Fashion Jam: de la place pour la relève!

Simulant le défilé de demain soir, les étudiantes... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Simulant le défilé de demain soir, les étudiantes de l'École de mode jouent les mannequins et présentent leurs créations originales devant la styliste du Fashion Jam.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partager

Annie Lafrance

(Québec) Demain soir, sur la longue passerelle de mode du Fashion Jam, défileront les nouveautés en mode urbaine de marques réputées comme Burton, Roxy et compagnie. À leurs côtés, 25créations originales réalisées par les étudiants de l'École de mode du Campus Notre-Dame-de-Foy seront aussi présentées. Une première participation qui fait bien des heureux.

Stéphanie présente la robe courte qu'elle a confectionnée... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 1.0

Agrandir

Stéphanie présente la robe courte qu'elle a confectionnée et dont les épaules et le buste sont recouverts de tresses de denim.

Le Soleil, Patrice Laroche

La robe d'Amélie a nécessité plus de 200... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 1.1

Agrandir

La robe d'Amélie a nécessité plus de 200 heures de travail pour effilocher à la main chaque bande de denim, créant ainsi un effet de plumes.

Le Soleil, Patrice Laroche

Il y avait de la fébrilité dans l'air lors du passage du Soleil dans la salle de classe de l'École de mode en début de semaine. Une trentaine de finissants en design de mode s'affairaient à mettre la touche finale à leurs créations, sous les yeux de la styliste du Fashion Jam, Ysabelle Mercier, qui coordonnait le tout.

«Les étudiants sont enchantés par cette belle opportunité», nous glisse d'emblée la professeure responsable du projet, Anne Charland. «Ils ont su juste avant Noël qu'ils avaient été sélectionnés par le Fashion Jam et c'est pourquoi nous sommes à la course cette semaine.»

Une première participation

C'est en effet une première participation de l'École de mode au Fashion Jam. Présenté durant les Championnats du monde FIS de snowboard, cet événement multimédia faisant la promotion de la mode streetwear est le plus important du genre au Canada, selon les organisateurs.

Ces dernières années, un volet a été réservé aux compagnies émergentes, mais c'est la première fois qu'il sera occupé par des étudiants. L'autre griffe locale choisie cette année est la jeune compagnie de fourrure ÉcoGriffe, en collaboration avec MYO Bijoux.

«C'est un heureux hasard puisque quand le Fashion Jam nous a contactés en décembre, les étudiants travaillaient déjà sur un projet de vêtements en denim recyclé qui correspondait parfaitement au style de l'événement», poursuit Mme Charland.

Déconstruire le denim

De fait, le projet à l'origine a été commandité par la compagnie Lois Jeans Canada, dont le siège social est à Québec. Le manufacturier de jeans a fourni aux étudiants plus de 75 mètres de retailles de denim et des vêtements prêts à être recyclés.

Durant leur cours, les étudiants devaient alors transformer le denim de façon créative. Plusieurs l'ont teint, imprimé, déchiré, décoloré et même effiloché. C'est le cas d'Amélie Fortin, qui a passé plus de 200 heures à effilocher de ses mains des bandes de jeans pour confectionner sa robe. «Je voulais créer en effet de plumes», dit-elle.

Après deux semaines de confection et plusieurs nuits blanches, les 28 filles et deux garçons du groupe sont visiblement fiers et fin prêts à dévoiler le résultat de leur collection sur la passerelle du Fashion Jam.

«On connaît tous cet événement, lance Myriana. C'est un défilé haut en couleur et nous sommes la clientèle ciblée. C'est vraiment l'fun d'y participer!»

Ils ne verront toutefois pas la réaction du public, puisque c'est dans les coulisses qu'ils seront occupés durant la présentation. «Nous serons les habilleurs, coiffeurs et maquilleurs des mannequins. C'est encore plus excitant!» s'emballe Catherine.

Denim et imprimés exotiques ponctuent la collection printemps-été... (Photo fournie par SONY DSC) - image 2.0

Agrandir

Denim et imprimés exotiques ponctuent la collection printemps-été 2013 de la griffe québécoise Barilà.

Photo fournie par SONY DSC

Barilà et compagnie au Fashion Jam

La griffe montréalaise Barilà renouera avec les passerelles de mode demain soir en présentant sur celle du Fashion Jam sa collection printemps-été 2013. Loin des projecteurs ces dernières saisons, elle promet un retour tout en imprimés et en simplicité en jouant avec le denim et la dentelle. D'autres griffes québécoises seront aussi de la partie, dont la populaire ligne Twik de La Maison Simons, les bijoux Uranium, les tuques signées iFound ou encore les maillots June Design. Ils défileront aux côtés des marques réputées en mode streetwear que sont Burton, Roxy, Volcom et compagnie. L'invitation est lancée aux adeptes de mode urbaine!

Vous voulez y aller?

Quoi : Septième Fashion Jam

Quand : demain 22h (ouverture des portes 21h)

Où : Centre des congrès de Québec

Billets : 32 $

Info : www.snowjamboree.com/fashion-jam

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer