• Le Soleil > 
  • Le Mag 
  • > Record de visites sur les sites de Parcs Canada au Québec 

Record de visites sur les sites de Parcs Canada au Québec

Indémodables, les fortifications de Québec arrivent toujours en... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Indémodables, les fortifications de Québec arrivent toujours en tête des sites fédéraux les plus courus de la province.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les lieux historiques et parcs nationaux fédéraux n'ont jamais eu autant la cote dans la province. En 2015-2016, l'achalandage a dépassé les 5,3 millions de visiteurs, un record dans la dernière décennie. Et ce sont les fortifications de Québec qui, année après année, attirent le plus de curieux.

Près de deux millions de visiteurs se sont déplacés dans la capitale nationale au cours de l'année 2015-2016 pour parcourir les vieux murs de la ville. À eux seuls, ils représentent plus du tiers de la fréquentation des 27 lieux historiques et parcs nationaux appartenant au gouvernement du Canada au Québec. Dans l'ensemble, ceux-ci ont connu un bond d'achalandage de 23 % sur cinq ans. 

Le Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent et le Canal-de-Lachine à Montréal, qui occupent en alternance le deuxième et troisième rang des sites fédéraux les plus achalandés dans la province depuis 10 ans, ont accueilli respectivement plus d'un million de visiteurs, un chiffre relativement stable au fil des ans. 

Le Canal-de-Chambly, le Canal-de-Sainte-Anne-de-Bellevue, le Parc national de la Mauricie ainsi que le Parc national Forillon en Gaspésie se disputent annuellement les deux autres positions du classement compilé par Le Soleil des cinq sites canadiens les plus populaires dans la Belle Province.

Les lieux historiques et parcs nationaux fédéraux... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Divers facteurs

Malgré les fluctuations, dans l'ensemble, les sites canadiens ont connu un important regain de popularité à la suite du creux de 2011-2012 où 4,1 millions de personnes s'étaient déplacées en terre récréotouristique fédérale. Depuis cette mauvaise performance, les chiffres n'ont cessé de grimper pour atteindre la marque inégalée en 10 ans de 5,3 millions de visiteurs. 

Parcs Canada attribue cette bonne performance à plusieurs facteurs dont ses efforts pour promouvoir ses sites, l'implantation de nouveaux programmes et services, ses divers partenariats, l'amélioration de ses installations et la tenue de nouvelles activités. «La baisse du dollar canadien et du prix de l'essence ont incité davantage de Canadiens et de Canadiennes à voyager au pays», ajoute la porte-parole pour l'agence gouvernementale, Audrey Champagne. 

Fortifications en tête

Indémodables, les fortifications de Québec arrivent toujours en tête des sites fédéraux les plus courus de la province. Bien qu'il n'y ait pas de droits d'entrée permettant de comptabiliser le nombre de curieux qui s'y rendent annuellement, Parcs Canada dit utiliser une méthode d'estimation de la fréquentation mise au point par ses spécialistes en sciences sociales. 

Quoi qu'il en soit, les hausses importantes des dernières années qui atteignent jusqu'à 800 000 visiteurs en plus par rapport à il y a cinq ans correspondent à des années touristiques fastes pour la Ville de Québec, notamment en saison estivale. Dame Nature, d'importantes campagnes promotionnelles notamment aux États-Unis et, encore une fois, la faiblesse du dollar canadien ont été cités pour expliquer l'attrait accru de la capitale comme destination pour les touristes. 

Des investissements 

En 2011, un rapport d'inspection réalisé par Parcs Canada avait estimé que plus du tiers de la surface des murs des fortifications qui s'étalent sur 4,6 km devaient subir des travaux de restauration. À l'époque, la facture était évaluée à 35 millions $ pour «maintenir en état et arrêter la dégradation» des fortifications. En 2014, le gouvernement de Stephen Harper a injecté 30 millions $ dans les murs de pierres emblématiques du Vieux-Québec. En 2016, son successeur a renchéri en ajoutant 22 millions $ à l'enveloppe pour poursuivre leur cure de jouvence.

Ailleurs en ville, le parc de l'Artillerie, considéré comme un site distinct des fortifications par Parcs Canada, est la deuxième attraction fédérale la plus courue. Les Forts-de-Lévis arrivent en queue de peloton après une année 2011-2012 hors du commun où le couple princier Kate et William a visité le site historique.

Cadeau de 2,5 M$ pour la province

En offrant gratuitement l'accès à ses sites historiques et parcs nationaux pour le 150e anniversaire du pays, Ottawa donne un cadeau d'une valeur de 2,5 millions $ au Québec. 

Bon an mal an, les droits d'entrée de Parcs Canada totalisent environ le tiers des recettes des 27 sites fédéraux dans la province. Ceux-ci génèrent annuellement des revenus oscillant entre 5 et 7 millions $ grâce notamment à des accès payants mais aussi à des droits de camping, d'amarrage ou d'autres services, révèle une ventilation des recettes des 10 dernières années de l'agence fédérale obtenue par Le Soleil.  

Pour l'année 2015-2016, où l'achalandage est globalement en hausse dans la province, les revenus atteignent un record de 7 millions $, soit près d'un million de plus que l'année précédente. Les droits d'entrée ont permis au gouvernement d'amasser 2,5 millions $ aux différentes guérites des attractions de Parcs Canada au Québec. Mais ce sont davantage les campeurs, beaucoup plus nombreux à planter leur tente en terre fédérale depuis deux ans, notamment au parc national Forillon, à celui de la Mauricie et à la Réserve de l'Archipel-de-Mingan qui sont responsables des plus importantes hausses de revenus dans la province. 

Pour l'ensemble du Canada cette même année, la somme des droits d'entrée des 127 sites de Parcs Canada a atteint 67 millions $ tandis que les recettes globales ont totalisé 110 millions $. Celles du Québec ne représentent ainsi qu'une goutte d'eau par rapport à celles récoltées d'un bout à l'autre du pays.

Production coûteuse 

Le gouvernement fédéral chiffre quant à lui son cadeau aux Canadiens et aux étrangers désireux de découvrir la nature et l'histoire du pays à 83,3 millions $ sur cinq ans. Le financement «supportera» aussi l'entrée gratuite pour tous les jeunes de moins de 18 ans à partir de 2018, précise une porte-parole de l'agence, Audrey Champagne. 

La semaine dernière, Parcs Canada disait avoir reçu plus de 1,9 million de commandes pour les cartes d'accès «Découverte», et ce, à partir du 1er décembre 2016 où elles ont été rendues disponibles. Depuis le 1er janvier, au moins 6000 laissez-passer ont été distribués en personne. 

Or, la production, la commande et la distribution de ces laissez-passer a un coût. Selon Mme Champagne, il est évalué à 5,8 millions $. Mais elle défend la décision du gouvernement de fabriquer les cartes Découverte plutôt que de simplement laisser entrer les visiteurs sans les obliger à sortir leur portefeuille. «La carte d'entrée Découverte gratuite aidera Parcs Canada à faire un suivi et à mieux prévoir le taux de fréquentation en 2017, ainsi qu'à répondre aux besoins des visiteurs et à l'augmentation du taux de fréquentation en adaptant les programmes et les services», explique la porte-parole dans un courriel.

Personnel prêt

Sa collègue, Natalie Fay, assure de son côté que les différents parcs et sites historiques sont prêts à recevoir un nombre plus important de visiteurs grâce à une planification de longue date. Elle explique par exemple qu'un nombre accru d'employés sera embauché afin de s'assurer de la propreté des lieux publics dans les différents campings et aussi de la sécurité sur les routes. Quant aux préoccupations liées à la hausse d'achalandage sur la faune et la flore, Mme Fay réplique que Parcs Canada est «déterminée à préserver l'intégrité écologique de ses lieux» et que l'agence a l'habitude de gérer ce volet.  Avec Guillaume Piedboeuf

En chiffres

  • 2,5 M$ Droits d'entrée des 27 sites au Québec en 2015-2016
  • 67 M$ Droits d'entrée des 127 sites au Canada en 2015-2016
  • 83,3 M$ (sur cinq ans) Coût de l'accès gratuit à tous en 2017 et de l'accès gratuit aux moins de 18 ans à partir de 2018
  • 5,8 M$ Coût de la production, de la commande et de la distribution des laissez-passer Découverte
  • 7 M$ Revenus des 27 sites de Parcs Canada au Québec en 2015-2016
  • 110 M$ Revenus des 127 sites de Parcs Canada au pays en 2015-2016
  • 1,9 M Commandes reçues par Parcs Canada pour les cartes d'accès Découverte
  • 6000 Cartes d'accès distribuées en personne depuis le 1er janvier

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer