Un coup de pouce à la beauté

Marie-Josée Bégin, directrice des opérations Groupe Dermapure... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Marie-Josée Bégin, directrice des opérations Groupe Dermapure

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Guimond

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Présente depuis cinq ans à Québec, la clinique Dermapure, spécialisée dans les soins médico-esthétiques et dermatologiques de pointe, a subi récemment une cure de jeunesse, en déménageant dans de chics nouveaux locaux. Comme le concept proposé du «rajeunissement sans chirurgie» piquait notre curiosité, nous avons profité de l'occasion pour y faire une petite visite.

Dermapure a été fondée en 2009 à Sherbrooke, par la femme d'affaires Marilyne Gagné, et compte maintenant cinq cliniques dans la province. À Québec, elle s'est associée à la clinique De Vinci, dont l'expertise était déjà avantageusement reconnue ici.

Le design de la nouvelle clinique (ouverte officiellement en novembre) est moderne, chic et épuré, tout en relevant le défi d'offrir une atmosphère accueillante. Il a été confié à Régis Péan, un designer new-yorkais de renom, qui a déjà travaillé sur le développement de concepts pour Louis Vuitton et Chanel, et sur le design des boutiques MAC Cosmétiques dans plus de 50 pays.

Marilyne Gagné, présidente et fondatrice ... (Fournie par Dermapure) - image 2.0

Agrandir

Marilyne Gagné, présidente et fondatrice 

Fournie par Dermapure

La «philosophie» de Dermapure se résume ainsi : offrir des résultats visibles et naturels pour améliorer sainement tous les aspects de la peau du visage et du corps. Les protocoles de soins, prodigués par des médecins, ciblent les signes visibles de l'âge et autres dommages sous-cutanés, sans chirurgie. 

On utilisera alors d'autres techniques, telles les injections (de Botox, par exemple), le laser, la radiofréquence, la cryolipolyse (un refroidissement contrôlée des cellules adipeuses sous-cutanées, permettant d'éliminer lesdites cellules), pour ne nommer que celles-là (vous aurez tous les détails sur le site Internet de Dermapure). Dans tous les cas, tous les appareils, les techniques, et les produits de soins utilisés sont approuvés par Santé Canada.

Une des 11 salles de traitement de la... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 3.0

Agrandir

Une des 11 salles de traitement de la clinique

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Évidemment, on parle ici d'une clinique privée (où les coûts de traitements peuvent être plus ou moins élevés, bien sûr), et c'est un choix bien personnel que de décider de se payer (pour toutes sortes de raisons) de tels soins médico-esthétiques. 

«Bien sûr, il faut avoir des attentes réalistes. Notre but, c'est que les gens se sentent bien», explique Marie-Josée Bégin, directrice des opérations du Groupe Dermapure. Peu importe le problème à corriger, une première consultation gratuite d'une heure est nécessaire. On établira ensuite un plan de traitement, selon le budget du client et ses besoins... réels. 

Car si on a les moyens de se payer n'importe quel plan de rajeunissement, n'y a-t-il pas risque «d'exagération» et de demandes irréalistes de la part de certains patients?, demande-t-on à Mme Bégin. «Non, car nos professionnels sont des médecins qui ont des règles d'éthique rigoureuses et incontournables. Ils sont capables d'encadrer les clients et leur dire, s'il le faut, que c'est assez.» Noté.

Pour les années à venir, Groupe Dermapure prévoit une expansion dans le reste du Canada et, même, à l'échelle internationale. À suivre.

Dermapure, 1035, avenue Wilfrid-Pelletier, bureau 230, Québec 

418 800-7643 ou 1 877 781-1811

www.dermapure.com

On a testé: coup d'éclat

Lors de mon passage chez Dermapure, on m'a invitée à tester l'infusion de sérum à l'oxygène, un soin du visage destiné à hydrater et à revitaliser la peau. D'abord, pendant ce traitement très relaxant d'une durée d'une heure, le visage est nettoyé et exfolié en profondeur. On utilise ensuite l'oxygène légèrement sous pression pour faire pénétrer les principes actifs (rétinol, acide hyaluronique, extrait de thé vert, etc.) contenus dans des sérums anti-vieillissement, qui servent également à contrer la déshydratation naturelle des couches profondes de la peau. Sorte de «super facial», le traitement promet un «coup d'éclat instantané qui se prolonge dans les deux semaines suivant le soin, et une peau nettement mieux hydratée, repulpée et rafraîchie». Promesses tenues, bien que l'effet «repulpant» apparaît peut-être de façon un peu moins évidente. L'infusion de sérum à l'oxygène est offerte au coût de 150 $ par séance, et pour rafraîchir en profondeur notre visage lors des changements de saison, il est idéal.

Flash mode

Second début

Bon, ça ne paraît peut-être pas beaucoup, mais le printemps, c'est dans trois semaines! Et qui dit printemps dit grand ménage... que vous pouvez commencer dès maintenant dans  votre garde-robe, car c'est aujourd'hui que débute la collecte de vêtements et accessoires griffés (en parfait état) pour la cinquième édition de l'événement mode Prêt-à-(re)porter. Vous savez, ce sac à main Coach que vous n'utilisez presque jamais, ou cette jolie robe BCBG que vous n'avez portée qu'une ou deux fois, et qui est tristement délaissée dans votre penderie? C'est l'occasion de leur redonner une seconde vie, et de les déposer en consigne auprès de la styliste Magaly Lamarre, l'instigatrice de Prêt-à-(re)porter. Les articles sélectionnés seront offerts à la vente (et en solde!) les 12, 13, et 14 mai prochain, dans un endroit qui, comme le veut la jeune tradition de l'événement, ne sera dévoilé que 48heures avant sa tenue. De plus, ceux et celles qui collaboreront par le biais de la consignation auront accès à la soirée VIP du 12 mai, en compagnie de deux invités. Et bien sûr, si vos articless trouvent preneur, vous recevrez un certain pourcentage du prix de vente. N'est-ce pas que c'est bien fait? 

Information : Magaly Lamarre au info@levenementmode.com

Occasion à saisir

Mélodie Busuttil, gagnante du concours Mannequins recherchés 2015 ... (Photothèque Le Soleil) - image 7.0

Agrandir

Mélodie Busuttil, gagnante du concours Mannequins recherchés 2015 

Photothèque Le Soleil

La carrière de mannequin vous attire, mais vous croyez que c'est un rêve inaccessible? Peut-être pas tant que ça, grâce à la quatrième édition du concours Mannequins recherchés du Festival Québec Mode, organisé en collaboration avec le magazine Québec Scope et l'agence Focus One Mannequins. Évidemment, il y a certains critères de base pour participer : d'abord, il faut résider au Québec (homme ou femme), avoir entre 18 et 28 ans, et n'être représenté par aucune agence. Côté taille (on parle d'être mannequin, ici), les filles doivent mesurer au moins 1,72 mètre (5'7''1/2), et les gars, 1,83 mètre (6'). Ensuite... vous prenez votre courage à deux mains, et vous vous présentez en personne à la journée de casting de Mannequins recherchés, samedi, entre 11h et 13h, dans le mail central (1er étage) de Laurier Québec. Sachez que la gagnante de l'an dernier, Mélodie Busuttil, est aujourd'hui sous contrat avec l'agence Focus One, et poursuit sa carrière comme mannequin. Alors... bonne chance.  

Pour plus d'information : info@festivalquebecmode.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer