L'heure du thé... alcoolisé

Les trois thés alcoolisés servis chauds du restaurant... (Photo fournie par le groupe Sésame)

Agrandir

Les trois thés alcoolisés servis chauds du restaurant Sésame de Lebourgneuf.

Photo fournie par le groupe Sésame

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Richard

(Québec) Ce n'est pas parce que la saison chaude est à notre porte que l'on doit délaisser les infusions. Pour agrémenter vos soirées d'été, elles se servent aussi alcoolisées! Glacés ou fumants, les cocktails à base de thé et de tisanes occuperont une place de choix sur les terrasses cet été.

Dominic Gagnon, représentant pour la maison de thé... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 1.0

Agrandir

Dominic Gagnon, représentant pour la maison de thé Camellia Sinensis et «testeur» désigné

Le Soleil, Yan Doublet

Chez Monsieur T., on sert des boissons où... (Le Soleil, Caroline Grégoire) - image 1.1

Agrandir

Chez Monsieur T., on sert des boissons où les spiritueux laissent leur place aux infusions. Sur la photo: Jacob Dupuis, copropriétaire de la chaîne de Québec.

Le Soleil, Caroline Grégoire

«Les gens font super attention à ce qu'ils mangent et à ce qu'ils boivent. Le thé, c'est un élément magnifique à travailler : il y a des personnalités géniales dans ce monde-là», indique Marc-André Fillion, propriétaire de l'entreprise Mixologie Québec, qui est derrière plusieurs cartes de cocktails de la capitale. M. Fillion est aussi directeur et barchef du restaurant Société Cuisine & Mixologie, qui a ouvert ses portes fin avril dans les anciens locaux du Star Bar, dans la Pyramide de Sainte-Foy.

Les thés, plus légers mais remplis de saveurs, remplacent une partie des jus, boissons gazeuses et autres «bar mix» dans les cocktails, explique M. Fillion. «Ça reste délicat, le thé, comme produit, il faut faire attention. C'est facile de le faire disparaître dans un cocktail.» Bien entendu, le thé glacé, tout en fraîcheur, se porte très bien au cocktail estival, dit-il. Un hit à tout coup sur les terrasses, note M. Fillion.

«Chaque thé a un petit frère en alcool», avance M. Fillion, qui évoque une règle générale - ni scientifique, ni universelle, avertit-il - basée sur la couleur du thé. «Souvent, un thé noir ira bien avec un sucre brun comme le sirop d'érable et un alcool brun comme un rhum.» Un thé blanc ou un thé vert fera la paire avec un gin ou une vodka. «C'est une bonne piste de départ.» Chez Société Cuisine & Mixologie, on sert notamment le Mary Poppins, un Sex on the Beach revisité, concocté à base de thé blanc à l'ananas et servi dans un gros pot Mason. 

«Pour mélanger le thé à d'autres aromates, il faut souvent surinfuser le thé pour obtenir la puissance adéquate, remarque Jasmin Desharnais, propriétaire de la maison de thé Camellia Sinensis. Quand on utilise des thés plus tanniques, comme les thés noirs, il faut faire plus attention. On ne veut pas que les tannins soient trop présents.»

Mélange maison

Chaque été, Camellia Sinensis propose une collection de mélanges de thé glacé maison «pour briser la routine», indique M. Desharnais. Cette année, on a opté pour une thématique citadine. On aime bien s'amuser à l'incorporer à des boissons festives. Le rooibos agrémenté de fruits rouges et de vanille Ciel de Cape Town «est un mélange au côté fruité plus explosif, plus féminin», selon M. Desharnais. Il se marie bien avec la vodka et la liqueur de litchi, d'après Dominic Gagnon, représentant pour la maison de thé et «testeur» désigné, qui s'est inspiré du martini.

M. Gagnon a aussi exploré les combinaisons avec le mélange Promenade à Florence (thé noir de l'Inde et zeste d'agrumes). Sa création, le Jack Flo (voir recette), qui allie le whisky et la liqueur d'agrume, est beaucoup plus corsée, plus sombre que la précédente, indique M. Desharnais. 

La chaîne de boutiques David's Tea propose aussi d'ajouter de l'alcool à plusieurs de ses infusions estivales refroidies. Sa nouvelle tisane Fraise Colada (fraises, ananas et noix de coco), notamment, gagnerait à être rehaussée d'un doigt de rhum. On invite également les clients à essayer Pêche parfaite avec du Prosecco.

Cocktails chauds

Mais le thé n'a pas besoin d'être glacé pour être alcoolisé. À la nouvelle brasserie asiatique Sésame, dans Lebourgneuf, on sert trois cocktails chauds à base de thé, mixtures signées Nectar et Mixologie. Le pdg de l'entreprise montréalaise spécialisée en élaboration de cartes de bar, Lawrence Picard, se fait un devoir de mettre en valeur les produits phares des restaurants pour lesquels il travaille, en l'occurrence l'offre de thés du Sésame, majoritairement de l'étiquette Mighty Leaf. C'est d'ailleurs un atout que Sésame souhaite développer davantage sur sa carte de cocktails, souligne la vice-présidente du Groupe Sésame, Ève Desmarais.

Le Shiatsu, à base de thé «poire caramel» et de vin de prune, se veut plus sucré, note M. Picard. Le Ginger Twist, à base de thé au même nom, a été composé avec du brandy St-Rémy XO. Et, le préféré du mixologue : le Buddha, «le plus subtil», combine le thé au jasmin, le saké et les feuilles de citron vert. 

Sans alcool

Les cocktails au thé peuvent aussi être exempts d'alcool! Chez Monsieur T., on sert des boissons où les spiritueux laissent leur place aux infusions. Jacob Dupuis, copropriétaire de la chaîne de Québec, indique que leurs mixtures mettent en valeur des thés d'origine sans arômes ajoutés. «On veut sortir du moule conventionnel», dit-il en parlant de sa carte élaborée par Marc-André Fillion, de Mixologie Québec.

Le cocktail Gingembré, par exemple, est fait à base de thé vert Sencha Fukujyu froid, de sirop de vin blanc maison, de jus d'aloès et de gingembre pressé. Revigorant! Monsieur T. élabore aussi des élixirs alcoolisés pour des événements spéciaux, tel le Gin Oolong citron basilic, que l'on peut aussi concocter à la maison.

Deux cocktails sans alcool sont offerts sur la... (Le Soleil, Caroline Grégoire) - image 2.0

Agrandir

Deux cocktails sans alcool sont offerts sur la carte estivale de Monsieur T., le Smoothé vert  et le Gingembré. 

Le Soleil, Caroline Grégoire

Monsieur T. fait des petits

L'importateur de thés Monsieur T. inaugurera deux nouvelles succursales à Québec dans les prochains mois, a annoncé le copropriétaire Jacob Dupuis au Soleil.

L'équipe planifie l'ouverture d'une antenne au centre commercial Place de la Cité, à Sainte-Foy, d'ici début juillet. Monsieur T. occupera le local de l'ancienne bijouterie Murat Paris, qui a fermé ses portes le 3 mai. L'offre sera la même qu'aux deux adresses actuelles, soit aux Halles du Petit Quartier et aux Halles de Sainte-Foy.

On ouvrira également une autre boutique, plus grande, avec quelques places assises, dans le quartier Lebourgneuf plus tard cette année.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer