L'essence de l'aluminium en photos

Gold, une des photos soumises par Alexandre Guérin... (Alexandre Guérin)

Agrandir

Gold, une des photos soumises par Alexandre Guérin au concours Alumia. Il s'agit de la façade de l'usine de filtration d'eau de Lévis.

Alexandre Guérin

Laurie Richard

(Québec) Les participants au concours Alumia 2012 devaient mettre en valeur, à travers leur objectif, les qualités uniques de l'aluminium comme matériau de construction. Deux jeunes de Québec ont relevé le défi avec brio, en explorant en photographie des structures particulières de la région de la capitale.

Le Prix de la photographie et du design Alumia visait à faire découvrir des réalisations d'architecture et de design industriel québécois qui font un usage novateur de l'aluminium. Soixante-dix-sept étudiants et récents diplômés en photographie, en architecture ou en design du Québec ont tenté leur chance. Dix d'entre eux ont été récompensés.

L'organisation du prix Alumia - qui est commandité par l'Association de l'aluminium du Canada - avait retenu 20 réalisations novatrices d'architecture et de design industriel dans lesquelles l'aluminium joue un rôle essentiel. Les participants devaient sélectionner leur futur sujet parmi ceux-ci.

Le premier prix de 5000 $ a été remis à Xavier Proulx, étudiant au baccalauréat en architecture à l'Université de Montréal, qui a opté pour l'École de musique Schulich de l'Université McGill. Le jury a particulièrement apprécié le fait que ses photographies présentent à la fois la qualité réfléchissante de l'aluminium et sa capacité à capturer la lumière.

Originaire de Lévis et titulaire depuis peu d'une maîtrise professionnelle en architecture de l'Université Laval, Alexandre Guérin a choisi de photographier l'usine de filtration d'eau de Lévis conçue par la firme d'architectes STGM + associés en 2010. M. Guérin a été attiré par les panneaux d'aluminium ondulants de la façade du bâtiment, «un building très apprécié dans le quartier».

Avec ses images, il a voulu immortaliser les jeux d'optique offerts sur ce «tableau» d'aluminium. «C'était sûrement une intention de l'architecte de jouer avec les effets de lumière comme le soleil sur la surface de l'eau. Les ondulations animent la façade au cours de la journée.» Et lorsque la nuit approche, les ombres qui glissent sur la surface apportent une certaine légèreté à l'ensemble, ajoute M. Guérin, qui a reçu une bourse de 1000 $, à l'instar de trois autres concurrents.

Étudiante à la maîtrise en architecture de l'Université Laval, Noémie Latour a reçu une mention honorable assortie de 500 $ pour ses photos du pont du Moulin de la Chevrotière de Deschambault-Grondines. Sa série de clichés met en vedette les fines et longues herbes d'aluminium de l'oeuvre de Florent Cousineau.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer