• Le Soleil > 
  • Le Mag > 
  • Plein air 
  • > Défi kayak Desgagnés Montréal-Québec: des frissons avant même le départ 

Défi kayak Desgagnés Montréal-Québec: des frissons avant même le départ

Le Soleil sera sur l'eau pour le Défi kayak... (Photo Défi kayak Desgagnés)

Agrandir

Le Soleil sera sur l'eau pour le Défi kayak Desgagnés.

Photo Défi kayak Desgagnés

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Juste à y penser, ça donne déjà des frissons. Dans l'ombre du Château Frontenac, sur le fleuve Saint-Laurent, le passage à l'unisson des 150 pagayeurs du Défi kayak Desgagnés Montréal-Québec...

C'est ce qui se produira le 16 août, au moment où l'imposant groupe de kayakistes approchera de la destination finale de la randonnée caritative sur le fleuve au bénéfice de Jeunes musiciens du monde, après quatre jours et 265 km sur l'eau.

Pour ce dernier tronçon qui se conclura à la baie de Beauport, si tout va comme prévu, les organisateurs du Défi souhaitent regrouper tous les pagayeurs sur l'eau entre Neuville et Québec. Du coup, autant ceux qui font la totalité de la distance que ceux qui en font la moitié seront réunis dans l'effort pour les derniers coups de pagaie de l'aventure.

Meneur de l'équipe Le Soleil-Formation Kayak Québec - dont je ferai partie -, Patrice Boulay s'enthousiasme déjà à l'idée de vivre cette grande finale en peloton. Surtout que comme collaborateur directement impliqué dans l'organisation de l'événement, l'instructeur de kayak sait qu'il y aura eu avant une foule de défis qui auront été relevés. 

Car difficile de savoir exactement à quoi s'attendre. «Je le répète souvent, on ne peut pas tout prévoir... ça n'a jamais été fait! Même nulle part ailleurs au monde!» souligne Boulay. Pour lui et le reste de l'équipe d'encadrement, il s'agira de voir le défi «un peu comme une expédition». S'y préparer le mieux possible, et «s'il y a des problèmes, on trouvera des solutions».

Boulay pense notamment à l'effort que tous devront fournir durant de longues heures sur l'eau. Plusieurs participants sont d'ailleurs des néophytes, peu habitués à faire d'aussi longues distances que les 32 km par jour (à relais) ou les 65 km quotidiens de la version complète. 

Mais après en avoir vu à l'oeuvre à Québec pour des formations en prévision du Défi, Boulay est rassuré. «Ce sont des gens super motivés!» De ce qu'il a pu constater, les pagayeurs se préparent bien et ont compris le sérieux de l'affaire. Après tout, c'est bien un défi!

De mon côté, les préparatifs physiques vont bon train. Les prochains jours serviront d'ailleurs à enfiler les kilomètres sur l'eau. 

Côté matériel, c'est avec beaucoup de plaisir que je peux compter sur la collaboration de deux partenaires d'importance en prévision du Défi. 

Le fabricant de réputation internationale Kokatat sera en effet le fournisseur de mes vêtements nautiques et de ma veste de flottaison. De son côté, la Boutique Boréal Design assure mes déplacements avec un confortable Labrador, un kayak que je connais bien et qui devrait assurément me mener à bon port.  

Le Soleil sera sur l'eau pour le Défi kayak Desgagnés. En attendant les premiers coups de pagaie en août dans le Vieux-Port de Montréal, retrouvez-moi sur Facebook, sur Twitter ou encore sur Instagram. Info : defikayak.org

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer