Bernard Denault: la passion de l'homme élégant

Pour Bernard Denault, propriétaire, «il y aura toujours... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Pour Bernard Denault, propriétaire, «il y aura toujours une place pour les boutiques indépendantes qui mettent l'accent sur le service client, mais il faut constamment se renouveler».

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Guimond

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Ce n'est pas parce que ça fait presque 35 ans qu'un commerce est dans le paysage qu'il doit rester figé dans le temps. Prenez Bernard Denault à Place Ste-Foy, par exemple. Avec les années, la chic mercerie pour homme a grandement évolué pour demeurer au goût du jour. Et appelez-la maintenant simplement Denault.

Depuis environ trois semaines, les consommateurs de Place Ste-Foy peuvent d'ailleurs admirer la nouvelle façade moderne, et constater les changements à l'intérieur de la boutique. Pour le reste, le commerce de moyen et de haut de gamme de mode masculine est toujours le même, et le service au client, toujours la priorité.

«Le plus important pour moi, c'est mon client, et même si ce n'est pas moi qui le sers directement en magasin, je suis là pour l'écouter et le conseiller», confie en souriant Bernard Denault, le fondateur et propriétaire de Bernard Denault, devenu Denault.

Désireux de faire partie des nombreuses nouveautés du centre commercial où il a pignon sur mail depuis 1981, M. Denault a donc modernisé sa signature, son magasin (même si celui-ci avait été rénové il y a sept ans), et a choisi de raccourcir sa dénomination. La nouvelle image et le repositionnement de la marque ont été réalisés en collaboration avec la firme de communication Hatem + D, de Québec.

«Il y aura toujours une place pour les boutiques indépendantes qui mettent l'accent sur le service client, mais il faut constamment se renouveler», insiste Bernard Denault, heureux de pouvoir compter sur des clients fidèles. Cependant, le commerce de détail étant en pleine redéfinition, il devient plus ardu de rajeunir la clientèle et, problème supplémentaire, l'achalandage dans les centres commerciaux est devenu plus difficile à soutenir, depuis qu'on peut magasiner devant son écran, à la maison.

«Et comme on est là depuis longtemps, on a quelquefois tendance à nous catégoriser comme "trop vieux"», ajoute le commerçant, qui habille pourtant l'homme à partir de 35 ans.

Denault offre en magasin plus de 45 marques (surtout européennes) de renom (Eton, Stenströms, Eterna, Sand, etc.), plusieurs offertes en exclusivité dans la région de Québec, de même qu'une collection au nom de la boutique. Ces messieurs peuvent s'y habiller de la tête aux pieds, tant pour le travail que pour la vie de tous les jours, exception faite des chaussures. Un tailleur est toujours sur place, et toutes les retouches et les ajustements font partie du service client.

Achats intelligents

Le nerf de la guerre, selon M. Denault? Les achats. Et c'est la connaissance approfondie du consommateur qui permet de faire de bons achats, précise-t-il. Bernard Denault se rend donc en Europe (notamment en Italie, en Allemagne et en Suède) deux fois par saison, histoire de choisir lui-même la marchandise qui saura plaire à «son» client.

Mais la journaliste s'interroge : comment faire pour attirer l'homme en magasin, celui-ci étant réputé (à tort ou à raison) pour détester magasiner? «Avouons que ce sont souvent les femmes qui viennent d'abord choisir, et qui reviennent ensuite, avec leur conjoint», explique en riant le commerçant d'expérience. Et, élément crucial et documenté du comportement du consommateur ici visé, «l'homme, s'il est content du service, il ne veut pas savoir si son costume coûtera 100 $ de moins ailleurs : s'il est bien servi, et trouve tout ce qu'il veut, il achète, c'est tout. Et il revient.» Un excellent point.

Pour l'avenir, Bernard Denault garde l'oeil ouvert pour trouver un (ou une) partenaire d'affaires pour Denault, histoire d'assurer la pérennité de sa bannière, au sein d'un centre commercial «qui présente la meilleure offre pour la clientèle masculine à Québec», assure-t-il. «Et à Place Ste-Foy, les commerçants travaillent ensemble, on s'entraide, et c'est le consommateur qui est gagnant.» En effet.

Denault 

Place Ste-Foy, 418 659-3416

bernarddenault.com

Partager

À lire aussi

  • Des pieds uniques

    Mode

    Des pieds uniques

    Le créateur de vêtements sur mesure pour hommes et femmes Valin Confection propose maintenant un nouveau service original et unique dans la région de... »

  • Soigner sa peau au masculin

    Mode

    Soigner sa peau au masculin

    Le Groupe Marcelle a lancé récemment CW Beggs and Sons, une nouvelle ligne de soins de la peau pour hommes, inspirée par le fondateur de Marcelle,... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer