Bordeaux fête le vin à Québec: «à maturité», mais à améliorer

Selon le maire Régis Labeaume, «au moins 50000... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Selon le maire Régis Labeaume, «au moins 50000 personnes» auraient participé à Bordeaux fête le vin à Québec, qui s'est terminé hier soir à l'Espace 400e.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La troisième présentation de Bordeaux fête le vin à Québec s'est conclue dimanche soir à l'Espace 400e. Si le maire Régis Labeaume parle d'un «événement à maturité» et confirme déjà le retour de la grand-messe vinicole en 2017, certains visiteurs déplorent de longues files d'attente et plaident pour un concept amélioré.

La fête, fruit de l'alliance entre les villes jumelles que sont Québec et Bordeaux, aurait attiré cette année «au moins 50000 personnes», a déclaré le maire de Québec lors d'une allocution devant les festivaliers réunis à l'Espace 400e, dimanche après-midi.

Ces chiffres, bien que préliminaires, atteignent la cible des 45000 à 60000 visiteurs espérés par l'organisation de Bordeaux fête le vin à Québec. «Le succès est évident. La troisième année est toujours un bon test pour voir si un événement est à maturité», a affirmé M.Labeaume en mêlée de presse.

Sur les 12000 bouteilles de vin bordelais apportées sur le site par les exposants, il n'en restait qu'entre 500 et 600 vers 16h, dimanche. Des statistiques incomparables à celles de la première présentation, en 2012, où un surplus de 6000 bouteilles avait été enregistré sur un stock de 18 000.

Régis Labeaume a profité de sa tribune pour annoncer le retour de Bordeaux fête le vin à Québec, un événement biennal, en 2017. «Peut-être que le président de la République sera là», a blagué le maire. Le rassemblement, étalé sur quatre jours, en sera à sa quatrième présentation dans la capitale.

Plus largement, Bordeaux fête le vin, qui a aussi lieu dans la ville française, fêtera ses dix ans l'an prochain. La Ville de Québec dépêchera sur place une délégation dont le maire devrait faire partie. Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, était à Québec jeudi et vendredi pour prendre part à la fête.

Expériences inégales

Si beaucoup de festivaliers rencontrés par Le Soleil au courant de la fin de semaine ont dit passer un bon moment et faire de belles découvertes, d'autres ont fait part de leur déception sur les réseaux sociaux.

Sur la page Facebook de l'événement, ils étaient nombreux à déplorer de longues files d'attente aux kiosques avant de pouvoir remplir leur verre.

«Vraiment déçu du concept... Hier soir [samedi], 20 minutes d'attente par tente, plusieurs produits non disponibles [...] et dans certains cas on ne pouvait pas goûter avant de choisir... Malgré la belle soirée entre amis, ça ne vaut pas 35 $ par personne», a décoché un internaute.

«Beaucoup trop d'attente à chaque kiosque. Jusqu'à 30 minutes pour choisir un vin au hasard parce qu'ils ne font plus goûter parce qu'il y a "trop de monde". [...] Au salon des vins et spiritueux de Québec de l'an passé, on attendait à peine une minute. Ils ont un très sérieux besoin de revoir leur concept. Très très déçu», a lâché un autre.

Un bilan plus complet devrait être fourni par l'équipe de Bordeaux fête le vin à Québec au courant des prochains jours.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer