Surfer vers la forme

Isabelle Boies, Luis Amaya et Frédéric Poulin profitent... (Collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte)

Agrandir

Isabelle Boies, Luis Amaya et Frédéric Poulin profitent des installations du studio SURFSET Fitness Québec pour s'entraîner en instabilité de manière originale, à l'aide de planches de surf intérieures montées sur ballons.

Collaboration spéciale Jean-Sébastien Massicotte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Pour peu, pendant que Jessica Fortin donnait ses instructions et ses encouragements, on aurait presque cru entendre le son de l'océan derrière sa voix. Dans son studio d'entraînement tout neuf, la jeune entrepreneure nous faisait suer au son d'une musique entraînante, mais également rêver de voyages... et de vagues à surfer!

«Vous êtes dans le petit Hawaii de Québec!» avait d'ailleurs lancé notre hôte à notre arrivée chez SURFSET Fitness Québec, un centre d'entraînement nouveau genre situé sur le boulevard Hamel.

Une fois dans l'action, des souvenirs lointains de Wells, dans le Maine, et de Tofino, en Colombie-Britannique, me sont revenus. Des moments forts entre amis à tenter de dompter l'océan en direction du rivage.

Avec un peu d'imagination, chez SURFSET Fitness, on arrive presque à ressentir le plaisir de jouer dans les vagues, pendant que la kinésiologue de 31 ans nous fait bouger, sauter sur nos boards, et parfois même pagayer - dans le vide - vers le large.

Si mon talent sur une vraie planche de surf laisse malheureusement encore à désirer, ça ne paraissait pas trop loin de l'eau. Pratiquée sur des planches de six pieds montées sur trois ballons et mises en tension par de gros élastiques, l'activité est beaucoup plus facile à maîtriser que lorsqu'une déferlante approche. Requins en moins!

Vrai, ce n'est pas la même excitation, mais reste que pendant qu'on «court sur la plage», qu'on bondit sur la planche instable ou encore qu'on imite les plongeons sous les vagues, on se laisse prendre au jeu. Première chose que l'on sait, le rythme cardiaque s'est accéléré et notre tête est à planifier notre prochain - ou premier! - voyage à la mer.

Durant la séance de 45 à 50 minutes de SURFSET Fitness, l'accent peut être mis sur des exercices en équilibre, en force, qui ciblent le cardio, ou encore un mélange des trois - ce qui est baptisé le blend. L'entraînement, qui s'inspire autant du yoga que du Pilates ou du step, est vite intense et complet.

Difficile à croire, mais le concept derrière l'invention du SURFSET Fitness provient... du hockey! En effet, l'idée de créer un entraînement sur planche de surf hors de l'eau revient à deux hockeyeurs qui avaient remarqué qu'après un été à surfer dans l'entre-saison, ils revenaient sur la glace beaucoup plus en forme que leurs coéquipiers. Le SURFSET Fitness était né.

Encore méconnu au Canada avec moins d'une dizaine de studios d'entraînement à travers le pays pour l'instant, le SURFSET Fitness est cependant porté par une belle vague aux États-Unis, alors que les franchises se multiplient, en particulier grâce à un passage réussi à Shark Tank, la version américaine de l'émission Dans l'oeil du dragon.

Le hasard fait bien les choses. Alors qu'elle ne savait pas exactement qui allait se présenter à la séance de SURFSET du matin, Jessica Fortin s'est finalement retrouvée devant des habitués aux horizons variés.

Du nombre, Luis Amaya, un Vénézuélien de 38 ans qui a déjà été... surfeur professionnel pendant six ans! Il était à l'entraînement avec sa copine Isabelle Boies, pour qui il s'est éloigné de l'océan pour venir s'installer à Québec.

Dans l'entourage de la boutique de surf de Québec Southbird - derrière la création du studio SURFSET -, Luis a découvert l'entraînement intérieur sur planche avec Jessica Fortin. Même loin de l'eau, le surfeur de 22 ans d'expérience s'amuse et assure qu'en attendant de retourner à l'océan, ce type de préparation en vaut le coup.

Isabelle est du même avis. «La forme, c'est 80 % de ta performance sur l'eau.» Comme le couple voyage pour surfer, ils sont heureux de pouvoir désormais garder la forme et être à leur meilleur sitôt qu'ils touchent les vagues, que ce soit dans le Maine ou au Mexique.

Un entraînement qui peut également être familial, alors que des séances sont accessibles aux parents accompagnés d'enfants. Pour les plus petits, la planche est partagée avec papa ou maman. Les Amaya-Boies s'y sont d'ailleurs mis avec leur fillette de cinq ans.

De façon générale, la clientèle du lumineux studio ouvert depuis janvier est composée principalement de 18-40 ans. Plus de filles apparemment, mais les gars sont également au rendez-vous. «Des gens qui ne veulent pas un gym normal», a résumé Jessica Fortin, qui enseigne également le surf à pagaie l'été.

Des sportifs comme Frédéric Poulin, dont la curiosité l'a amené à essayer le SURFSET Fitness. Il n'est pourtant pas un surfeur. Preuve que ce type d'entraînement n'est pas qu'une affaire de passionnés de l'océan.

Après six ou sept sessions de Surfset, il semble cependant qu'il se laisserait maintenant convaincre facilement.

«Dans le Sud... pourquoi pas!»

Info : www.southbird.com/surfset-fitness

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer