Défi Montréal-Québec: kayak de maire

Le groupe a pris le départ vers 8h30... (Collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte)

Agrandir

Le groupe a pris le départ vers 8h30 à Montréal pour une longue journée de 12 heures où les kayakistes ont franchi 76 km entre Montréal et Sorel-Tracy.

Collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-Sébastien Massicotte

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Parole de Denis Coderre, vous ne le verrez jamais dans un kayak de mer. Mais en l'espace d'une mise à l'eau fébrile et animée jeudi, au jour un du Défi kayak Desgagnés, le maire de Montréal s'est assuré de se faire ami avec tous les pagayeurs.

Même s'il a juré de ne jamais faire... (Collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte) - image 1.0

Agrandir

Même s'il a juré de ne jamais faire de kayak de mer, le maire de  Montréal, Denis Coderre, a pris le temps de fraterniser avec les pagayeurs, prenant notamment un égoportrait avec Marie-Sophie Dionne.

Collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte

Pour le populaire politicien, sa visite au lancement du Défi aurait pu se résumer à un plate discours convenu et pressé. Débarqué en veston-cravate, Denis Coderre s'est plutôt fait généreux de son temps, serrant les mains à la ronde et participant au transport des embarcations pour la mise à l'eau... entre deux selfies.

Une opération séduction, certes, mais qui démontrait tout l'intérêt que semble porter le maire pour l'oeuvre de Jeunes musiciens du monde, organisme qui offre des cours de musique gratuits pour embellir l'avenir de jeunes plus démunis. Une présence remarquée qui a eu l'effet d'une véritable tape dans le dos de l'organisation du Défi.

Quelques instants avant son discours à la tribune officielle jeudi matin, Denis Coderre s'est empressé d'appeler Régis Labeaume pour lui indiquer qu'il lui envoyait des kayakistes. «Tu iras les accueillir!» Le message est lancé...

Et pourrait-on voir les deux maires en action dans une prochaine présentation du Défi? «On ferait un méchant tandem!» a blagué au Soleil Denis Coderre. Mais ne commencez pas à espérer pareil spectacle. Malgré tous les talents de persuasion que l'on connaît au grand patron du Défi kayak, Mathieu Fortier, c'est fort probablement le défi qu'il ne saura réaliser. Une véritable cause perdue!

Le calme du large

Toute cette agitation sur le quai s'est vite effacée une fois sur l'eau. Flottant au bassin Bickerdike, dans le port de Montréal, une mer de kayaks attendait impatiemment le coup de départ de cette randonnée unique qui nous mènera à Québec dimanche.

Une chaude journée qui a taxé notre grande flotille, alors que 76km entre Montréal et Sorel-Tracy, avec un dîner à Verchères, était au programme. Encore cette année, la magie du groupe a opéré. Les discussions et la bonne humeur contagieuse des 146 kayakistes du Défi (distance complète et à relais) ont permis d'affronter avec brio la distance colossale.

C'est 12 heures après notre départ que nous avons finalement rejoint Sorel-Tracy. Preuve que le Défi gagne en notoriété, un comité d'accueil notablement plus imposant que l'an passé nous attendait à notre arrivée. Idem durant la journée, alors que les riverains s'assuraient de se faire voir et entendre lorsque nous passions plus près de la berge.

Inépuisable Perreau

Le prix de l'endurance de jeudi va certainement à l'auteur-compositeur-interprète Yann Perreau. Le porte-parole officiel du Défi kayak a réussi à faire rocker avec son band les pagayeurs fatigués en soirée. Il avait lui aussi au compteur 76 kilomètres derrière la pagaie!

Pour la véritable bête de scène, ça ne paraissait pas le moins du monde sur la petite scène installée au parc Regard-sur-le-Fleuve. «C'est drôle, j'me sens tellement en forme! Ç'a pas de bon sens!» a même lancé Perreau au début de sa prestation.

Heureusement, car le porte-parole qui n'a véritablement pas peur de se mouiller pour la cause devra, comme le reste de la bande, remettre ça demain sur le Saint-Laurent.

Au programme vendredi...

Sorel-Tracy (parc Regard-sur-le- Fleuve) à Trois-Rivières (parc de l'île Saint-Quentin) avec un arrêt à Louiseville à la pourvoirie Domaine St-Pierre

Pour vivre l'aventure du Défi kayak en direct, visitez la carte interactive à share.delorme.com/JSMassicotte et suivez la page facebook.com/Le.Soleil.Plein.air.jsmassicotte 

Pour cette aventure, le kayak de Jean-Sébastien est fourni par Boréal Design.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer