Le goût de bien manger

La saine alimentation sera à l'honneur la fin de semaine prochaine à Québec. La... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Laurie Richard</p>

(Québec) La saine alimentation sera à l'honneur la fin de semaine prochaine à Québec. La 16e Expo manger santé et vivre vert se déroulera samedi et dimanche au Centre des congrès. L'événement ne vise pas uniquement à faire la promotion du bio, du grano et de l'écolo: le goût importe beaucoup!

Le Soleil a repéré quelques produits novateurs, fabriqués à Québec ou dans l'est de la province par quelques-uns des 150 exposants qui seront présents à la foire du bien manger.

Une huile d'ici riche en oméga-3

Jerry Busine, copropriétaire de Nature Highland, producteur d'huile de Matane, présentera à Québec son huile de cameline (une plante de la même famille que le chou) bio pressée à froid baptisée L'Ancestrale 1. Ayant lui-même conçu ses presses, l'agriculteur et transformateur dit pouvoir obtenir une huile qui «respecte beaucoup plus la semence». Puisque la température du grain ne s'élève pas trop lors du pressage, «c'est un avantage énorme en valeur nutritive et gustative. Plus on monte en chaleur, plus on perd», explique-t-il. 

M. Busine indique que l'on trouve dans son huile de cameline de 10 à 15 % de plus d'oméga-3 que dans l'huile de cameline industrielle. La moitié de ses ventes sont donc dirigées vers la gastronomie et l'autre moitié vers la naturopathie : plusieurs en prennent une cuillère le matin pour avoir «leur dose d'oméga-3» pour la journée, dit-il.  

Côté goût, on emploie cette huile aux arômes d'asperge, d'amande, de chou et de noisette comme «on le ferait avec une bonne huile d'olive», pour une salade notamment. Oui, on pourrait l'utiliser pour la friture, mais on dénaturerait son goût, note M. Busine. 

Nature Highland sera présent à l'Expo manger santé avec une presse de démonstration : les visiteurs pourront goûter à l'huile de cameline fraîchement extraite sur place. On peut se procurer L'Ancestrale, en format de 500 ml, en magasin pour environ 20 $. 

Pour connaître les points de vente: www.naturehighland.com

LA saveur des côtes

Stéphane Albert, propriétaire de Varech Phare Est de Cap-au-Renard, commercialise des algues sauvages cueillies sur les côtes gaspésiennes depuis deux ans. Il propose notamment l'algue kombu royale 2, «l'emblème de nos côtes. Tout le monde a déjà vu ces grandes lasagnes de mer échouées sur le bord de la plage». On la connaît aussi sous le nom de laminaire sucrée ou kelp. M. Albert les récolte lorsqu'elles sont vivantes, à marée basse. Elles sont ensuite coupées et séchées. «Les algues, c'est une belle façon de s'approprier notre terroir.» Il propose d'inclure la laminaire sucrée dans les soupes. «Les Japonais consomment cette algue depuis des millénaires. Ça fait un bouillon riche légèrement crémeux qui tombe plus sur le végétal que le marin. C'est très iodé comme goût.»

Il pense ici aussi à un ajout dans une soupe de tomate ou une chaudrée de fruits de mer. M. Albert indique que ce produit se consomme comme un légume-feuille, comme le kale ou les épinards. Il recommande toutefois aux non-initiés de débuter par son mélange d'algues en flocons, un peu moins intimidant. La kombu royale devrait plaire aux plus aventureux : l'algue peut aussi s'utiliser émiettée pour remplacer le sel ou bien être consommée après avoir macéré dans l'huile pendant plusieurs jours.  

Pour connaître les points de vente: www.varechphareest.com

Boire des carottes croches

Les Aliments Grain de Génie proposent depuis peu des jus de légumes frais. L'Orange Croche 3, fait à base de carottes moches, d'agrumes, de gingembre et de curcuma est «un élixir de vitamines ravigotant», soutient Léa Charest, propriétaire de la Ferme Hantée dans Lotbinière et de l'épicerie l'Accomodation Bio dans Limoilou, qui commercialise aussi le breuvage. On propose cette année trois jus qui se rapprochent davantage du «tonique médicinal pour se distancer de ce qui existe déjà sur le marché». Un autre, pourpre, contient des betteraves en plus de carottes «croches» et on planche actuellement sur une recette de jus de pousses vertes. «Les jus c'est une bonne façon d'augmenter sa consommation de légumes», soutient Mme Charest. Et il s'agit aussi d'une façon supplémentaire pour les maraîchers de limiter les pertes de légumes hors normes, qui ne trouveraient pas preneur sur les étals. 

On peut se procurer les jus, en format individuel, pour 3 $, à l'Accomodation bio (1298, 2e Avenue) à La Rosalie (1646, chemin Saint-Louis), chez VitaliPlus (7492, boul. Wilfrid-Hamel Ouest, no 2) et à l'Épicerie santé l'Heptade à Lévis (5350, boulevard Guillaume-Couture)

Du kimchi... de Gaspésie

Sylvain Tapp produit de la choucroute lactofermentée depuis plus de 20 ans à Douglastown, en Gaspésie. Pour se faire, il cultive ses propres choux biologiques. Il s'est lancé il y a deux ans dans la création d'un kimchi 4, une préparation de chou mariné épicé d'origine coréenne, signé Produits TAPP. 

Son kimchi non pasteurisé s'éloigne de la tradition asiatique; l'entreprise a choisi de conserver la même coupe de chou que pour sa choucroute, beaucoup plus fine. «C'est un peu plus passe--partout», croit M. Tapp. Le mélange de chou, carotte, daikon et oignon est rehaussé de gingembre, de sel, de piment rouge et d'ail. La lactofermentation permet la création de probiotiques et d'enzymes naturels et d'éviter la dégradation des nutriments de l'aliment, contrairement à la cuisson. 

Le kimchi est fermenté entre 10 et 20 jours et on laisse ensuite maturer le mélange entre 30 à 40 jours supplémentaires. La lactofermentation permet au produit de conserver leur côté croustillant même après la cuisson, indique M. Tapp. Il invite les amateurs de piquant à le goûter seul, mais propose aussi d'ajouter le kimchi dans une salade verte (le jus remplacera la vinaigrette). On peut également se servir de la mixture acidulée et épicée pour garnir ses sandwichs ou des hot-dogs, comme la choucroute. «Ça évite de mettre du ketchup», dit-il. On peut se procurer le kimchi TAPP en format de 375 ml environ 6,50 $ et le pot de 750 ml pour 10,50 $. Produits TAPP profitera également des Expos manger santé pour lancer une nouveauté, un mélange de chou rouge et de betterave lactofermenté rehaussé de carvi et de gingembre. 

On trouvera les points de vente sur la page Facebook «Les Produits TAPP».

Infuser l'argousier

La Ferme d'Achille de Saint-Ubalde propose une tisane d'argousier 5 faite à base de la pulpe de son fruit et des feuilles torréfiés de l'arbuste. Les proprios de l'argouseraie de Portneuf, Samuel Saint-Germain et Carolyne Julien, transforment les petits fruits jaunes sur place. La baie bourrée de vitamines contient également une bonne dose d'antioxydants. On soutient donc que le thé est «stimulant pour le système immunitaire». Le Ferme est également connue pour sa production de l'Argouille une boisson naturelle pétillante à base du jus d'argousier. 

Pour connaître les points de vente: argousier.quebec/

=> Vous voulez y aller?

Quoi: Expo manger santé et vivre vert 2016

Quand: le samedi 19 mars de 10h à 18h et le dimanche 20 mars de 10h à 17h

Où: Centre des congrès de Québec

Entrée: sur place, 13 $ pour l'entrée générale, 11 $ pour les étudiants et les 65 ans et plus et gratuit pour les moins de 16 ans

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer