S'offrir un soin kobido

La massothérapeute Judith Turgeon fait découvrir à sa... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

La massothérapeute Judith Turgeon fait découvrir à sa clientèle la technique du kobido: un soin ancestral japonais qui remodèle le visage.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Annie Lafrance
Annie Lafrance

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Prendre du temps pour soi. Voilà une belle résolution à adopter avant même la fin de l'année. Parmi la panoplie de massages et de soins esthétiques offerts dans les différents spas de la région, une nouveauté retient l'attention: le kobido.

Le kobido est à la mode ces jours-ci. Une première cohorte de massothérapeutes a été formée à Montréal par l'Institut Kiné-Concept en début d'année et, depuis, inclut ce type de massage dans ses services. Judith Turgeon, massothérapeute et propriétaire de l'institut ESMA sur l'avenue Maguire, fait partie de ce groupe et l'offre à ses clients depuis quelques semaines. «C'est encore méconnu, mais ceux et celles qui en font l'essai reviennent assurément», lance-t-elle.

Qu'est-ce que le kobido? Il s'agit d'une combinaison de remodelage manuel et de massage shiatsu du visage. En d'autres mots, ce soin facial ancestral japonais combine l'esthétique et la massothérapie.

Contrairement à un soin facial ordinaire, le kobido utilise peu de produits cosmétiques, hormis des huiles essentielles. Sa force vient plutôt d'une quarantaine de manoeuvres exécutées qui stimulent la circulation sanguine du visage et tonifient l'épiderme.

Durant le rituel qui dure 90 minutes, la massothérapeute alterne les mouvements de pression, de pincements et de frictions. Elle utilise aussi des rouleaux de bambou et des pierres de quartz glacées. «Le traitement vient diminuer les signes de fatigue et les maux de tête. Mais surtout, il agit directement sur les rides et les rides d'expression. Il a un effet rajeunissant», affirme Mme Turgeon.

La version nord-américaine du kobido dévie légèrement de la méthode japonaise, puisqu'elle inclut généralement un massage du dos et des bras. «En massant le dos avant le visage, le client est plus détendu et les résultats sont optimisés», ajoute la massothérapeute.

***

On a testé

Intriguée, j'ai fait l'essai de ce massage. Et j'ai beaucoup aimé. Le massage est à la fois apaisant mais aussi énergisant. La peau semble tonifiée après un seul traitement. Seul bémol: comme la massothérapeute exécute plusieurs manoeuvres sur la tête, les cheveux s'emmêlent vite, contrairement à un soin facial régulier. La peau du visage est légèrement rougie et gonflée. Une retouche coiffure et maquillage ainsi qu'une douche sont donc nécessaires avant de retourner au bureau ou à ses activités.

Il en coûte environ 120 $ pour le rituel de 90 minutes.

*Institut ESMA, 418 688-5885

Bébé aime se faire masser

Gagnant en popularité, le massage a des bienfaits pour les bébés et les tout-petits. Il permet non seulement de créer des moments privilégiés et de renforcer le lien d'attachement, mais aussi de soulager les maux de ventre et autres petits malaises. C'est pourquoi la massothérapeute Chrystine Roy, propriétaire de Zeste Détente, à Québec, veut le rendre accessible à tous les parents, pour qu'ils le pratiquent à la maison. Elle vient de lancer le tout premier DVD au Québec qui propose et développe différentes techniques de massages adaptés aux bébés. En vente chez Zeste Détente (www.zestedetente.com) au coût de 25 $. Une belle idée de cadeau pour des nouveaux parents!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer