La cuisine de rue de retour l'été prochain à Lévis

Le projet-pilote de camion-restaurant à la Traverse de... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le projet-pilote de camion-restaurant à la Traverse de Lévis cet été a été concluant. La cuisine de rue sera donc de retour l'an prochain à Lévis, à au moins trois endroits.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Satisfait du projet-pilote de camion-restaurant à la Traverse de Lévis cet été, le maire Gilles Lehouillier compte déposer un règlement au cours des prochains mois pour encadrer la pratique. La cuisine de rue sera donc de retour l'an prochain à Lévis, à au moins trois endroits.

«Les échos qu'on a, c'est que l'expérience a été très positive», s'est réjoui le maire Lehouillier en marge d'un point de presse. Il souhaite toutefois que le nouveau règlement qui sera proposé reçoive l'aval de l'Association des restaurateurs du Québec et qu'il favorise les camions-restaurants de ceux qui paient déjà des taxes à la Ville. 

«Faudra regarder les endroits où on va les permettre, mais il faut pas non plus que ce soit des endroits dans le champ où t'as pas d'achalandage. On parle de trois à cinq expériences dès l'été prochain», soutient le maire Lehouillier. Selon lui, la bordure fluviale se prête bien aux camions-restaurants estivaux. Il pense notamment au parc Saint-Laurent. 

Jason Savage, propriétaire du camion-restaurant Barbacoa, qui a été en service jusqu'à lundi dernier dans le secteur de la Traverse, se dit «très content de l'expérience». «On ne se met pas riche avec ça. Les mercredis où il faisait moins beau, je rentabilisais pas tout à fait mon affaire, mais je me reprenais les vendredis, samedis et dimanches», raconte celui dont les installations ont servi de projet-pilote à la Ville.

Son succès est dû selon lui à la bonne saison touristique qu'a connue la région de Québec, à la couverture médiatique dont il a bénéficié, et à l'attrait indéniable des fontaines du quai Paquet, qui ont été inaugurées cet été. «Mon foodtruck, c'est difficile à rentabiliser. C'est plus un véhicule de marketing. Mais au restaurant, j'ai connu une hausse de mon chiffre d'affaires de 30 % par rapport à l'été passé», soutient M. Savage.

Si la Ville lui en offre l'occasion, l'homme d'affaires aimerait bien répéter l'expérience l'an prochain. «Ça va dépendre des règles du jeu, par rapport aux heures d'opération et aux sites qui sont proposés.»

À Québec, le chef Jean Soulard est à la tête d'un groupe de travail qui étudiera cet automne les différentes possibilités de la cuisine de rue. La Ville de Québec devrait mettre en place un projet-pilote à l'été 2017.

Saut dans le vide pour Lehouillier et Paradis

C'est samedi prochain que le député de Lévis François Paradis et le maire de Lévis Gilles Lehouillier feront leur tout premier saut en parachute. Ils ont accepté de se lancer dans le vide à Parachutisme Atmosphair, de Saint-Jean-Chrysostome, pour financer le rêve d'enfant de Laurence, 15 ans, qui est en rémission du cancer, et qui sautera aussi avec eux. Organisée par la Fondation Rêves d'enfant, cette journée bénéfice verra 62 sauteurs s'élancer en plein ciel. «On a dû fermer les inscriptions parce que ça s'est rempli très vite», s'est réjoui Pierre-Luc Berthiaume, directeur de la Fondation. La population est invités à venir encourager les parachutistes de 8h à 18h samedi. De la musique, un mur d'escalade géant, du maquillage et de l'animation seront aussi au rendez-vous.

4,3 millions $ pour agrandir une école primaire dans Saint-Nicolas

Le ministère de l'Éducation a annoncé mercredi une aide financière de 4,3 millions $ pour ajouter quatre classes et un gymnase à l'école primaire du Grand-Voilier dans le secteur Saint-Nicolas. Pour la commission scolaire des Navigateurs, cette annonce permettra de faire disparaître les locaux préfabriqués qui accueillent en ce moment des élèves dans cette école déjà remplie à pleine capacité. Les travaux, qui devraient être terminés pour la rentrée 2018, n'éviteront toutefois pas les transferts d'élèves projetés vers l'école secondaire de l'Envol, qui accueille déjà des élèves de 5e et 6e année.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer