Verdir, une école à la fois

Une clôture de métal servait de support à... (Photo fournie par Vivre en ville)

Agrandir

Une clôture de métal servait de support à vélos à l'école Coeur-Vaillant avant qu'un stationnement pour bicyclettes soit aménagé pour offrir un réel espace aux cyclistes et pour encourager ce mode de déplacement qui contribue à un mode de vie actif.

Photo fournie par Vivre en ville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les arbres ne font pas que de l'ombre. Ils anéantissent les îlots de chaleur. Ils offrent un condensé de nature. Ils combattent la sédentarité. Les élèves de l'école Coeur-Vaillant, à Québec, en bénéficient chaque jour depuis que leur cour a été «verdie».

Le résultat après l'intervention de Vivre en ville... (Photo fournie par Vivre en ville) - image 1.0

Agrandir

Le résultat après l'intervention de Vivre en ville

Photo fournie par Vivre en ville

Cette école primaire de Sainte-Foy a servi de cadre à un projet pilote mené par l'organisme Vivre en ville, entre 2010 et 2013, visant à verdir sa cour. De cette initiative est née la rédaction d'un guide destiné à inspirer les Villes et les décideurs.

Plein de graphiques, de schémas, de tableaux et de photos, cet ouvrage baptisé Verdir les quartiers, une école à la fois est un plaidoyer en faveur d'une présence accrue des végétaux dans les villes. Conseillère stratégique au sein de Vivre en ville depuis trois ans, Catherine Boisclair a participé à sa rédaction. 

«Déficit de nature»

En réaménageant la cour de l'école Coeur-Vaillant, Vivre en ville était conscient que les enfants y passaient 400 heures par année, mais qu'ils souffraient en même temps d'un «déficit de nature» dû, notamment, à une surface asphaltée sans ombre, a expliqué Mme Boisclair. Il souhaitait donc instaurer une «nature de proximité» en y plantant un ensemble diversifié de végétaux et en sacrifiant quelques espaces de stationnement. Il voulait, en somme, donner aux élèves le goût d'aller dans leur cour d'école.

En menant son projet pilote à terme, l'organisme sans but lucratif souhaite atteindre deux objectifs plus généraux : diminuer les émissions de gaz à effet de serre et promouvoir de saines habitudes de vie. Il faudra pour cela convaincre les écoles une à une des bienfaits d'une cour verte, ainsi que les décideurs de nos municipalités. 

Ce guide de sensibilisation relate dans le détail la démarche de verdissement de l'école Coeur-Vaillant qui peut être reproduite partout. Les retombées ne sont pas qu'esthétiques, elles concernent aussi l'économie, l'environnement et la vie sociale. Et ce sont tous les citoyens qui profiteront de la beauté de la nature, d'une qualité de l'air améliorée et d'une meilleure gestion des eaux de pluie. On peut télécharger la version PDF qui se trouve en ligne à cette adresse: http://goo.gl/iCSK4I

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer