La Chic Bohème: une mère, une fille, deux boutiques

Layla et Vicky Rochefort, le pétillant duo mère-fille... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Layla et Vicky Rochefort, le pétillant duo mère-fille derrière le concept de double boutique La Chic Bohème, et quelques-uns des articles qu'elles offrent.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Guimond

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) La boutique aux allures de maison de poupée du boulevard René-Lévesque, laissée (malheureusement) vacante par la designer Marie Dooley, connaît actuellement une renaissance... en double: deux propriétaires passionnées, deux commerces, une seule adresse. Bienvenue à La Chic Bohème, vêtements neufs et friperie de luxe.

À les voir ensemble, on jurerait que Vicky et Layla Rochefort sont soeurs... et ça les fait bien rigoler. Pourtant, la première est la mère de la seconde. D'ailleurs, les magasineuses du quartier Montcalm connaissent déjà le pétillant duo mère-fille.

En fait, Vicky Rochefort (diplômée en commercialisation de la mode au Campus Notre-Dame-de-Foy) a pignon sur rue dans le secteur depuis plusieurs années. D'abord comme copropriétaire de L'Intruse du Cartier, sur l'avenue du même nom, puis avec la boutique SenSas, toujours sur la même artère.

Une passion de la mode et du commerce qu'elle a transmise à sa fille Layla, 21 ans. La jeune femme, qui poursuit des études en relations internationales à l'Université Laval, travaillait déjà aux magasins de maman depuis quelques années, et l'idée d'un projet commun et familial a fait tranquillement son chemin, jusqu'à se concrétiser avec La Chic Bohème.

«J'attendais la bonne opportunité», affirme Vicky en souriant. Quand le local sur deux étages anciennement occupé par Marie Dooley s'est libéré, les filles ont compris que «l'opportunité» se présentait pour leur projet.

Seul hic, Vicky Rochefort craignait que les clientes soient réticentes à traverser la «barrière psychologique» de l'avenue Cartier, puisque le nouveau commerce est situé un peu plus à l'est de celle-ci, sur René-Lévesque. Heureusement, cette crainte n'est jamais devenue réalité.

La Chic Bohème, à l'étage, est une friperie... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 2.0

Agrandir

La Chic Bohème, à l'étage, est une friperie de luxe.

Le Soleil, Erick Labbé

Au rez-de-chaussé, on vend des vêtements, des chaussures... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 2.1

Agrandir

Au rez-de-chaussé, on vend des vêtements, des chaussures et des bijoux neufs, stylés et urbains.

Le Soleil, Erick Labbé

La Chic Bohème, ouverte depuis septembre, propose un concept à deux visages. Au rez-de-chaussée, des vêtements et des bijoux neufs, stylés et urbains. À l'étage, une friperie chic d'articles de luxe, un projet cher au coeur de Layla, qui reconnaît que c'est sa mère (pourtant vraiment pas très attirée par les friperies...) qui a lancé l'idée. «Je n'aurais jamais pensé qu'elle proposerait ça!» lance en riant la jeune fille.

La friperie fonctionne selon le principe de la consigne. Les choses qui se retrouveront en magasin sont des coups de coeur de Vicky ou de Layla (ou les deux!), qui misent sur l'originalité et la qualité des morceaux. Les prix seront établis avec la cliente qui propose ses articles à la vente.

Au rez-de-chaussée, déjà du changement : la boutique SenSas de Vicky Rochefort quitte l'avenue Cartier et s'installe au premier plancher... preuve que la «barrière psychologique» a été allègrement traversée.

Depuis trois ans, SenSas vendait des vêtements en importation pour femme, mais avec la baisse dramatique du dollar canadien, cela devenait de plus en plus difficile, ne peut que constater Mme Rochefort. Dorénavant, la commerçante fera affaire avec des distributeurs canadiens, bien que plusieurs vêtements viendront toujours d'Europe.

Au menu, la boutique offrira trois marques vendues par le géant danois Bestseller : Vero Moda, Only, et Noisy May. Aussi en magasin, la griffe montréalaise DEX, de même que la gamme ESPRIT, qui reprend du service. Des vêtements sport-chic abordables, urbains, polyvalents, et confortables, décrit le duo mère-fille.

Côté bijoux, elles ont été charmées par la ligne Geisha de Jovette Caron (de Québec), et la griffe Les Nana (de Montréal).

Pour l'avenir, les projets ne manquent pas. Vicky et Layla rêvent de fashion truck et de boutiques éphémères en région, mais à court terme, remettront sur les rails le site transactionnel de SenSas.

Et en faisant un saut au mignon 3B, René-Lévesque, ne soyez pas surprises de croiser une «troisième génération», puisque la mère de Vicky (et mamie de Layla), Diane Leclerc (une heureuse retraitée), donne bien souvent un coup de main au magasin. Appelons ça la passion de la mode de mère en fille, fois deux.

La Chic Bohème 

(avec bientôt SenSas), 

3B, boul. René-Lévesque Est, Québec

www.facebook.com/lachicboheme

sensasboutique.com

FLASH MODE

La fibre canadienne

La boutique Red Canoe dans le Petit-Champlain vend... (Fournie par Red Canoe) - image 4.0

Agrandir

La boutique Red Canoe dans le Petit-Champlain vend entre autre les t-shirts Baltrakon de Marc André Roy. 

Fournie par Red Canoe

Bonne nouvelle pour ces messieurs de tous âges, la chaîne canadienne Red Canoe a maintenant pignon sur rue dans le quartier Petit-Champlain. Proposant des produits fabriqués entièrement au pays et inspirés (dit-on) des pionniers canadiens, Red Canoe offre une gamme variée de vêtements et d'accessoires pour homme: chemises, chandails, manteaux, casquettes, sacs, foulards, montres, alouette. Aussi, plusieurs articles de Red Canoe sont à l'image de certaines icônes canadiennes comme l'Aviation royale du Canada, la GRC, ou Radio-Canada, pour ne nommer que celles-là. Vous trouverez également sur place un pur produit local, les originaux t-shirts de Baltrakon, créés et fabriqués par Marc André Roy, copropiétaire de la nouvelle boutique.  

Boutique Red Canoe, 46, rue du Petit-Champlain, Québec

En français, SVP

D'abord publié en anglais l'automne dernier, Love Style Life,... (Photothèque Le Soleil) - image 6.0

Agrandir

D'abord publié en anglais l'automne dernier, Love Style Life, le livre de la blogueuse mode Garance Doré, est maintenant offert en français. 

Photothèque Le Soleil

D'abord publié en anglais l'automne dernier, Love Style Life, le livre de la blogueuse mode Garance Doré, est enfin offert en français. Les habituées de la photographe et illustratrice française (maintenant installée à New York) retrouveront avec plaisir les conseils et les confidences de celle que le New York Times a surnommée «guardian of all style». Fidèle à son style littéraire rempli d'humour, Garance Doré présente son univers en cinq temps : le style (les essentiels de la garde-robe, par exemple), son métier, la beauté (intérieure et extérieure), l'élégance (sous toutes ses formes) et l'amour. Les nombreuses fans de Garance auront, avec Love Style Life, un excellent complément au blogue de leur chouchou, et les autres passionnées de mode (comme moi) ne s'ennuieront pas une seconde. Attention lors de l'achat, bien qu'en français, le bouquin conserve son titre en anglais.  

GARANCE DORÉ. Love Style Life, Flammarion, 255 p. 46,95 $

garancedore.fr

facebook.com/GaranceDoreOfficial

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer