• Le Soleil > 
  • Le Mag > 
  • Plein air 
  • > Armes d'épaule: un registre mettrait la chasse en péril, croit la Fédération 

Armes d'épaule: un registre mettrait la chasse en péril, croit la Fédération

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs croit... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs croit que plusieurs chasseurs n'auraient pas les moyens de payer pour faire inscrire leurs armes à un futur registre des armes d'épaule, ce qui nuirait grandement à cette industrie.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) En instaurant son propre registre des armes d'épaule, le gouvernement du Québec pourrait mettre en péril la chasse dans plusieurs régions du Québec, met en garde la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, qui rappelle que l'activité a des retombées économiques importantes.

Le président du regroupement, Pierre Latraverse, se questionne sur la capacité de l'État à payer pour un nouveau registre au moment où il resserre les cordons de sa bourse pour des ministères aussi importants que l'Éducation et la Santé. «De façon très subite, on trouverait 30 millions $?» questionne-t-il, évoquant l'estimation de la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault pour la mise en place d'un nouvel outil québécois remplaçant le canadien, dont la destruction des données est prévue sous peu.

M. Latraverse prévient d'emblée le gouvernement que les propriétaires d'armes n'ont pas les moyens de payer si le scénario de leur refiler la facture est sur la table. «On paye déjà pour nos cours et nos permis», fait remarquer le président du regroupement. «Je crois que beaucoup de gens abandonneraient la chasse», entrevoit-il à l'évocation d'un scénario où les chasseurs se verraient dans l'obligation de débourser encore plus cher pour avoir l'autorisation de s'adonner à leur activité. «Ils vont se départir de leur arme», prédit-il.

Le président dit avoir lui-même quelques armes à feu, puisqu'il pratique plusieurs sortes de chasse. «Si on me demande 100 $ ou 200 $ pour enregistrer chacune de mes armes [dans un nouveau registre], je vais y penser comme il faut», illustre-t-il. «Déjà qu'il y a une augmentation du prix des permis, si on met encore plus de contraintes financières aux activités de prélèvement faunique, il y a un risque qu'elles diminuent au Québec», avance Pierre Latraverse. Dans son budget présenté cette semaine, le ministre des Finances Carlos Leitão a fait augmenter de 20 à 40 % le prix des différents permis de chasse et de pêche, rappelle-t-il.

Retombées importantes

Selon les chiffres avancés par la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, les retombées de la chasse au Québec ont totalisé 540 millions $ dans la dernière année. «Les activités de prélèvement fauniques génèrent une grande économie, ce ne sont pas seulement des activités qui sont qualifiées de barbares par certaines personnes», fait remarquer M. Latraverse. Il signale aussi que celles-ci «apportent un très grand bien» à la société, puisqu'elles diminuent par exemple le nombre d'accidents routiers grâce aux animaux comme les cerfs qui sont abattus.

Les régions comme l'Abitibi-Témiscamingue, le Bas-Saint-Laurent et le Lac-Saint-Jean seraient les premières touchées par la mise en place d'un nouveau registre payé par les chasseurs. «C'est certain qu'il y aurait des conséquences importantes», répète le président qui n'ose s'avancer sur les intentions du gouvernement Couillard ni sur son estimation de 30 millions $. «Tout ce que je peux dire, c'est que les libéraux [fédéraux] prévoyaient que le registre canadien coûterait 2 millions $ et que finalement c'était 1 milliard $.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer