Boutique-resto Deux 22: invitation au voyage

À l'heure de fermeture de la boutique, le... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

À l'heure de fermeture de la boutique, le restaurant demeure ouvert et des panneaux coulissants se déploient des comptoirs pour isoler complètement la boutique.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Guimond

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Envie de casser la croûte? D'aller d'abord magasiner? Oui, mais la faim vous tenaille... Pourquoi ne pas faire les deux presque en même temps? C'est l'intéressante (et pratique) possibilité que vous offre une nouvelle enseigne de la rue Saint-Joseph, à Québec. Bienvenue chez Deux 22, bouffe-bar-boutique.

Pierre-Yves Lapointe et Alex Desbiens, deux des propriétaires... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 1.0

Agrandir

Pierre-Yves Lapointe et Alex Desbiens, deux des propriétaires du Deux 22

Le Soleil, Patrice Laroche

Les sandales Birkenstock, entre 50 $ et 150... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 1.1

Agrandir

Les sandales Birkenstock, entre 50 $ et 150 $

Le Soleil, Patrice Laroche

Chez Deux 22 vous aurez donc dans un même espace un restaurant de spécialités mexicaines, et une boutique spécialisée dans... les coups de coeur. On vous explique ça plus loin.

Ils sont quatre propriétaires : Alex Desbiens et Pierre-Yves Lapointe (respectivement en charge de la boutique et du resto), ainsi que Véronique Parent et Patrick Montminy, aussi propriétaires de la Boutique Séraphin (M. Montminy possède également le magasin de chaussures Schü'z).

Leur idée? Offrir un endroit distinctif et compléter l'offre commerciale de la rue Saint-Joseph, tout en développant un concept axé sur le voyage et la découverte. Deux 22 est installé au 222 (vous voyez le lien?), dans les anciens bureaux du Festival d'été. Tania Textiles a déjà aussi occupé ce local et, encore avant eux, une pharmacie. 

«La personne qui a grandi dans le quartier reconnaîtra certains éléments du passé», explique avec enthousiasme Alex Desbiens, ajoutant qu'elle et ses associés ont voulu respecter «l'énergie de la décoration et du local». On a (par exemple) rénové les panneaux de bois d'origine des murs, et le terrazzo de la pharmacie, découvert sous du plancher plus récent.

Des maillots de bain et des bijoux sont... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.0

Agrandir

Des maillots de bain et des bijoux sont disponibles. 

Le Soleil, Patrice Laroche

On vous disait donc que Deux 22 était une boutique spécialisée dans les coups de coeur. En fait, c'est ainsi qu'Alex Desbiens décrit son magasin, où on peut se procurer (entre autres) des vêtements pour femme et pour homme, des bijoux, et des chaussures.

«On veut offrir des choses différentes, mais pas en grande quantité, pour faire rouler la marchandise et avoir toujours des nouveautés», détaille la jeune femme de 26 ans. Sur place, une vingtaine de marques, dont Plenty (de Québec), Yoga Jeans, Roark, Mavi, ainsi que les populaires sandales allemandes Birkenstock, et les sacs à dos Herschel, de Vancouver.

Deux 22 vend aussi en exclusivité la collection Le Galériste, de la griffe montréalaise Against Nudity, qui a récemment développé un tissu 100 % polyester, expressément pour y imprimer en profondeur des détails d'oeuvres d'artistes, qui forment le motif d'un vêtement.

Pour le reste, le magasin (s'adressant aux 25 à 45 ans) présente un heureux mélange de vêtements sport ou plus chics d'avant-garde. Mais ce n'est pas l'endroit où on achète ses basiques, prévient Alex Desbiens, on y complète plutôt sa garde-robe. Aussi, élément important, le rapport qualité-prix. «Si je vends un jeans 150 $, c'est qu'il le vaut. Même chose pour un chandail à 19 $.» Autre élément essentiel: proposer une expérience-client complète, d'où l'idée du resto. «On offre un restaurant avec une boutique... on est vraiment cool!» Assez vrai.

Justement, une autre des particularités du Deux 22, c'est que la boutique est ouverte selon les heures de magasin, et le resto, selon les heures des bars, jusqu'à... 3h du matin. Alors quand la première ferme ses portes, elle est «isolée» par 55 pieds de comptoir : les vêtements demeurent donc «en vitrine», mais sont protégés d'éventuelles mains baladeuses.

À la fin de notre première visite chez Deux 22, on s'interroge : les propriétaires grands voyageurs ne se sentent-ils pas un peu à l'étroit dans un lieu fixe? «Pas du tout! On amène le voyage ici!» se réjouit Alex Desbiens. «On a fait exactement ce qu'on voulait... il  y a beaucoup d'amour là-dedans.» On vous confirme que ça se ressent.

Deux 22, 222, rue Saint-Joseph, Québec 581 742-5222, deux22.comFacebook et Instagram

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer