Grange contemporaine

De l'extérieur, les deux sections de la maison... (Photo Benoît Lafrance)

Agrandir

De l'extérieur, les deux sections de la maison sont bien apparentes. La volumétrie est épurée. Le corps secondaire, à droite, jouxte la partie principale comme un appentis.

Photo Benoît Lafrance

Partager

Sur le même thème

(Québec) Dans un bois de Sainte-Pétronille se dresse une maison de mélèze qui, de loin, ressemble à une grange. Dans ce contexte patrimonial et bucolique, elle est parfaite. Et pourtant, regardez-la bien, cette belle est contemporaine à souhait avec ses fenêtres pleine hauteur, son volume extravagant, son béton, son inox et son bois torréfié.

La cour gazonnée est bordée de cèdres. Elle... (Photo Benoît Lafrance) - image 1.0

Agrandir

La cour gazonnée est bordée de cèdres. Elle fait partie de l'itinéraire des renards de l'île.

Photo Benoît Lafrance

Au plafond, les poutres de bois blanc donnent... (Photo Benoît Lafrance) - image 1.1

Agrandir

Au plafond, les poutres de bois blanc donnent du dynamisme à la salle de séjour. Le plancher de bouleau torréfié la réchauffe.

Photo Benoît Lafrance

Dans le vaste rez-de-chaussée, le soleil de fin d'après-midi frappe fort. Les graminées au vent oscillent sur des tiges que la lumière métallise. Un vrai paysage de bord de mer. Québec se fragmente sous nos yeux éblouis dans l'alignement des étroites fenêtres qui répond à celui des poutres du plafond.

La maison est isolée à l'uréthane par l'extérieur. La structure est donc apparente de l'intérieur. Teint en blanc, le bois brut participe à cet indéfinissable cachet, à la fois rustique et contemporain.

La chambre principale est d'une grande simplicité.... (Photo Benoît Lafrance) - image 2.0

Agrandir

La chambre principale est d'une grande simplicité.

Photo Benoît Lafrance

L'escalier semble flotter vers l'étage.... (Photo Benoît Lafrance) - image 2.1

Agrandir

L'escalier semble flotter vers l'étage.

Photo Benoît Lafrance

Au coeur de la pièce, le foyer est encastré dans une immense cheminée de béton coulée dans un coffrage de planches sans gougeon. Toute la maison s'articule autour de ce volume auquel s'accroche un escalier qui semble flotter vers l'étage.

Une bibliothèque occupe un mur entier de la salle de séjour. Des livres, des CD et des bibelots s'y tiennent compagnie dans un sympathique désordre. Une fenêtre a été percée, au centre. Une idée lumineuse de l'architecte Marc Blouin. Sous le soleil déclinant, on dirait une toile de Marc-Aurèle Fortin.

La cuisine est parée d'inox et de bois, parenthèse industrielle adossée à une forêt de cèdres. La porte entrouverte donnant sur une petite cour gazonnée laisse pénétrer un air vivifiant. «Il ne fait jamais trop chaud ici», fait remarquer le propriétaire, un architecte paysager. Et l'hiver, la lutte contre le froid est facilement gagnée grâce au chauffage radiant installé partout.

Appentis

La maison est composée de deux parties. Le «corps secondaire» est attaché à la partie principale «comme un appentis». Un peu en retrait de la salle de séjour, il sert de bureau. Il se distingue par son plancher de béton. La lumière agit comme un trait d'union entre les pièces.

Le «corps principal» est recouvert de mélèze. «Un bois pas facile à travailler, car il bouge beaucoup, a observé notre hôte. Il était vert, il a séché pendant la construction.» Mais il s'agit d'un bois local et l'architecte paysager tenait à l'utiliser comme une sorte «d'exercice» lié à des valeurs écologiques.

D'inox et de bois, la cuisine est fonctionnelle... (Photo Benoît Lafrance) - image 3.0

Agrandir

D'inox et de bois, la cuisine est fonctionnelle à souhait. La couleur ardoise des murs et les armoires IKEA sont résolument contemporaines.

Photo Benoît Lafrance

L'architecte Marc Blouin a eu l'idée de percer... (Photo Benoît Lafrance) - image 3.1

Agrandir

L'architecte Marc Blouin a eu l'idée de percer une fenêtre dans la bibliothèque qui occupe un mur entier. Le foyer est enserré dans un coffrage de bois brut.

Photo Benoît Lafrance

Un couple et son enfant habitent cette maison depuis sept ans. Ils ont vécu pendant un an dans le chalet voisin, histoire de se familiariser avec le terrain et la course du soleil. Ils ont ainsi déterminé l'emplacement et l'orientation de leur maison avec une connaissance intime du site.

Distribuées autour de la cheminée, les trois chambres se trouvent à l'étage. Toutes simples, elles bénéficient chacune de deux fenêtres qui créent une ventilation naturelle et des panoramas à faire rêver. Le blanc mat recouvre tous les murs et magnifie la beauté du plancher de bois huilé.

À ce niveau, le mur de la cheminée a été peint de couleur turquoise. «Ça dit qu'il y a de l'eau», explique le propriétaire, soulignant la proximité de la salle de bain. Cette petite fantaisie n'est pas une exception dans cette maison qui recèle du mobilier IKEA, une berceuse signée Charles & Ray Eames, une chaise achetée chez Urban Outfitters et des antiquités, dans un agencement harmonieux et apaisant.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer