Caroline Néron: la passion de la création

Caroline Néron... (Leda&St.Jacques)

Agrandir

Caroline Néron

Leda&St.Jacques

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Caroline Néron n'a plus besoin de présentation. La comédienne et chanteuse, on le sait, a fondé, en 2004, une compagnie de bijoux qui porte son nom, et dont le succès suit depuis une courbe TRÈS ascendante. Et 12 ans plus tard, même si l'entreprise est passée d'un employé à... 140, et réalise un chiffre d'affaires de plusieurs millions de dollars par année, Caroline Néron s'implique toujours autant dans la création et le design des produits raffinés et abordables qui ont fait sa réputation.

«Il n'y a pas un bijou qui sort de chez nous qui n'a pas été approuvé par moi!» lance en riant Caroline Néron en entrevue au Soleil, qui la questionnait à savoir si elle avait encore le temps de mettre «la main à la pâte» pour élaborer les produits qu'elle vend maintenant un peu partout dans le monde.

On a tout faux si on pense que le développement des affaires de Néron inc. l'éloigne de la création pure. Quatre designers lui prêtent main-forte pour concevoir ses bijoux et accessoires (130 bijoux pour femmes et 60 pour hommes, deux fois l'an, plus les sacs, les lunettes, les parfums, etc.), mais avant d'être une femme d'affaires, Mme Néron tient à demeurer une artiste et une créatrice. «C'est facile quand on fait ce qu'on aime.»

Pour créer les différentes collections, Caroline Néron et ses designers travaillent d'abord individuellement, puis s'organisent un «lac-à-l'épaule» créatif de quelques jours dans un chalet, histoire de choisir la direction et l'esprit à donner aux gammes de produits qui seront élaborés.

Son style général, décliné différemment à chaque saison selon les tendances de la mode, demeure le boho-chic. Par exemple, cette année, c'est le retour du choker, «au cou, en bracelet, ou en chevillère», nous informe la créatrice. Pour les sacs, les franges ont toujours la cote, et on habille particulièrement les oreilles (comprendre, on ne porte pas qu'une seule paire de boucles à la fois). Parmi les formes en vedette, la corne retient l'attention.

Mme Néron affectionne particulièrement le cuir (elle a le même fournisseur que Prada, précise-t-elle), adore superposer les bijoux, et a un faible pour les colliers longs, flatteurs, car «ils allongent la silhouette». Un bijou qu'elle ne se lasse pas de porter? Le Nuit blanche, un long collier de cuir noir.

En plus de l'aspect créatif de son travail, ce qui la motive à toujours peaufiner, varier, et raffiner ses produits, c'est la satisfaction de sa (large) clientèle. «J'adore parler avec les clientes, ça me nourrit», confie-t-elle. Surprendre, tout en faisant plaisir, c'est son défi. Comme elle, ses clientes ont-elles un produit chouchou? Retenez les noms des colliers Perle de Mère et Les Deux Soeurs, devenus des classiques indémodables.

«Si c'était juste de moi, on aurait des magasins partout!»

Caroline Néron
Caroline Néron suggère de superposer les bijoux et... (Leda&St.Jacques) - image 3.0

Agrandir

Caroline Néron suggère de superposer les bijoux et d'opter pour les colliers longs, flatteurs, car «ils allongent la silhouette». 

Leda&St.Jacques

Conquérir le monde

Côté affaires, c'est un pléonasme de dire que l'entreprise a le vent dans les voiles, ici comme ailleurs. Ailleurs, les produits Néron sont distribués dans des boutiques en Europe et en Asie, chez Kleinfeld à New York, et font leur entrée sur le marché des Caraïbes et des Îles Caïmans en septembre. Un peu plus près de nous, un magasin ouvrira ses portes en novembre au très fréquenté West Edmonton Mall. 

«Si c'était juste de moi, on aurait des magasins partout!» affirme l'entrepreneure, qui ajoute que la patience n'est pas sa plus grande qualité. Évidemment, les États-Unis sont dans la mire, et elle a déjà une carte de visite: lors des derniers A.R.E. (Association of Retail Environments) Design Awards tenus à Las Vegas (en mars), Caroline Néron a remporté un Gold Award pour le magasin du Carrefour Laval, devançant plus de 1000 luxueuses boutiques de partout dans le monde.

Pour le reste, celle qui est à 100 % propriétaire de son entreprise se dit ouverte à «passer à une autre étape», et envisage intégrer des investisseurs à la compagnie. Aussi, attendez-vous à entendre davantage parler de Néron Joaillerie, la division haut de gamme, qui propose des bijoux conçus d'or 14 carats, de pierres précieuses et de diamants.

Y a-t-il encore d'autres types de produits sur la table à dessin? Des chaussures, par exemple, demande-t-on avec espoir? «Je les adore... mais c'est la seule dépense qui me reste!» On retient qu'elle n'a pas «vraiment» dit non, bon.

carolineneron.com

Des causes qui comptent

Caroline Néron a toujours eu à coeur la lutte contre le cancer du sein. Dès le début de son entreprise, ses collections de bijoux ont inclus une ligne «rose», dont les profits étaient versés à la recherche pour contrer la maladie. Et encore cette année (en octobre), la femme d'affaires présentera, en collaboration avec le magazine Clin d'oeil, les Bijoux pour la cause, qui se vendent toujours à la vitesse de l'éclair dans les pharmacies Jean Coutu. «C'est une bombe cette année!» lance, emballée, Mme Néron, précisant que l'inspiration du modèle de cette saison lui est venue à la suite d'une remarque faite par... Régis Labeaume. Croyez-nous, on a tout essayé pour savoir comment le maire de Québec avait pu lui servir de «muse»... mais on devra attendre en octobre pour tout voir et savoir.

Mentionnons également que Caroline Néron est (pour la deuxième année) la porte-parole et l'ambassadrice de Visionnaire - La soirée sur l'eau, un grand événement de réseautage pour les gens d'affaires, qui se déroule à bord du Louis--Jolliet le 6 octobre, au profit du Club des petits déjeuners.  Josée Guimond (collaboration spéciale) 

Pour info : soireevisionnaire.com

Caroline Néron sur la mode et la beauté...

Q Suivez-vous les tendances?

R Oui

Q Un(e) designer dont vous admirez les créations? 

R Jimmy Choo pour les souliers, Denis Gagnon pour les vêtements

Q Magasiner : torture ou plaisir?

R Plaisir!

Q Votre garde-robe : cigale ou fourmi? 

R Fourmi

Q Quelqu'un dont vous admirez le style?

R Rihanna et Nicole Richie

Q Un type de vêtement ou d'accessoire dont vous êtes un peu gaga...

R Bijoux, sacs, et lunettes. D'ailleurs, c'est pour cette raison que j'en crée.

Q Se maquiller : obligation ou plaisir?

R C'est une obligation d'être un plaisir.

Q Un produit chouchou?

R L'anticernes de Lancôme

Q La trousse de beauté de votre sac à main contient toujours...

R Du Blistex, de la couleur spice, du parfum et de l'anticernes.

Q Vous parfumez-vous tous les jours, et avez-vous un parfum préféré?

R Oui! Parfum Désinvolte, notes sucrées, empreint de sensualité avec une touche fraîche d'agrumes.  Josée Guimond (collaboration spéciale)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer