De la pêche sur glace au bassin Louise

Jusqu'au 6 mars au bassin Louise, le Village... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Jusqu'au 6 mars au bassin Louise, le Village Nordik permettra de vivre l'expérience de la pêche blanche à l'air libre ou en igloo chauffé. L'instigateur de l'activité, Jean Desjardins, a percé quelques trous pour la pêche, mercredi.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La passion de Jean Desjardins pour la pêche l'a mené à créer l'événement du Village Nordik au bassin Louise qui «perce» la glace ce jeudi. Jusqu'au 6 mars, il sera possible de vivre l'expérience de la pêche blanche à l'air libre ou en igloo chauffé. Au menu : truite, perchaude, lotte, brochet... et beaucoup de plaisir.

«C'est très facile, même pour les gens qui n'ont jamais fait ça. Ça ne demande pas une grande expertise», explique l'initiateur du projet, qui a tâté l'intérêt des Québécois avec deux fins de semaine de pêche en mars 2015. Je veux que les gens bénéficient d'un site magnifique et accessible comme le bassin Louise», ajoute-t-il.

La formule proposée est un bloc de trois heures consacré à la pêche. La capacité d'accueil est de 150 personnes simultanément dans les igloos gonflables et chauffés pouvant contenir de 10 à 20 personnes. D'autres centaines de pêcheurs peuvent taquiner le poisson à l'extérieur. 

«Chaque personne reçoit une brimbale ou une petite canne à pêche et les appâts. Il y a une limite de prise pour chaque espèce pêchée. Nous avons des guides qui installent les gens et leur expliquent comment ça fonctionne», précise M. Desjardins.

Des milliers de truites ont été ensemencées au cours des derniers jours. D'autres le seront d'ici la fermeture prévue le 13 mars. Il est aussi possible de pêcher, notamment, la perchaude, la lotte et le brochet.

Et pour ceux qui ne pourraient attendre d'être rendus à la maison, il est possible de faire apprêter et de faire cuire son poisson au Marché du Vieux-Port pour le manger sur place.

Le amateurs ont notamment pu pêcher de la... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 4.0

Agrandir

Le amateurs ont notamment pu pêcher de la truite, de la perchaude, de la lotte et du brochet au bassin Louise.

Le Soleil, Erick Labbé

Le prix d'entrée à la pêche donne accès gratuitement à une patinoire d'un peu plus de deux kilomètres et à un espace aménagé pour jouer au hockey. Il y a aussi possibilité de louer des patins. D'autres activités se greffent comme du traîneau à chiens, des tours de calèche et de motoneige. Des jeux gonflables seront installés pendant la semaine de relâche.

L'Office du tourisme de Québec (OTQ) félicite l'arrivée de cette activité qui cadre parfaitement avec la vision de l'organisme. «Ça s'inscrit en tous points dans l'axe de développement touristique hivernal que nous développons», soutient la porte-parole de l'OTQ, Marie-Julie Couturier, misant sur le fait que «c'est accessible et au coeur de la ville».

Pour plus de détails sur l'horaire, les services, la programmation complète et les tarifs, visitez le www.villagenordik.com.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer