Pêche blanche au bassin Louise

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Le Port de Québec invite les citoyens à pêcher sur la glace du bassin Louise, en fin de semaine. Il faut y voir la preuve que le secteur restera accessible à la population, même s'il est promis à un grand développement urbain, affirme Mario Girard, président-directeur général.

Deux journées de pêche blanche sont prévues, samedi et dimanche. Entre 7h et 17h, les familles sont invitées à taquiner le poisson moyennant quelques dollars. Les trous seront déjà faits, et l'équipement sera fourni. Le permis de pêche n'est pas requis.

Comme il y a un bon mètre de glace sur le bassin, même un réchauffement soudain (on peut toujours rêver...) ne pourrait compromettre l'événement, une première à Québec.

En prévision, 2600 ombles de fontaine ont été ensemencés au mois de février, en partenariat avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.

La pêche blanche se pratique au port de Montréal depuis quelques années déjà. L'organisateur, Village Nordik, débarque à Québec, convaincu du potentiel de cette activité à la fois nordique et urbaine.

«J'invite les gens à pas aller faire leur marché ce week-end et à venir chercher leur souper en famille», a lancé Jean Desjardins, associé de Village Nordik. «Il y a de la truite, ça mord au port», a-t-il confirmé après avoir lui-même sorti deux poissons coup sur coup pour les caméras.

«Pour moi, c'est un projet qui respecte en tous points l'esprit et la vision qu'on va bientôt présenter du bassin Louise», a fait valoir Mario Girard, pdg du Port. Il a répété son intention de garder le secteur «ouvert, accessible à la population».

Les plans du réaménagement du bassin Louise doivent être dévoilés sous peu. Le Port attend que la Ville de Québec lui fasse part de ses intentions quant au marché public du Vieux-Port, qui pourrait déménager vers ExpoCité. Il est question d'un développement immobilier comprenant des résidences, des commerces, des espaces verts et possiblement un hôtel.

M. Girard n'exclut pas que la pêche blanche devienne une activité hivernale courante. Le Port tend à encadrer la pêche sur son territoire. Un emplacement sera suggéré aux pêcheurs pour la saison estivale 2015, à l'embouchure de la rivière Saint-Charles.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer