La passerelle cycliste Harlaka prête en juin 2017

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Alors que la saison du vélo tire à sa fin, la Ville de Lévis est en pleine construction de la passerelle cycliste Harlaka, au-dessus de l'autouroute 20, qui sera prête en juin prochain.

Située entre les sorties Monseigneur-Bourget et Lallemand, cette passerelle - la seule du genre au-dessus de la 20 - permettra aux sportifs et aux familles de faire le lien entre le parcours des Anses et la cycloroute de Bellechasse de façon sécuritaire. «Nos pistes cyclables dans le secteur sont construites, mais ça, c'était le chaînon manquant», a commenté le maire de Lévis Gilles Lehouillier en conférence de presse.

Les pistes cyclables de Lévis attirent de plus en plus. Selon les relevés de la Ville, environ 485 000 cyclistes les ont empruntées en 2015, alors qu'ils étaient 305 000 en 2014. La cycloroute de Bellechasse a quant à elle vu rouler seulement 50 000 cyclistes en 2015.

«Ça va augmenter la notoriété de Bellechasse et de ses attraits, c'est certain», a mentionné la ministre de Bellechasse Dominique Vien, en parlant du projet de 3,5 millions $, financé à 50% par le gouvernement provincial.

Longue de 90 mètres et large de 6,6 mètres, la passerelle Harlaka est composée de trois arches et est située sur la piste cyclable du même nom, qui emprunte un ancien tracé ferroviaire. À l'époque, les trains traversaient directement l'autoroute 20, ce qui n'est pas pensable pour les cyclistes aujourd'hui, étant donné le flot continu de véhicules.

Cette passerelle avait failli voir le jour en 2010, mais le projet avait finalement été retardé par la Ville. La présente administration l'a repris dans l'objectif de réaliser l'interconnexion de tous les réseaux cyclables. «À Lévis, on veut devenir le plus grand point carrefour de vélos au Québec. On a l'ambition de le faire», a lancé le maire Lehouillier.

La future passerelle Harlaka, à Lévis... (Fournie par la Ville de Lévis) - image 2.0

Agrandir

La future passerelle Harlaka, à Lévis

Fournie par la Ville de Lévis

Motoneiges

La passerelle Harlaka servira aussi à partir de l'hiver 2017-2018 aux motoneigistes. À l'heure actuelle, les amateurs de ce sport suivent la rivière Etchemin pour passer sous l'autoroute 20 et rejoindre Lévis. «Ils sont tolérés par le ministère des Transports, mais ça achève», indique le maire Lehouillier. 

Cette passerelle se transformera donc en corridor sécuritaire pour les adeptes de la motoneige, ce qui devrait favoriser l'industrie, espère le maire. «Ça ouvre le corridor de tout Chaudière-Appalaches pour la motoneige et il y a un potentiel économique à développer là», croit-il. 

Les hôtels de Lévis pourraient offrir des services de navette vers la passerelle, ou des stationnements incitatifs avec location d'espace d'entreposage pour les motoneiges pourraient voir le jour dans le secteur Lauzon, indique M. Lehouillier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer