La Traversée de la Gaspésie

Un party dans la neige des Chics-Chocs

Les organisateurs de la Traversée de la Gaspésie,... (Collaboration spéciale, Jean-Sébastien Massicotte)

Agrandir

Les organisateurs de la Traversée de la Gaspésie, qui a commencé dimanche matin, font preuve d'audace en proposant six jours de ski de fond et de raquette à travers le relief accidenté des Chic-Chocs.

Collaboration spéciale, Jean-Sébastien Massicotte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'autobus n'était pas encore à destination au Gîte du Mont-Albert qu'un comité d'accueil avait envahi le gros véhicule. Déjà, samedi, avant même de recevoir l'ensemble des quelque 225 participants de la 14Traversée de la Gaspésie (TDLG) à ski et en raquette, le party était dans l'air.

Il n'y a pas à dire, les Gaspésiens savent recevoir. Et pour le séjour de l'imposant groupe de sportifs, aucun effort n'a été ménagé, à chaque instant, pour s'assurer que la bonne humeur perdure. Autant au repos que durant l'effort sur la neige.

Ici, c'est un mélange entre une grosse réunion de famille et un camp de vacances. Des habitués y reviennent chaque année, tandis que de petits nouveaux, comme c'est mon cas, découvrent cette façon unique d'aimer la nature et les paysages sauvages de la Gaspésie. Un virus qui s'attrape aisément, à ce que j'en comprends.

Au matin du trajet de dimanche pour les skieurs, dont j'étais, un changement d'itinéraire nous amenait à parcourir un peu plus de 35 km en apéritif de la TDLG. Au final, une journée en montagne de près de huit heures au lieu du «petit» 21 km vers les plateaux du Mont-Albert à l'horaire. 

Il fallait se rappeler le souhait de la présidente de la TDLG, Claudine Roy, lors de notre accueil : «Je vous demande une seule chose, c'est de nous faire confiance!» 

Et on a tous embarqué, dimanche. Si certains skieurs ont préféré une distance quelque peu réduite comme mise en jambes, un bon nombre ont choisi de défier les kilomètres dans la boucle des Chablis, sans trop savoir dans quoi ils s'embarquaient.

Dès les premiers kilomètres sur la neige, il était évident que la journée allait être difficile pour la glisse. Car au-delà du dénivelé à affronter - près de 1200 m, si je me fie à ma montre -, la température autour du point de congélation a vite donné des maux de tête aux skieurs.

De la mauve spéciale pour le fart? Une couche de rouge laissée grossièrement sur la base des skis?  Peaux de phoque? Chacun y allait de sa recette. Avant même la fin du premier kilomètre, je compatissais déjà avec le fondeur Alex Harvey, qui se plaignait récemment de ses infortunes en Coupe du monde en accusant son fartage... 

Franche camaraderie

Rapidement, au Gîte comme sur les sentiers, une franche camaraderie s'installe entre les participants. Et nous ne sommes qu'au début de l'aventure! Il est fascinant de découvrir le riche amalgame de voyageurs de 16 à 76 ans qui débarquent, en provenance d'aussi loin que l'Europe ou l'Ouest américain. 

Comme Rachel, une pédiatre de l'Oregon qui a découvert la TDLG il y a cinq ans dans un journal, et qui rêvait depuis d'y participer. Alors que personne de son entourage ne pouvait se libérer, celle qui ne parle pas français a foncé. Croisée à la fin d'un dur passage hors piste de 14 km, elle ne regrettait pas sa décision, malgré les nombreuses chutes sur un parcours qu'elle trouvait plus exigeant qu'elle ne l'aurait cru. 

Car les organisateurs de la TDLG sont audacieux, en proposant six jours de ski de fond et de raquette à travers le relief accidenté des Chic-Chocs. Car, avouons-le, ici, le dénivelé a de quoi jouer les trouble-fêtes... 

Rien cependant pour affecter le moral de l'équipe d'encadrement, qui voit à maintenir le niveau d'énergie au plus haut. Et c'est sans compter la présence en piste de porte-parole de choc comme les comédiens Guillaume Lemay-Thivierge et Emmanuel Bilodeau, qui ne manquent pas une occasion de rire et de faire rire. D'ailleurs... de solides skieurs, ces deux-là!

 

Les comédiens Guillaume Lemay-Thivierge et Emmanuel Bilodeau, porte-parole... (Collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte) - image 2.0

Agrandir

Les comédiens Guillaume Lemay-Thivierge et Emmanuel Bilodeau, porte-parole de la 14e Traversée de la Gaspésie, ne manquent pas une occasion de rire.

Collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte

Solitude sur neige

Évidemment, de par la nature même du ski de fond, il devient vite difficile par endroits de rester groupés pour faire la jasette. Et alors que le groupe de quelque 180 skieurs prend son rythme et que la file s'étire, surviennent des moments de solitude qui contrastent avec l'image grégaire qu'on peut se faire de la TDLG. 

Des instants magiques, notamment dans la section hors piste, dans mon cas. Une impression d'être seul, quasiment perdu en forêt, à uniquement suivre une trace que l'on sait éphémère devant ses spatules. On comprend alors pourquoi il vaut la peine d'avoir mal partout le lendemain...

Moment grisant du jour : faire la course avec l'aventurier polaire Sébastien Lapierre dans la longue descente du retour, seul endroit où j'arrivais un peu à rivaliser avec le conférencier de la TDLG, qui s'entraîne pour une expédition en solo en Antarctique.

Pour suivre l'aventure de la TDLG en direct, visitez la carte interactive à https://share.delorme.com/JSMassicotte et suivez la page www.facebook.com/Le.Soleil.Plein.air.jsmassicotte

Pour cette aventure, notre chroniqueur est l'invité de la Traversée de la Gaspésie. Il est équipé par Arc'teryx, Pelican et Osprey.

Partager

À lire aussi

  • Voyage au bout du monde

    Plein air

    Voyage au bout du monde

    Qui aurait cru que le bout du monde était accessible en ski de fond? Si vous demandez à quelqu'un de l'organisation de la 14e Traversée de la... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer