Manger gourmand malgré une intolérance alimentaire

Marie Asselin propose un tutoriel en ligne sur... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Marie Asselin propose un tutoriel en ligne sur la fabrications des macarons.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Adorer la pâtisserie et avoir une intolérance alimentaire, on croirait à la malchance ou à l'injustice. Mais pas dans le cas de Marie Asselin, auteure du blogue FoodNouveau et du livre Sweet Spot. Au contraire.

«J'ai découvert que j'étais intolérante au lactose à l'âge de 22 ans. J'avais été malade pendant deux ans sans comprendre ce que j'avais», relate celle qui s'est finalement abstenue de consommer des produits laitiers pendant une semaine, à la suggestion de son médecin, pour comprendre l'origine du problème.

«J'ai toujours adoré les produits laitiers et en vieillissant, j'avais de la difficulté à m'en priver. Mon dada, c'est les desserts, et c'est assez difficile d'en faire sans produits laitiers, alors je continuais [à en manger] tout en sachant que j'avais une intolérance au lactose. Je faisais souvent des entorses [alimentaires]...»

C'est à la naissance de son fils et à la découverte de son intolérance à lui que Mme Asselin a décidé de changer d'approche. Elle s'est mise à utiliser ce qui était jusqu'alors une sorte de frein dans l'appréciation de la cuisine, comme d'un levier pour créer des recettes dédiées à ceux qui ont la même intolérance et à leurs proches «qui veulent nous faire plaisir».

Son idée initiale : pouvoir manger gourmand sans faire d'autre sacrifice que le lactose. Au fil de son travail, Marie Asselin a trouvé bon nombre de substitutions, «des affaires pour que ça goûte aussi bon que le vrai dessert auquel on fantasme!» Son but : que ce soit bon au point que les gens aient envie d'en reprendre!

C'est ainsi qu'est né Sweet Spot: Modern, Better-for-you Dessert recipes, with Clever Tips to Bake (Mostly) Dairy Free, un livre numérique d'une centaine de pages qui regroupe une soixantaine de recettes de desserts faits en grande majorité sans produits laitiers. 

«[Durant mes recherches], j'ai fait la découverte de plein de bons ingrédients. Je me suis rendu compte qu'en voulant remplacer les produits laitiers, les moyens de substitution sont souvent meilleurs pour la santé, comme remplacer du beurre dans un gâteau par de l'huile d'olive. Dans mon gâteau au fromage, il y a du tofu soyeux et du fromage à la crème sans lactose; ça allège, il y a beaucoup moins de calories, plus de protéines et c'est moins lourd à manger.»

Un livre qui arrive à la bonne heure sur le marché où les ouvrages sur les problèmes alimentaires «sont souvent des livres où on coupe sur tout. Vegan, [végétalien], sans gluten, sans lactose, sans noix». «Je ne voulais pas que ma mère se casse la tête à faire un gâteau d'anniversaire sans lactose, sans gluten et vegan juste parce qu'il n'y a pas d'autres références pour elle.»

Adorer la pâtisserie et avoir une intolérance... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 2.0

Agrandir

Le Soleil, Yan Doublet

Si on en croit les réactions des lecteurs depuis le lancement du livre, Marie Asselin a visé dans le mille. «Plusieurs personnes me remercient et me disent qu'ils vont offrir le livre à une cousine, une collègue de travail qui sont intolérants au lactose. [...] Il y a plein de degrés d'intolérance et certaines personnes ignorent qu'elles le sont», rappelle la blogueuse, qui avoue candidement qu'au final, tout le monde «veut pouvoir manger du gâteau»!

L'auteure a aussi pris le temps de convertir les recettes pour les gens «normaux». «Je suis consciente qu'une bonne partie de la population est intolérante au lactose, mais je voulais aussi faire un livre pour tout le monde.» D'où la présence dans le livre d'ingrédients laitiers. «Je voulais rejoindre le plus de monde possible.»

La reine des macarons

Rejoindre le plus de monde possible avec un livre numérique, c'est bien. Avec des tutoriels de pâtisserie en ligne, c'est encore mieux. À en croire Marie Asselin, elle a ouvert une boîte de Pandore en publiant l'automne dernier sa première démonstration culinaire consacrée à la fabrication de macarons.

«Pour réussir à faire des macarons, il faut voir quelqu'un en faire, dit celle qui a justement appris auprès d'un ami installé à Paris. Devant la demande toujours plus grande pour des trucs et des conseils de pro, cette reine du macaron un brin timide s'est dévoilée devant l'oeil de la caméra... pour son plus grand plaisir! «C'est l'fun à faire et les possibilités de saveurs sont infinies! En plus, c'est trendy, le macaron!» Jusqu'à maintenant, plus de 400 personnes ont téléchargé son atelier en ligne via le site skillshare.com. Dans les plans, un prochain tutoriel devrait voir le jour au printemps sur l'univers de la pâte à chou et ses déclinaisons.

Le livre Sweet Spot, offert actuellement en langue anglaise, devrait être disponible en français au début de l'été 2016.

foodnouveau.com   www.skillshare.com/classes/baking

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer