• Le Soleil > 
  • Le Mag > 
  • Mode 
  • > La Vie en Rose: lingerie québécoise, succès international 

La Vie en Rose: lingerie québécoise, succès international

Pour une entreprise de vente au détail, souffler 30 bougies n'est pas banal en... (Fournie par La Vie en Rose)

Agrandir

Fournie par La Vie en Rose

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Guimond

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Pour une entreprise de vente au détail, souffler 30 bougies n'est pas banal en ces temps de morosité commerciale. C'est pourtant l'anniversaire que célèbrent cette année les boutiques de lingerie fine la Vie en Rose qui, loin d'éprouver des difficultés, ont le vent dans les voiles, ici et ailleurs.

François Roberge (président et directeur général)(à droite), Lina... (Fournie par La Vie en Rose) - image 1.0

Agrandir

François Roberge (président et directeur général)(à droite), Lina Di Liello (VP Achat et femme de François)(au centre) et John Izzo (VP Design et Développement de produit et beau-frère de François et Lina)(à gauche) 

Fournie par La Vie en Rose

La compagnie a d'abord été fondée à Toronto par l'homme d'affaires Harry Kenner, qui voulait offrir une version canadienne de la célèbre bannière américaine Victoria's Secret. Les magasins proposaient alors différentes marques internationales. En 1996, le Québécois François Roberge acquiert l'entreprise, et déménage le siège social dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, où il a toujours pignon sur rue.

M. Roberge s'associe à sa femme, la designer Lina Di Liello (aujourd'hui vice-présidente Achats), et à son beau-frère (aussi designer), John Izzo, maintenant vice-président, design et développement de produit. Leur but? Produire leurs propres lignes de lingerie, certaines «fonctionnelles», et d'autres, plus romantiques et raffinées. «Pour nous, c'était une bonne façon de faire des profits plus intéressants, et d'offrir des produits avec un meilleur rapport qualité/prix à nos clientes», explique John Izzo, en entrevue au Soleil.

Pour la Vie en Rose, la priorité, c'est la cliente. La consommatrice cible a entre 25 et 45 ans... mais toutes les femmes pourront trouver quelque chose qui leur convient en boutique, assure M. Izzo. «Ma mère, qui a 76 ans, prend sa lingerie chez nous, et mes filles, de 23 et 25 ans, viennent en magasin depuis qu'elles portent un soutien-gorge... et pas juste pour me faire plaisir, je pense!» précise-t-il en riant.

La Vie en Rose se fait d'ailleurs un point d'honneur de bien connaître sa cliente et, surtout, de répondre à ses besoins. «On connaît la clientèle et elle se reconnaît chez nous», se réjouit le vice-président design et développement de produit. En magasin, les employés sont formés pour ajuster adéquatement soutiens-gorge et autre lingerie et, à chacune des saisons, un bilan est effectué pour analyser la satisfaction des femmes vis-à-vis des produits (surtout les nouveaux) en boutique.

Car les nouveautés sont nombreuses et le désir d'innover, constant, affirme John Izzo, mentionnant le soutien-gorge à fermeture avant magnétique (lancé en 2009), celui fait de mousse mémoire (sorti en 2013), ou le plus récent, le Flexible, avec ses armatures en silicone. 

Aussi, depuis 2004, la Vie en Rose a fait le saut sur le marché international, un pari qui aurait pu être risqué mais qui s'avère très concluant, selon son vice-président. La preuve, la chaîne possède maintenant 91 magasins répartis dans 19 pays. «Et le nom "la Vie en Rose" est fort : il fait penser à la chanson [d'Édith Piaf], qui parle d'une femme en amour, de séduction», ajoute M. Izzo. L'appellation en français est également un plus sur les marchés étrangers.

Enfin, pour célébrer concrètement son 30e anniversaire, une collection spéciale est offerte en boutique (et en ligne) depuis quelques semaines. La Vie en Rose a replongé dans 30 ans «d'archives» et a créé une ligne intemporelle, qui reprend (adaptés au goût du jour) ses grands succès populaires, au fil des années. Un clin d'oeil au passé, inspiré par les clientes d'hier et d'aujourd'hui.

www.lavieenrose.com (transactionnel et liste des magasins)

À l'occasion du Mois de sensibilisation au cancer... (Fournie par La Vie en Rose) - image 2.0

Agrandir

À l'occasion du Mois de sensibilisation au cancer du sein, pour chaque soutien-gorge Flexible vendu, la Vie en Rose remettra 5 $ pour la recherche sur le cancer du sein.

Fournie par La Vie en Rose

Soutien total

À l'occasion du Mois de sensibilisation au cancer du sein, pour chaque soutien-gorge Flexible vendu (en ligne ou en magasin, jusqu'au 31 octobre), la Vie en Rose remettra 5 $ pour la recherche sur le cancer du sein, par le biais de sa fondation Les roses de l'espoir. De leur côté, les boutiques Addition Elle (www.additionelle.com) verseront 5 $ à la Fondation canadienne du cancer du sein tous les deux soutiens-gorge vendus (n'importe quel modèle, également en ligne ou en magasin), et encourage ses clientes à donner 1 $ à la fondation, aussi jusqu'au 31 octobre.

Vers le jour J

Histoire de vous aider à planifier tous les détails du plus beau jour de votre vie, le 30e Salon de la mariée de Québec se tient samedi et dimanche, de 10h à 17h, au Centre de foires. Sur place, plus de 150 kiosques pour préparer votre réception, choisir vos photos, votre traiteur, vos décorations, vos bijoux, votre voyage de noces, alouette. Également, une grande vente de robes de mariée, des conférences, des défilés de mode, des spectacles, et le tirage d'un voyage (pour deux, évidemment) à Varadero. Toute la programmation au www.salonmariee.com  

La Vie en Rose propose depuis août Scandale... (Fournie par La Vie en Rose) - image 4.0

Agrandir

La Vie en Rose propose depuis août Scandale Paris, la gamme de lingerie de l'actrice Halle Berry.

Fournie par La Vie en Rose

Dessous de star

Comme il y a toujours une exception qui confirme la règle, la Vie en Rose (dont les créations maison représentent plus de 95 % de ses ventes) propose depuis août (et en exclusivité au Canada) Scandale Paris, la gamme de lingerie de l'actrice américaine Halle Berry, dont elle est d'ailleurs copropriétaire, et pour laquelle elle est directrice de la création (en plus d'en être l'ambassadrice, évidemment). On peut dire que Scandale Paris, fondée en France en 1932 (et un peu tombée en désuétude avec les années), connaît une renaissance spectaculaire un peu partout dans le monde depuis que Mme Berry a relancé la marque. «Nous avons été surpris de voir comment le nom de Halle Berry avait de l'impact et suscitait l'intérêt», constate d'ailleurs John Izzo. La ligne de l'actrice est composée d'une soixantaine de pièces stylées et sophistiquées, qui sont cependant très abordables. Notez que la collection Scandale Paris est en vente uniquement en ligne et dans les magasins Entrepôt.  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer