Une folle traversée de l'Amérique à vélo

Rencontré durant une séance d'entraînement intérieur chez Vélo... (Collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte)

Agrandir

Rencontré durant une séance d'entraînement intérieur chez Vélo Espace - Garneau Concept, rue Bouvier à Québec, Paul Morin amorçait son entraînement sur rouleaux en prévision de sa participation en juin prochain à la prestigieuse Race Across America (RAAM).

Collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Paul Morin ne fait pas dans la demi-mesure. Au moment de tourner la page sur sa carrière professionnelle, le sportif de 56ans redéfinit le sens de retraite active. Tandis que certains rêvent de séjours en Floride et de golf, le résident de Saint-Augustin-de-Desmaures n'a qu'une idée en tête: traverser l'Amérique à vélo le plus rapidement possible, du Pacifique à l'Atlantique, dans la course folle qu'est la Race Across America (RAAM).

Il faut dire que pour l'ingénieur de formation, qui a oeuvré au ministère de la Culture, le mot retraite ne colle pas très bien. «Je préfère dire que je quitte mon emploi à Noël...»

Quoi qu'il en soit, dès le début de l'année 2016, Paul Morin aura tout son temps à consacrer à la préparation du prestigieux défi auquel il s'est qualifié en août dernier. «Disons que les planètes s'alignent», résume-t-il.

Pas mal pour un cycliste qui ignorait encore tout de la RAAM, il y a à peine quelques mois. En fait, c'est pratiquement par accident que le sportif d'endurance s'est retrouvé à préparer cette chevauchée de plus de 4800 km entre Oceanside, en Californie, à Annapolis, au Maryland.

De retour sérieusement sur le vélo depuis sept ans, Paul Morin s'est lancé dans le Défi des 21 en juillet dernier. Une épreuve à travers le Saguenay et Charlevoix, de 330 km et de plus de 4200 m de dénivelé à faire en moins de 16 heures. Fort de son expérience réussie, il s'est embarqué le mois suivant dans l'Ultra Défi Vee Kombucha 1000 km, autre épreuve des mêmes organisateurs.

L'Ultra Défi serait la plus longue course amicale de vélo sur route au Canada. Une boucle de 1000bornes à effectuer en continu en moins de 62 heures. Une épreuve qui permet de se qualifier pour la RAAM.

Lui-même surpris par sa cinquième position, l'ancien participant en cyclisme aux Jeux du Québec en 1975 - cinquième là aussi -s'est fait prendre au jeu quand il a reçu l'avis officiel de sa qualif pour la 35e présentation de la RAAM. «Je n'en avais jamais entendu parler!» Après avoir pris connaissance de la course mythique qui traverse les États-Unis, il a vite réalisé qu'il avait trouvé là son prochain exploit à accomplir.

«Terminer dans les délais, ce serait le rêve de ma vie!» assure celui qui espère terminer l'épreuve en 12 jours. Le temps maximal pour les coureurs solo étant de moins de 13 jours pour obtenir le convoité titre de finissant officiel, Paul Morin devra rouler environ 370 km par jour, beau temps mauvais temps, de jour comme de nuit, sur un parcours qui n'est pas fermé à la circulation.

Le Québécois s'attend à ne pas dormir plus de six heures par jour, et le repos sera de plus en plus court au fil de la traversée. Accompagné par un complice en voiture qui verra à tous ses besoins et assurant notamment sa sécurité derrière lui par moments, il devra naviguer efficacement à travers les États-Unis pour rallier la cinquantaine de points de contrôle.

***

Comme le trajet change légèrement chaque année, les comparaisons de temps sont assez difficiles. Mais disons que pour la RAAM, le record de temps appartient au Suisse Christoph Strasser, qui a terminé le parcours de 4860,2 km de la course de 2014 en un ahurissant 7 jours, 15 heures et 56 minutes. Pour ceux qui calculent déjà, cela donne une vitesse moyenne... de plus de 26km/h!

Du côté du record par équipe, la marque appartient à un groupe de huit cyclistes qui ont complété le trajet à relais en 2013 en 5jours, 3 heures et 45 minutes, à une moyenne frôlant les 39 km/h. Pas étonnant que les organisateurs de la RAAM osent qualifier leur course de plus difficile au monde, se permettant même de faire la comparaison avec le Tour de France.

Si Paul Morin espère bien faire, il ne court pour sa part pas les records. Rare Canadien dans cette aventure qui regroupe des athlètes de partout au monde, il prend cependant sa préparation très au sérieux. Entouré d'une amie nutritionniste et d'un kinésiologue qui veille à son entraînement, l'ingénieur roulera en salle, fera du ski de fond et de la course à pied principalement.

Dans les six prochains mois, il s'attend à passer plus de 700 heures à l'entraînement. Dès mars, il espère retrouver le bitume à l'extérieur. Au départ de la RAAM, le 14 juin, il prévoit avoir 8000 km au compteur.

***

Quand on lui demande la partie du défi qui lui fait le plus peur, le sympathique quinquagénaire s'éloigne vite des aléas physiques et mentaux de pareille épreuve. Totalement confiant en ses moyens, Paul Morin indique que c'est plutôt la logistique assez complexe et la recherche de financement (le budget avoisine les 25000 $ à 30000 $) qui lui donnent par moments du fil à retordre.

Une tâche colossale, il s'en rend compte de plus en plus. Déjà, il s'est entouré de partenaires précieux qui l'aident de différentes façons, mais il espère en avoir de nouveaux pour mener à bien ce projet «qui fascine». Pour partager l'aventure, une page Facebook a été mise en ligne sous l'appellation Paul Morin, l'ultracycliste pour la RAAM.

Réputée pour son haut taux d'abandon, la RAAM ne fait pas de cadeau. Encore plus aux débutants. Rien cependant qui ébranle la confiance évidente de Paul Morin en ses moyens.

Celui que sa femme trouve «superactif» peaufine déjà sa stratégie, visualisant son départ en Californie et son arrivée, de ce côté-ci du continent. Reste à «voir» entre les deux, une image sur laquelle travaillera le jeune retraité au cours des prochains mois.

«Je ne serai pas le premier, c'est sûr. Mais je ne serai pas le dernier. Ça, je peux le garantir!»

Contact : salupa@videotron.ca

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer