Slackline, du plaisir sur toute la ligne!

Depuis deux ans, Slackline Montréal organise pour les... (Photo DR.ca, David Rivest)

Agrandir

Depuis deux ans, Slackline Montréal organise pour les amateurs plus avancés un festival de highline au Canyon Sainte-Anne.

Photo DR.ca, David Rivest

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La toute première fois, ça me semblait totalement impossible à réaliser. Sous mes pieds, la sangle de 50 mm se balançait dans tous les sens. Mes jambes, elles, n'avaient jamais autant tremblé. Comme si mon cerveau n'arrivait pas à comprendre ce qu'il devait faire pour me garder en équilibre, à 30 cm au-dessus du sol.

De ce qui pourrait paraître comme un véritable échec est plutôt née une passion pour ce qu'est la slackline, ou l'équilibre sur sangle.

D'abord, un grand respect pour ceux et celles qui pratiquent ce sport d'équilibre où l'on progresse dans le vide entre deux points, tout simplement sur une sangle de nylon plus ou moins tendue.

Puis, la découverte d'une discipline dont l'apprentissage permet de développer des habiletés personnelles dont on ignorait bien souvent l'existence - à moins d'être une gymnaste ou un ninja, évidemment!

Un de ces rares sports «déclic» dans lequel notre corps doit d'abord trouver ses repères avant même que nous puissions penser à nous amuser avec un quelconque contrôle. Un peu comme pour l'enchaînement de virages en télémark, ou de l'esquimautage en kayak, ou encore de l'apprentissage de la planche à voile.

Trois sports qui m'ont d'abord découragé, jusqu'au moment d'avoir cette «illumination», où soudainement on constate qu'enfin... ça marche! La satisfaction d'avoir persévéré n'en est que plus grande.

C'est certainement ce qui attire de plus en plus d'adeptes. D'une activité de remplacement inventée par des grimpeurs qui s'ennuyaient les journées où l'escalade était impossible, la slackline est devenue ces dernières années un véritable sport avec ses équipements spécialisés et ses vedettes qui font découvrir la #slacklife sur les médias sociaux, notamment.

À commencer par le Californien «Sketchy» Andy Lewis, que vous connaissez sûrement déjà, même sans le savoir. En 2012, au spectacle de la mi-temps du Super Bowl, c'est lui qui effectuait des acrobaties aériennes au-dessus d'une sangle tendue à travers la scène pendant que Madonna chantait Music.

Du coup, il venait de faire découvrir la slackline acrobatique à un auditoire planétaire. Il est encore aujourd'hui l'ambassadeur le plus reconnu de la discipline, le visage public d'une vaste communauté mondiale.

Pour un peu moins de 100 $, il... (Photo collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte) - image 2.0

Agrandir

Pour un peu moins de 100 $, il est possible de se procurer le nécessaire pour s'amuser. Il ne reste qu'à trouver des arbres à la distance voulue.

Photo collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte

***

La slackline est un jeu d'adresse et d'équilibre qui peut prendre diverses formes, autant dans la difficulté que dans les risques encourus. Hauteur de la ligne à parcourir, distance à franchir, environnement à affronter, acrobaties à exécuter, conséquence d'une chute, présence ou non de sécurité... Le défi est constant et sans borne. À vous de fixer vos propres limites!

Agiles et sans appréhensions, les enfants s'amuseront également à jouer aux funambules. À l'aide d'une sangle d'appoint entre les mains, ils pourront s'aider au départ dans leur progression en conservant leur équilibre grâce à la corde suspendue qui servira de main courante au-dessus de leur tête.

Car l'activité est quand même plus accessible qu'on pourrait le penser. De plus en plus dans les événements plein air, ou encore dans des stations de villégiature comme au Mont-Sainte-Anne, la slackline a sa place et est à l'essai.

Dans certaines boutiques de plein air, des ensembles prêts à l'usage sont désormais en vente, comme ceux de Slackline Industries ou de Gibbon. Pour un peu moins de 100 $, il est possible de se procurer tout le nécessaire pour amorcer son apprentissage et s'amuser.

Ensuite, il ne reste qu'à se trouver deux points d'ancrage solides, bien souvent des arbres, à la distance voulue. Il existe également des systèmes à ancrer directement dans le sol avec des tréteaux adaptés, ou encore une structure autoportante pour un usage intérieur, là où rien n'est fixe ou assez solide.

Au chalet, à la maison ou au camping, le plaisir ne fait alors que commencer!

***

Il suffit d'essayer la slackline pendant un petit moment pour constater comment l'ensemble du corps est sollicité. C'est fou de sentir à quel point le simple fait de rester en équilibre - encore plus marcher! - sur le mince bout de sangle fait travailler les muscles du tronc et des jambes, notamment.

Des bienfaits pour le corps qui sont reconnus, tandis que des centres d'entraînement intérieur, notamment en Europe et aux États-Unis, commencent à proposer des séances de ce qui est appelé le slackfit.

Il s'agit d'un mélange de yoga, de pilates et d'aérobie pratiqué à l'aide d'une slackline comme appareil. Un entraînement tout en s'amusant!

Et c'est sans compter les bienfaits de l'activité pour l'esprit. Respiration, contrôle de ses mouvements... Il vaut mieux être zen quand on se trouve sur la ligne! C'est d'ailleurs fascinant de ressentir comment la marche sur la sangle devient solide et sécurisée quand on atteint le bon état d'esprit, libre de tout tracas.

On en arrive même à comprendre un peu mieux ceux qui cherchent à se dépasser sur des traversées de très longues distances, ou encore à des hauteurs spectaculaires, parfois sans aucune sécurité.

Un pas à la fois, je me surprends déjà à rêver d'installer une ligne au-dessus de l'eau l'été prochain, ou d'enjamber un champ de neige profonde, par une froide journée d'hiver. Des défis qui restent plus prudents et près du sol.

Pour l'instant, ça me convient amplement!

Les enfants s'amuseront également à jouer aux funambules... (Photo collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte) - image 3.0

Agrandir

Les enfants s'amuseront également à jouer aux funambules à l'aide d'une sangle d'appoint entre les mains, qui leur servira de main courante au-dessus de leur tête.

Photo collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte

Une communauté bien vivante

Il faut se tourner du côté de la métropole, chez l'entreprise Slackline Montréal, pour découvrir le coeur d'une communauté bien vivante d'adeptes de cette activité. Des passionnés qui vibrent pour leur sport et qui veulent le partager.

Sans grand fracas, mais avec un succès évident, Julien Desforges et ses copains organisent déjà depuis deux ans un festival en mai à Kamouraska et en septembre au Canyon Sainte-Anne où le highline - ces traversées vertigineuses où s'attacher est nécessaire - est à l'honneur.

Slackline Montréal a ainsi regroupé un noyau d'environ 160 highliners au début septembre pour son deuxième grand rassemblement près du mont Sainte-Anne. Preuve du talent d'ici, des lignes de 15mètres à 120 mètres ont été installées à travers le canyon, à plus d'une trentaine de mètres du sol. Et à les voir marcher entre ciel et terre, le spectacle est fascinant!

Après avoir cherché les meilleurs endroits au Québec, c'est au Canyon et à Kamouraska que Desforges et ses complices ont trouvé ce qu'il leur fallait pour mettre au défi les amateurs de sensations fortes. «Deux endroits bien différents», mais qui permettent d'obtenir toutes les autorisations nécessaires pour que les événements se tiennent sans encombre.

Entreprise unique

Entreprise qui vend de l'équipement de slackline, qui offre des services d'encadrement et de démonstration, et qui organise des activités, Slackline Montréal est unique en son genre dans la province, selon Julien Desforges.

Sur Facebook, le groupe public de l'entreprise fondée en 2009 rassemble plus de 2200 personnes. C'est le lieu animé de rendez-vous et d'information pour les passionnés de slackline.

Info: slacklinemtl.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer