Découvertes pour les chefs et les gourmets à Québec Exquis

Le promoteur de Québec Exquis, Vincent Lafortune... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le promoteur de Québec Exquis, Vincent Lafortune

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Encore cette année, le festival Québec Exquis promet de belles découvertes, non seulement pour les gourmets qui fréquenteront les 20 restaurants participants, mais aussi pour les 20 chefs qui ont été jumelés à des producteurs locaux et pourront ainsi stimuler leur créativité.

«Moi, c'est la quatrième année que j'y participe et j'adore ces maillages que l'on crée. Ça permet d'aller au-delà de l'achat et de développer une affinité avec les producteurs», a confié au Soleil Louis Pacquelin, chef du restaurant Panache, lors de la soirée de lancement qui avait lieu mardi soir en vue du festival qui prendra place du 12 au 24 avril.

Cette année, M. Pacquelin travaille avec la Cidrerie Pedneault de L'Isle-aux-Coudres. «C'est une façon de faire qui permet de se coller davantage au producteur quand on crée la recette. Par exemple, ils ont un cidre qui s'appelle Le rêve de mon père qui est le premier cidre produit par l'entreprise, et j'ai décidé de l'associer à un plat que mon père aimait beaucoup.»

Pour le chef Émile Tremblay du bistrot Légende par la Tanière, le festival se veut aussi un bel exercice créatif. «L'an dernier, on travaillait avec Alexandre Dufour de la Famille Migneron de Charlevoix. Nous sommes montés quatre ou cinq à Charlevoix et on s'est fait une belle bouffe. C'est un brainstorm et de l'expérimentation spontanée. Ensuite, on peaufine», explique-t-il.

Pour ce sixième Québec Exquis, il sera jumelé à Cassis Monna et Filles de l'île d'Orléans, alors il faut s'attendre à des recettes exploitant le potentiel des vins de cassis comme le Madérisé et le Capiteux.

Les producteurs y trouvent aussi leur compte, comme l'explique Samuel Saint-Germain de la Ferme d'Achille à Saint-Ubalde de Portneuf, qui participe pour la première fois à Québec Exquis.

«Pour nous, c'est une belle occasion de nous faire connaître et d'avoir de la visibilité", explique celui qui produit environ 200 kilos de baies d'argousier par année. Jumelé au restaurant La Traite, il a vu le chef Martin Gagné se servir du petit fruit pour confectionner un chutney afin d'agrémenter son canard rôti ainsi qu'un punch qui accompagnera le repas.

Le promoteur de Québec Exquis, Vincent Lafortune, vise d'ailleurs cet objectif avec le festival. «C'est une façon de permettre aux chefs de travailler avec des gens qu'ils ne connaissaient pas, à découvrir des producteurs qui sont près de chez eux et à créer un menu autour de leur production», explique-t-il, qualifiant l'exercice de véritable festival de la découverte, tant pour les chefs que pour les visiteurs.

«Durant ces deux semaines, les restaurateurs offrent leurs plats à prix d'ami, c'est-à-dire 20 $ pour le dîner et 40 $ ou 50 $ pour le souper. On veut encourager les gens à sortir pour découvrir de nouvelles tables», explique-t-il.

Mais attention, il faut réserver vite car la réputation du festival a fait rapidement son chemin dans la capitale. «Après six ans, il n'est pas rare que la deuxième semaine se déroule à guichet fermé. La popularité de Québec Exquis est vraiment exponentielle», conclut M. Lafortune.

Vous voulez y aller?

Quoi : Festival Québec Exquis

Quand : du 12 au 24 avril 2016

Où : dans 20 restaurants de Québec

Page Web : www.quebecexquis.com

Information : 418 682-8822

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer