiste, le profil de Québec se dessine en pics et en creux, comme un électrocardiogramme. «Quand il est plat, c'est que tu es mort», philosophe-t-il avec humour.

L'artiste a semé des oeuvres un peu partout à Québec et dans la province. Il a utilisé de l'acier Corten sur l'édifice La Falaise apprivoisée, au pied de l'escalier du Faubourg, rue Saint-Vallier, en recouvrant sa façade de ces plaques rouillées et ondulées percées de meurtrières.

Utiliser la force du vent

Ce choix n'est pas qu'esthétique. Le vent qui arrive du grand stationnement Dorchester, de biais avec l'édifice, s'engouffre dans ces meurtrières et assure 90 % de sa ventilation, mentionne Florent Cousineau. Profiter du vent au lieu d'en pâtir, et poser un geste architectural significatif dans la ville : voilà son carburant.

Le satané vent de Québec! Il constitue un argument majeur des opposants au projet Le Phare. «Faisons du vent une force», rétorque-t-il. Cette place publique au pied du gratte-ciel, transformons-la en attraction en y installant un groupe d'éoliennes «d'approche contemporaine», suggère-t-il. Non seulement représenteront-elles «la force du dynamisme du Québec contemporain», mais elles aideront aussi le promoteur à «gagner des points» en vue d'une éventuelle certification LEED de son immeuble.

«Une tour doit être un chef-d'oeuvre», s'enflamme Cousineau. Et qui dit «chef-d'oeuvre» dit «présence de l'art». C'est l'artiste qui parle, bien sûr. Mais c'est à ce titre que Michel Dallaire, patron du Groupe Dallaire, a requis ses services, en novembre.

«Contrairement aux architectes, je n'ai pas de règle», dit-il. Sur la façade du Centre communautaire Lebourgneuf, conçu par les architectes de CCM2, il a ainsi plaqué une oeuvre baptisée La mêlée, constituée de longs bâtonnets en désordre fixés sur les panneaux extérieurs rectangulaires parfaitement alignés.

Sa présence «en amont» du projet Le Phare s'inscrit dans le même esprit : mettre de la folie, «passer au suivant», créer une synergie à l'entrée de la ville, attirer des nouveaux arrivants à Québec et lui donner, avec ce deuxième pôle, son accent d'Amérique.

Le chantier durera 10 ans. Et foi de Florent Cousineau, «l'oeuvre» devra être belle «à 360 degrés» jusqu'à son sommet.

L'influence de Jean Nouvel

«La tête des ponts, c'est la ville contemporaine, comme le quartier de La Défense à Paris.» Florent Cousineau ne cache pas une parenté de pensée avec l'architecte français Jean Nouvel, qui milite pour un renouveau de l'architecture en France. Dans une vidéo tournée en 2010 (goo.gl/0K0c65), le starchitecte exprime sa philosophie devant le Paris de Haussmann bordé, à l'ouest, par l'Arche et les tours de La Défense. «Ce patrimoine, il ne faut pas lui foutre la paix», clame Nouvel, qui parle «de brouillages», de «superpositions» et de «nouvelles textures». Il faut, selon lui, construire sur les nouveaux centres, améliorer ce qu'il y a autour, désenclaver les quartiers. Les tours modernes sont dotées de jardins, d'espaces communautaires et de fenêtres qui ouvrent. Elles ont un accès direct aux moyens de transport. Et elles intègrent les arts, au même titre que les paysages.

Chaleur humaine

Michel Dallaire, président du Groupe Dallaire, souhaitait planifier «dès le départ» l'intégration de l'art public au projet Le Phare. C'est la raison pour laquelle il a prié Florent Cousineau de se joindre à son équipe de concepteurs. «L'art public, on ne pensait pas à ça il y a huit ans», a-t-il confié au téléphone. «Aujourd'hui, on sait que l'art crée un sentiment de joie, qu'il amène de la chaleur à un lieu.» Mais l'homme d'affaires ne voulait pas d'une oeuvre qui serait plaquée là, une fois le complexe terminé. L'heure est à l'intégration. Florent Cousineau sera donc invité à répandre son côté artistique sur la place publique, dans les halls, dans l'observatoire auquel «il faudra donner vie» et dans «les connexions du transport en commun». «Il y aura des rappels», affirme Michel Dallaire. Le mandat de Florent Cousineau n'est pas encore entièrement défini. «Il accompagnera l'équipe de conception dans le but d'insuffler de la chaleur humaine, à l'échelle des gens», a-t-il résumé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer