Dans la mire d'agences internationales

N oel Alison (au centre) vient de signer... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

N oel Alison (au centre) vient de signer un contrat avec l'agence new-yorkaise IMG. Ses collègues Emma Génier et Joly-Ann Laporte ont également été retenues par des agences. Toutes les trois pourraient bientôt défiler sur les podiums des grandes capitales de la mode.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Annie Lafrance
Annie Lafrance

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Elles sont jeunes, jolies et déterminées. Seize aspirantes mannequins de la région de Québec et des environs ont fait bonne impression devant les recruteurs des agences internationales, dimanche dernier au Château Frontenac. Si bien que l'une d'elles, Noel Alison, a décroché un contrat avec la prestigieuse agence IMG Models.

D 'allure professionnelle et la démarche assurée, les... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 1.0

Agrandir

D 'allure professionnelle et la démarche assurée, les jeunes filles ont tenté d'impressionner les agents de casting, dans le but de se faire recruter.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

L'adolescente de 17 ans, qui habite Saint-Philémon, dans Bellechasse, a visiblement séduit les six agents présents lors du défilé privé. Plusieurs lui ont fait une offre de contrat. Mais c'est celle d'IMG qui a été retenue. «C'est l'agence qui lui propose le plus de possibilités à l'international avec ses bureaux en Italie et en Australie entre autres. Elle pourrait travailler partout dans le monde», a indiqué son agent local Jocelyn Bernier, directeur de Focus One Mannequins, à Québec.

Noel Alison est pourtant une débutante sur les passerelles de mode. Elle a défilé pour la première fois au Festival Québec mode, en mai dernier, puis récemment à la Semaine de mode de Toronto. Avec son contrat en poche, elle partira pour un séjour de trois mois à New York pour garnir son portfolio et y prendre de l'expérience.

D'autres noms à surveiller

Noel n'est pas la seule à avoir intéressé les recruteurs. Deux autres mannequins, Frédérique Juneau et Emma Génier, ont signé un contrat avec l'agence anglaise Premier. La première s'envolera pour Londres mardi, tandis que la seconde doit terminer ses études secondaires avant de partir à l'étranger. «J'ai hâte! a lancé Emma. C'est un rêve de petite fille qui se réalisera.»

L'agence NEXT de New York pourrait quant à elle recruter Joly-Ann Laporte, 17 ans, de Beauport, qui avait représenté le pays l'an dernier pour le concours de l'agence Elite. 

Les représentants de six agences internationales (NEXT, Trump, IMG et Muse, de New York, ainsi que de Premier de Londres et de Wizard de Tokyo) avaient été invités à Québec par Focus One Mannequins et par l'ex-mannequin et agente Chantale Nadeau, pour découvrir le potentiel de leurs recrues, qui sont âgées de 14 à 22 ans.

«C'est déjà un exploit d'avoir fait déplacer autant de grandes agences à Québec. Si elles ont dit oui, c'est qu'elles ont déjà un intérêt pour nos mannequins», confiait avant le défilé Jocelyn Bernier. 

Avec raison. C'est que les modèles québécoises ont la cote sur le marché international. «Contrairement aux Asiatiques, les Canadiennes sont grandes et souriantes. Elles sont aussi bien encadrées par leur entourage. C'est un avantage pour elles», a affirmé Saori Niwa, de Tokyo.

Qui sera la prochaine Anaïs Pouliot ou Sophie Touchet?

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer