Hôtel de glace: première place pour l'Université Laval

La suite Révolution se veut un lieu qui... (Photo fournie par l'Hôtel de Glace)

Agrandir

La suite Révolution se veut un lieu qui fait fi des repères et du temps. Cet envers de la montre, imaginé par Anthony Bouchard, Vincent Morissette et Kevin Rozon de l'Université Laval, a reçu le premier prix du jury du con-cours Architecture éphémère de l'Hôtel de Glace de Québec.

Photo fournie par l'Hôtel de Glace

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Alors que l'Hôtel de Glace de Québec célèbre sa 15e année sur le thème espace-temps, la suite Révolution, imaginée par une équipe d'étudiants de l'École d'architecture de l'Université Laval, a reçu un premier prix.

Et si l'Égypte antique était née dans un... (Photo fournie par l'Hôtel de Glace) - image 1.0

Agrandir

Et si l'Égypte antique était née dans un désert de neige? C'est ce que suggère la suite Inversion des pôles imaginée par Noémie Maulant de l'UQAM, qui a reçu le prix du public

Photo fournie par l'Hôtel de Glace

Ce lieu secret, mystérieux, isolé, affichant des engrenages glacés dans le temps, figés par le froid, a séduit le jury du concours Architecture éphémère.

«L'idée de la suite Révolution est totalement intégrée à la thématique de l'Hôtel. La grande horloge sur le mur en entrant dans la chambre vient définir l'espace au plan architectural et cela rend la chambre particulièrement différente des autres», a trouvé le jury, présidé par Philippe Lupien, cofondateur du cabinet Lupien+Matteau et animateur à Télé-Québec de l'émission Visite libre, et composé du pdg de l'Hôtel de Glace, Jacques Desbois, du directeur artistique, Pierre L'Heureux, et du superviseur expertise technique, Gilles Roy.

Deuxième prix pour l'UQAM

La deuxième place de ce concours, qui s'adresse aux d'étudiants des écoles d'architecture, est revenue à une équipe de l'UQAM pour son projet Espace en distorsion. «Tel un astronaute, vous assistez à un coucher de soleil aux 90 minutes.» Au menu, jeux d'ombres, de textures, de perception. L'étudiante de l'UQAM Noémie Maulant, à qui l'on doit la suite Inversion des pôles, a quant à elle remporté le troisième prix du jury et obtenu le coup de coeur du public. Elle propose «une immersion décalée dans un monde parallèle où des Égyptiens vêtus de chauds manteaux passeraient la majeure partie de leur temps à célébrer le soleil, sous le regard bienveillant d'Isis».

Parmi plus de 30 projets soumis au concours, ces trois suites ont été choisies pour être réalisées. Elles sont du nombre des 44 chambres et suites thématiques de l'Hôtel de Glace, ouvert aux visiteurs jusqu'au 22 mars.

Une sculpture sur neige pour jeune public

Florence Asselin, Steve Fortier Evers et Marc-Antoine Viel vont apprivoiser un nouveau matériau les 30 et 31 janvier : la neige. Les trois étudiants à la maîtrise à l'École d'architecture de l'Université Laval façonneront leur projet intitulé Ouvre-moi pour le volet relève de l'International de sculpture sur neige du Carnaval.

À la base, ils créeront un livre qui représente, pour les petits comme les grands, un accès à l'imaginaire. À la verticale, une porte, «symbole fort en architecture», symbolisera l'ouverture, l'entrée vers un autre lieu. S'y échapperont de mystérieux tentacules, qui feront peur tout en donnant envie de découvrir ce qui se cache derrière.

L'équipe tenait «à explorer les capacités d'un matériau naturel typique de notre climat québécois». La sculpture figurative mettra en évidence les limites de la neige par la suspension, le porte-à-faux et le percement.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer